Fujix M600 AF

Le Fujix P600 AF faisait entrer Fuji dans le haut de gamme. Avec le Fujix M600 AF, il passe à la vitesse supérieure.

Présentation

Fujix M600 AFCe camescope video 8 fait déjà plus racé. Sa forme profilée en étage le rend élégant et le distingue des autres camescopes, plutôt cubiques. Le poids se fait sentir, 1, 1 kg (!) mais ne croyons pas hâtivement qu’il soit vide. Si le système en lui-même reste inchangé, des améliorations plus que notables ont quand même eu lieu.

Dans la partie magnétoscope, pour assurer les conditions techniques impliquées par l’apport des vitesses variables, il était nécessaire de revoir le système de rotation du tambour ainsi que l’implantation et le nombre de têtes de lecture et d’enregistrement. Les modifications apportées permettent une lecture plus précise en vitesse lente et arrêt sur image. Il en est de même pour la partie caméra, qui a beaucoup évolué.

Tout d’abord le capteur : nous commencions à nous habituer aux 290000 pixels fraîchement sortis des chaînes de fabrication. Il faut maintenant compter sur 440000 pixels, ce qui augmente de plus de 50 % les capacités de détection du flux lumineux, celui-ci étant la matière première utilisée par un capteur CCD. Cette augmentation considérable ne change en rien la dimension du capteur puisqu’elle reste de 1/2 pouce.

L’objectif est un zoom de distance focale de 12-72 mm à commande automatique avant et arrière, débrayable en position manuelle.

Filmer des mouvements rapides sans effet de «filé»

Son ouverture relative est de f .1,6. Ce zoom équipe également le P600 AF. La mise au point est automatique ou manuelle par système TTL, identique à celui déjà cité pour le P600 AF, et en a les mêmes caractéristiques, notamment la mise au point TTL en position macro. La luminosité est assez extraordinaire puisqu’elle ne nécessite que 7 lux, ce qui en fait le plus lumineux du marché. Le réglage du diaphragme, automatique, fait aussi manuellement en ouverture et en fermeture par le potentiomètre de commande IRIS, qui permet de régler plus finement l’exposition du sujet en contre- jour.

Les commandes d’automatisme ou de débrayage des réglages de la balance des blancs, de mise au point ou de réglage de la vitesse d’obturation variable n’échappent pas à ce sélecteur qui, en position automatique, se place en position standard ; en revanche, sitôt abordé le mode manuel, il est possible d’accéder à des vitesses d’obturation dans des plages allant du 1/50e de seconde, le double de la vitesse standard, au 1/2000e de seconde. Surprenant ! Lors d’un mouvement rapide dans des conditions classiques de prise de vue, la vitesse d’obturation est au 1/25e de seconde, et génère un flou inévitable, particulièrement visible lorsque l’image est visionnée au ralenti, et surtout arrêtée, d’autant que le M600 AF possède ces facultés de relecture.

La variation d’obturation sera très utile pour les sportifs désirant améliorer leur technique, mais l’étendue des applications ne s’arrête pas là : l’industrie, le corps médical, etc. sont aussi concernés.

Une autre possibilité, consiste à insérer une séquence entre deux séquences précédemment filmées. La touche Edit search mémorise le point d’entrée de la séquence à filmer, puis son point de sortie.

Au moment de l’enregistrement de la séquence, celle-ci se calera au point de départ (entrée) et s’arrêtera automatiquement au point de sortie. La séquence sera ainsi intégrée entre les deux points mémorisés. Toutes les fonctions du camescope sont affichées sur l’écran à cristaux liquides qui informe du processus d’action en cours et des avertissements de charge. Fuji, par ce M600 AF, se positionne désormais sur le marché de la vidéo d’une manière incontestable.

Caractéristiques Fujix M600 AF

  • Capteur : CCD 1/2 pouce
  • Objectif : f.1,6-72 mm (×6)
  • Mise au point à mémoire : non
  • Autofocus : infrarouge
  • Viseur : électronique
  • Position macro : oui
  • Eclairement minimum : 7 lux
  • Eclairement standard : supérieur à 100 lux
  • Commande de zoom : auto/manuelle
  • Balance des blancs : auto/manuelle
  • Commande de diaphragme : auto/manuelle
  • Touche contre-jour : non
  • Poids/ dimensions : 1,3 kg/99×130×330 mm
    Prix : environ 16900 F (2576 €)

Verdict

Résolument haut de gamme, ce M600 AF est tout à fait remarquable quant à ses possibilités techniques, pour un prix que nous pourrions qualifier d’abordable.

cv 002