JVC GR-DVP7

JVC GR-DVP7Successeur du JVC GR-DVP3, élu camescope numérique européen de l’année 2001, le JVC GR-DVP7 est encore mieux équipé, sans pour autant sacrifier des performances reconnues. Ce Tom Pouce du DV a quelques atouts dans son boîtier : capteur de 1,02 Mégapixel, processeur large bande, zoom optique ×10, numérique ×200 avec lissage par interpolation. Côté photo, le format peut atteindre 1280 × 960. L’appareil joue aussi les baladeurs MP3, gère des bruitages préenregistrés, se transforme en webcam et capture des clips vidéo MPEG-4. Rien à envier à la concurrence !

L’ergonomie et l’autonomie

Un volet de protection coulissant protège l’objectif. Quand il est fermé, le camescope ressemble à un baladeur audio. Cette miniaturisation se paie par un écran LCD plus petit que la moyenne : environ 5,8 cm de diagonale contre 6,35 cm chez les autres. Mais sa bonne résolution (200 kp) compense sa petite taille. La commande de zoom s’effectue via une bague qui entoure le bouton Marche-arrêt, système qui manque de souplesse. On accède aux réglages principaux (mise au point, exposition, contre-jour) par touches à pression. Pour les autres, le passage par un menu s’impose. Hélas, pour y parvenir, il faut ouvrir l’écran LCD.

Sur le terrain, l’autonomie de la batterie fournie est limitée à 30/40 minutes. Des accus optionnels offrent des durées supérieures, mais ils alourdissent l’appareil.

La vidéo et l’audio

Pas de vrai grand-angle (45 mm), ni de filetage pour coiffer l’objectif d’un complément optique. Dommage ! Le DVP7 reproduit plus de 530 points-ligne, avec des arrière-plans détaillés et une colorimétrie équilibrée, sans dominante. Comme beaucoup de camescopes DV actuels, sa sensibilité est médiocre. Les modes Gain Up et Nightscope (nuit) peuvent l’améliorer, mais l’utilisation des vitesses lentes détériore la fluidité des mouvements. Côté audio, la qualité du microphone intégré est satisfaisante, mais la stéréo un peu étroite. Il capte les bruits mécaniques de l’appareil. Démuni de prise microphone, il n’accepte en guise de micro externe que celui de la marque : le micro-zoom JVC MZ-V3. Celui-ci se monte sur la griffe porte-accessoires où il bénéficie d’une alimentation et d’une connexion à l’appareil. Elle supporte aussi une torche vidéo ou un flash.

La photo

Livré avec une SD Card de 8 Mo, l’appareil peut stocker des photos. Il offre deux niveaux de compression JPEG (Fine ou Standard) et trois formats : 640 × 480, 1024 × 768 et 1280 × 960, ce qui autorise de 12 à 150 vues selon la qualité choisie. Il est doté d’un mode Rafale. Une fonction Webcam complète sa capacité à produire des clips en MPEG-4 pour les joindre à ses mails, via le port USB. Les logiciels fournis (capture et retouche) pilotent le transfert du contenu de la carte mémoire vers un PC ou un Mac.

Le montage

Pour habiller les films, le DVP7 dispose de 6 volets, 3 fondus et 5 effets à l’enregistrement. La prise Edit permet le montage traditionnel, «de bande à bande», soit filaire avec un appareil  compatible, soit par infrarouge. Il exploite un système de mémorisation de 8 séquences, avec la programmation en lecture de 4 effets spéciaux et 7 transitions, plus un zoom numérique x20. Douze effets sonores MP3 (bruitages), préenregistrés sur la carte ou téléchargeables sur le site JVC, peuvent illustrer les images. Prise DV In/Out et sortie AV (vidéo composite et audio) sont intégrées au boîtier. Les autres prises se situent sur une base amovible : casque, Y/C, USB et Edit. Le JVC GR-DVP5 est identique, mais sans prise DV In.

Caractéristiques Techniques

  • Format/standard: Mini-DV/Pal
  • Capteur : MonoCCD 1/3,8 de pouce à 1 020 kpixels.
  • Zoom : ×10 (3,8 ∼ 38 mm 1/1,8) équivalent photo. 45∼450 mm, zoom numérique ×40 et ×200.
  • Stabilisateur : Numérique.
  • Viseur : Couleur 113 kp et écran LCD 5,8 cm à 200 kp.
  • Mise au point : Auto, manuelle (touche + et -)
  • Exposition : Auto, manuelle + verrouillage de l’iris, 4 modes AE.
  • Bal. des blancs : Auto, manuelle + préréglages : intérieur, extérieur ensoleillé et nuageux.
  • Obturateur : Auto. Manuel, du 1/5 au 1/250 et 1/4000 en mode Sport.
  • Taille fichier : image fixe 1 280 x 960, 1 024 x 768, 640 x 480 en JPEG et 240 x 176, 160 x 120 en MPEG-4.
  • Audio : Stéréo PCM 12 bits/32 kHz ou 16 bits/48 kHz.
  • Connectique :
    • Entrée/sorties DV (GR-DVP7),
    • sorties : composite/audio (mini-Jack), Y/C (Ushiden). casque, USB et Edit.
  • Autres fonctions : Modes SP/LP, mode Photo, 12 volets et 4 fondus + 5 effets (Sépia, Film classique, Stroboscopie, Echo vidéo, Noir et Blanc) dont certains en lecture, zoom numérique ×10 en lecture, animation, photo en rafale sur bande, multi-image (×4 et ×9), encadrements de photos, montage par mémorisation de 8 séquences avec les effets disponibles en lecture, retardateur, clip e-mail avec son MP3, bruits stockés sur carte mémoire, doublage son, filtre Coupe-vent, mode Cinéma, recherche de séquences, data code, HP, pause, lecture image par image avant-arrière au ralenti et double vitesse, Nightscope, griffe porte-accessoires active (alimentation).
  • Poids/dimensions: 350 g (nu), 420 g (avec batterie), 115 × 80 × 43 mm.

CV 179