Minolta C-1E

Le format 8 mm amène les fabricants à creuser l’esthétique de leurs matériels. Le Minolta C-1E n’échappe pas à la règle.

Minolta C-1EPrésentation

Minolta, tout le monde connaît ; les appareils photographiques et les appareils de mesure n’ont plus de secret pour le photographe amateur ou professionnel. En revanche, l’ouverture à la vidéo de la société japonaise n’est pas encore une évidence pour le commun des mortels. Après une entrée sur ce marché avec le KR 8000 E AF au format 8 mm, Minolta se positionne sur deux tableaux, le 8 mm et le VHS-C. Si certaines sociétés ne veulent pas distribuer leur fabrication sous leurs marques respectives, Minolta n’hésite pas à créer un précédent en mettant sur le marché deux matériels quasiment concurrents, le 8 mm et le VHS-C. Comme nous l’avons vu à la dernière Photokina, Minolta est aussi présent dans le secteur encore limité de la photographie magnétique par le biais de la STIVI (Still Video, image magnétique) en apportant un dos adaptable sur le 9000.

Originalité sans précédent qui, à l’époque, demandait encore quelques améliorations, notamment sur le rendu des couleurs par impression de l’imprimante. Fort de ses expériences précédentes, Minolta affronte aujourd’hui le marché du VHS avec un camescope VHS-C dit de poing d’une compacité extrême qui apporte des éléments technologiques de tout premier plan, même si certains sont déjà largement présents sur les camescopes diffusés par ailleurs.

Le C-1 E est un camescope VHS-C de conception nouvelle. Sa mise au point reprend celle déjà utilisée par Canon et Panasonic, entre autres, c’est-à-dire la mise au point à travers l’objectif.

Ce système réduit considérablement la parallaxe entre l’axe optique de l’objectif et celui du système de détection, défaut qui se trouve accentué si vous filmez en position macro ou utilisez des optiques additifs tels que des bonnettes télé ou grand angle. Les systèmes classiques de mise au point par émission d’infrarouge actif ne tient en aucun cas compte des différences de parallaxe ni de l’apport de bonnettes extérieures. Le dispositif électronique imposé par la mise au point à travers l’objectif est complexe puisqu’il agit par compensation optique. Le rattrapage des variations de focales est effectué par des microprocesseurs. Le zoom 9-54 mm est motorisé à deux vitesses, 12 secondes (standard) et 6 secondes, choix appréciable et unique sur un matériel grand public. La mesure de l’exposition, automatique, se fait soit au centre de l’image, soit sur la totalité de l’image, ce qui permet une exposition fine, notamment dans des conditions de contrejour délicates.

La balance des blancs est automatique et, grande particularité, la lumière de type fluorescent est prise en compte. Elle peut s’effectuer en mode semi-automatique.

Le capteur analyse le rayonnement fluorescent

Le capteur CCD de Minolta est actuellement le seul à prendre en compte la valeur calorimétrique du rayonnement fluorescent ; sa sensibilité est de 15 lux ; il est couplé avec la meilleure qualité du système HQ, système qui écrête les blancs à 1 volt et permet une meilleur résolution d’image. Le circuit « white clip » intégré au système d’analyse améliore de 20 % la qualité du rendu par une plus grande séparation des couleurs, ainsi que celle du blanc et des couleurs attenantes. De plus, le contraste est sensiblement amélioré. Le Minolta C1 E est vendu avec les accessoires standards suivants : une batterie BP 3301 , un chargeur AC 33005, une vidéocassette, un adaptateur de cassette AD 1, un cordon AC 3000, un cordon aC 3000, l’adaptateur RF 3000 S, un casque individuel EP 2, une courroie SS M 3000.

Caractéristiques Minolta C-1E

  • Capteur : CCD 1/2 pouce
  • Objectif : f. l ,6 – 9-54 mm (×6)
  • Mise au point à mémoire : non
  • Autofocus : détection de phase à travers l’objectif
  • Viseur : électronique
  • Position macro : oui
  • Eclairement minimum : 15 lux
  • Eclairement standard : 2 000 lux
  • Commande du zoom : auto 2 vitesses/ manuelle
  • Balance des blancs : auto/manuelle
  • Commande du diaphragme : auto/manuelle
  • Touche contre-jour : non
  • Poids/ dimensions : 1,6 kg/115×133×234 mm
  • Prix : non communiqué

Verdict

Nous ne pouvons guère nous prononcer dons la mesure où il est non diffusé et de standard NTSC. Il semble cependant très prometteur ; l’avenir nous le confirmera.

cv 002