Nikkormat FT2

Nikkormat FT2Une manière à vous de posséder un Nikon

Un vrai Nikon

Vous voulez un appareil qui vous permette de prendre des photos « piquées ». Sans perdre de temps. Avec le minimum d’efforts. Vous ne voulez pas qu’il vous coûte les yeux de la tête. Les moteurs, les viseurs et verres de visée interchangeables, les fisheyes, tout cela c’est bien, mais ça ne vous intéresse pas. Du moins pour le moment. Dans l’immédiat, tout ce que vous souhaitez, c’est un bon équipement photo, sûr et fiable. Nikon vous propose cela : le Nikkomat FT2.

Dans la tradition de Nikon

Le Nikkormat FT2 est le dernier-né de la famille des Nikkormat de Nikon. Depuis dix ans, Nikkormat est synonyme de qualité et de durabilité, et plus d’un possesseur de Nikkormat considère le Nikkormat FT2 comme l’un des 24 × 36 reflex les plus fiables du monde. Le Nikkormat FT2 a hérité des qualités de ses aînés. Et il possède de plus une griffe porte-accessoires ainsi qu’un mécanisme de commutation automatique MX pour faciliter la photographie au flash.

L’accès au système Nikon

Très complet, le système Nikon apporte une solution à toutes les applications imaginables de la photographies. Vous trouverez dans le Nikkormat FT2 un bon appareil en même temps qu’une façon économique de profiter de ce prestigieux Système Nikon de Photographie. Le Nikkormat FT2 : la clé des multiples possibilités photographiques que vous offre Nikon.

Le viseur vous dit tout

Mise au point Nikkormat FT2Jetez un coup d’œil dans le viseur de votre Nikkormat FT2. L’image qui apparaît sur le verre de visée est claire et «piquée». Le verre de visée combine microprismes et stigmomètre, ce qui permet en toute circonstance une mise au point rapide et précise. Vous utilisez soit la plage de microprismes, soit le stigmomètre, selon le sujet, la situation ou simplement votre préférence personnelle. Votre Nikkormat FT2 est aussi doté d’un système d’analyse de la lumière à travers l’objectif avec prépondérance centrale* ; le posemètre est couplé à la vitesse et au diaphragme. Ce qui veut dire que tout ce que vous avez à faire, c’est :

  1. regarder dans le viseur et mettre au point sur votre sujet,
  2. ajuster la vitesse d’obturation et l’ouverture jusqu’à ce que l’aiguille du viseur soit au centre,
  3. et puis déclencher. Vous êtes sûr d’obtenir une exposition correcte n’importe où, n’importe quand, même dans des conditions d’éclairement délicates.

Détail intéressant : la vitesse d’obturation est affichée dans le viseur.

*L’analyse de la lumière se fait sur tout le verre de visée, mais plus spécialement sur un cercle de 12 mm de diamètre au centre de ce verre de visée. C’est la méthode de mesure idéale puisqu’elle tient compte surtout du sujet principal (habituellement situé au centre), mais que le reste est également pris en considération pour une exposition globale équilibrée. Si le sujet principal doit se trouver décentré, on obtient une exposition correcte en plaçant le sujet dans le cercle central le temps d’effectuer la mesure, avant de composer l’image.

La photographie au flash plus facile encore

La photographie au flash est un monde très particulier : nuit, intérieurs, effets spéciaux… Prendre une photo au flash avec un Nikkormat FT2, c’est aussi simple que monter le flash sur l’appareil. Parce que c’est précisément là tout ce que vous avez à faire. Le Nikkormat FT2 est doté d’un contact direct incorporé (hors circuit en l’absence de flash) qui permet l’utilisation des flashes électroniques Nikon SB-3 ou SB-4 sans coupleurs ni adaptateurs. Grâce au mécanisme de commutation automatique MX, la synchronisation du flash est assurée quand vous affichez la vitesse. Au flash électronique, vous choisissez n’importe quelle vitesse de 1 sec. à 1/125 sec. Avec d’autres types de flashes, vous pouvez utiliser presque toutes les vitesses d’obturation. Et si vous préférez détacher le flash de l’appareil et le tenir à la main, par exemple pour des effets d’éclairage plus recherchés, il vous suffit de relier le flash à la prise de synchronisation de l’appareil grâce au fil de synchronisation. Cette prise de synchronisation est filetée pour éviter toute déconnexion accidentelle. Lancez-vous dans la photographie au flash, vous animerez toutes vos soirées, avec votre Nikkormat FT2.

Des organes de commande judicieusement placés

Pour vous aider à prendre sur le vif

Nikkormat Placement des CommandesVotre Nikkormat FT2 a été particulièrement soigné. Il a la dimension idéale, la forme idéale, le poids idéal. Bref, vous l’avez bien en main. Cela, plus les commandes judicieusement placées, et adieu aux « photos fantastiques manquées ». Cadrez, mettez au point, affichez l’ouverture et la vitesse de la main gauche. De la main droite, déclenchez et réarmez vite. Suivez votre sujet. Déclenchez coup sur coup. Vous pouvez comme cela prendre photo sur photo sans ôter l’œil du viseur, ne serait-ce que pour vérifier les données affichées. Suivez l’histoire dans le viseur au fur et à mesure qu’elle vous est racontée. Et saisissez-la toujours au bon moment.

Quand la photo devient vraiment intéressante

Changement objectif NikkormatVous voulez savoir dans quelle mesure le fond est net ou flou ? Opter pour la forêt ou pour l’arbre ? Pour l’arbre ou pour l’oiseau ? Il vous suffit d’appuyer sur le bouton de contrôle de profondeur de champ au-dessus de votre Nikkormat FT2. Vous saurez tout de suite si tout est net, ou ce qui est net et ce qui ne l’est pas. Et c’est bien là le commencement de la créativité. Un auto-portrait ? Tournez à fond le retardateur du Nikkormat FT2 et appuyez sur le déclencheur. Vous avez tout le temps – environ huit secondes – d’être sur la photo. Par faible éclairement, dans un port la nuit par exemple, il faut poser. Affichez « B » sur la bague des vitesses,  déclenchez et maintenez le déclencheur enfoncé pendant le temps souhaité.

Monter un objectif est sûr et facile. Votre Nikkormat FT2 et tous les objectifs Nikkor que vous pourrez monter dessus possèdent la monture baïonnette Nikon. Elle a fait ses preuves. Quant à changer d’objectif, vous le faites en un tournemain.

Allez plus avant

Vous avez maintenant votre Nikkormat FT2 bien en main. Vous avez fait beaucoup de choses avec un des objectifs normaux Nikkor. Et vous êtes prêt à aller plus loin. Votre Nikkormat FT2 aussi. Choisissez tout simplement parmi les nombreux objectifs Nikkor spécialement conçus pour le Nikon. La plupart d’entre eux sont dotés du traitement multicouches NIC : il élimine pratiquement images fantômes et reflets parasites, et améliore ainsi le contraste et le rendu des couleurs. Pour du paysage ou des effets spéciaux de grands angulaires ? Essayez un 28 ou 35 mm Nikkor. Du portrait ou du sport ? Optez pour un télé-objectif Nikkor de 105 ou 135 mm. Et pour découvrir la magie de la photographie rapprochée. vous avez encore le Micro-Nikkor 55 mm.

L’accès au système

Nikkormat FT2 - Système NikonLe Système Nikon de Photographie. Aucun autre système 24 × 36 n’est plus complet. Plus de 45 objectifs Nikkor interchangeables. Et plus de 250 accessoires. Chacun formant un maillon parfaitement adapté aux autres éléments de la chaîne. Mais vous savez cela bien sûr depuis longtemps ! C’est une particularité unique de Nikon. Et votre Nikon, le Nikkormat FT2, vous y donne accès.

Caractéristiques Nikkormat FT2

  • Type d’appareil : Reflex 24 × 36 mm mono objectif.
  • Format d’image : 24 × 36 mm.
  • Monture d’objectif : Baïonnette Nikon.
  • Objectifs : Nikkor 50 mm f /2. f /1 .4 ou 55 mm f /1,2 (objectifs normaux) : plus de 45 objectifs Nikkor au total.
  • Obturateur : Plan focal, à déplacement vertical (de haut en bas) : vitesses de 1 à 1 /1000 s et pose « B »: déclenchement par auto-déclencheur incorporé (environ 8 s).
  • Synchronisation de flash : Automatique lors de l’affichage de la vitesse par commutateur MX: contact direct incorporé (hors circuit en l’absence de flash) ; prise de synchronisation flash pour utilisation du flash non monté.
  • Gamme des vitesses utilisables
    • Flashes magnésiques M et FP :
      • 1/1000 ∼ 1 /250 sec.
      • 1 /30 ∼ 1 sec. et « B ».
    • Flashes magnésiques MF : 1 /30 ∼ 1 sec, et« B »
    • Flashes électroniques : 1 /1 25 ∼ 1 sec. et« B »
  • Griffe porte-accessoires : Montée sur le prisme en toit avec contact direct incorporé standard de type ISO
  • Viseur : A prisme en toit avec posemètre derrière l’objectif ; indication de la vitesse d’obturation dans le bas du viseur.
  • Verre de visée : Lentille de Fresnel avec stigmomètre central entouré d’un réseau de microprismes de 0 12 mm (verre Nikon de type K).
  • Miroir reflex : A retour instantané (possibilité de blocage en position haute)
  • Analyse de la lumière : Mesure à pleine ouverture à travers l’objectif avec prépondérance centrale, par cellule photoélectrique Cds ; exposition correcte visible dans le viseur et sur le dessus du boîtier ; posemètre couplé au diaphragme et à la vitesse, et alimenté par une pile à oxyde d’argent de 1,5 V.
    • Limites de couplage : EV 3 / EV 17 (i e .. f /1.4, 1/4 sec.∼ f /11, 1 /1000 sec.) pour 100 ASA.
    • Gamme des sensibilités ASA: 12/1600 (blocage de la sensibilité possible).
    • Ouverture maximum : f/1.2 ∼ f/5,6.
    • Couplage posemètre /diaphragme : f /1,2 ∼ f /32.
  • Enroulement du film : Par levier d’armement, en un mouvement avec 135° d’angle de travail et 20° d’angle mort (le levier sert aussi à la mise sous/hors tension du posemètre).
  • Compteur de vues : Indique le nombre de vues exposées (de type additif); se remet automatiquement à« S » (deux vues avant « 0 ») lors de l’ouverture du dos.
  • Réembobinage du film : Manuel par manivelle de réembobinage.
  • Contrôle de la profondeur de champ : Par bouton
  • Poids : 780 g (boîtier nu).
  • Dimensions : 148 (L) × 96 (H) × 54 (1) mm