Numérisation de film en 4K et UHD

La numérisation de film en 4K permet la captation de détails supplémentaires qui n’apparaissent pas avec une numérisation de films argentique réalisée avec un capteur traditionnel.

numérisation super 8 en 4K

Notre procédé de numérisation de film en 4K

Le format 4K convient :

  • Si vous souhaitez insérer dans un projet de montage vidéo avec d’autres sources 4K.
  • Si vous souhaitez des fichiers 4K pour visionner sur un écran 4K.

Pour le même tarif vous pouvez demander le format UHD (Ultra HD). Ce format est légèrement inférieur à la 4K. Il est en passe de devenir la nouvelle norme pour les téléviseurs grand public.

La capture est effectuée en dpx ou tiff 10 bits. Ce format permet des dégradés de couleurs plus subtils. Il offre aussi un meilleur rendu dans les zones sombres et les hautes lumières. Globalement les résultats seront de meilleure qualité qu’avec un scan en Full HD.

Nous utilisons un scanner à flash par LED 3 couleurs, image par image du fabricant MWA Flashscan Transfert Choice équipé d’un capteur 4K cinéma (supérieur à l’UHD des téléviseurs).

L’étalonnage est réalisé en 2 fois (correction des couleurs, contraste et luminosité). Il est effectué manuellement une première fois pendant le scan de la pellicule. Un second étalonnage est effectué sur le fichier AVI non compressé.

Le scanner utilisé présente les principales caractéristiques suivantes :

  • Entrainement par cabestan permettant de scanner les films avec perforations endommagées.
  • Transfert réalisé avec un scan image par image.
  • Capteur 4K permettant la capture en Full HD, UHD ou 4K.

Détail de la prestation

Inventaires et numérotation des bobines

Nous mettons les bobines bout à bout sur une grande de 700 mètres. Cela évite les embobinages et ajouts d’amorces nécessaires si nous traitions les bobines une par une. Ainsi il n’y a qu’un seul ajout d’amorce au début de la grande bobine et 1 mètre à la fin.

Travailler avec des bobines de 700 mètres permet un gain de temps considérable lorsque nous traitons beaucoup de bobineaux de 15 mètres. Celles-ci sont particulièrement fastidieuses à traiter.

A L’inventaire nous numérotons vos supports originaux. Nous reportons le numéro dans un tableau en indiquant :

  • Le format de du support : 8mm, super 8, 16mm ou 9.5mm.
  • Le format de sortie : h.264, h.265, dpx, traitement de restauration numérique.
  • La longueur de la bobine.
  • Des informations nécessaires au traitement administratif de la commande.

Le nettoyage des films

Nettoyage du filmLorsque l’ensemble d’une commande étant montée sur une grande bobine nous réalisons le nettoyage.

Celui-ci est réalisé avec un chiffon spécial optique très doux. Ce traitement permet d’enlever les poussières de surface. Cela ravive également les films ternis par une couche de poussière.

Le nettoyage permet également de tester la résistance des collures. En effet, comme nous pinçons légèrement le support afin qu’il passe dans un chiffon humide cela permet de tester la résistance. Durant le transfert nous avons ainsi moins de casses, bien que cela n’évite pas en totalité les collures qui cèdent.

Transfert et numérisation du film en 4K

La numérisation de film en 4K ne différe pas du travail en Full HD. Les débits imposés par la 4K ne permettent pas de dépasser une vitesse de scan de 25 images/seconde. Les films sont numérisés au format dpx ou tiff 10 bits en non compressé.

Les fichiers de capture de la pellicule sont importés dans le logiciel d’étalonnage. Ils peuvent être retravaillés pour un montage et exportés dans le format final souhaité (dpx ou H265 en principe)

Un premier étalonnage est réalisé durant le scan de la bobine. Le scanner est arrêté quand cela est nécessaire pour effectuer un nouvel étalonnage. Une légère correction est opérée pendant le défilment de la pellicule afin d’ajuster les réglages.

Postproduction

La postproduction permet de remettre ensemble les portions de films. En effet, chaque arrêt du scanner génère un nouveau fichier. Il faut donc remettre ensemble les morceaux de fichiers de la même bobine.

La postproduction permet d’effectuer un étalonnage supplémentaire plus fin que celui proposé par le logiciel du scanner.

Rembobinage

Lorsque le transfert est terminé, nous rembobinons systématiquement sur les bobines d’origines.

Foire aux questions

Nous listons ici les questions qui reviennent fréquemment pour le transfert de films en UHD. Pour les questions d’ordre plus général, comme la facturation, la livraison, l’expédition… vous pouvez consulter la rubrique Infos.

Intérêt d’un transfert en UHD

comparatif numérisation super 8 en 4K et numérisation en Full HDEn fonction de la qualité de la prise de vue (qualité du film, de l’éclairage, de la caméra, de l’optique de la caméra et de la mise au point) les résultats varient.

Dans de bonnes conditions, une caméra de qualité et un opérateur expérimenté, les résultats sont du niveau de la HD. Cependant pour restituer la HD il est nécessaire de disposer d’un capteur supérieur à la résolution finale.

Ainsi la 4K permet d’obtenir un rendu avec plus de détails qu’un transfert en Full HD, sous réserve des conditions initiales de la prise de vue.

Restitution des bobines

Nous restituons les bobines super 8. Elles seront nettoyées et étiquettées avec le numéro correspondant à leur fichier.

Ajout de fond sonore

Nous n’ajoutons pas de fond musical. Pour des raisons légales (droits d’auteurs) et des raisons de goûts (certains aiment Johnny et d’autres préfèrent Brassens). Si vous le souhaitez nous pouvons sonoriser vos films super 8. Il faudra nous fournir un CD ou les fichiers musicaux de votre choix.

Les films sonore

Nous digitalisons également les pistes magnétiques ou optiques des films sonores super 8, 16 mm, 8 mm lorsqu’elles sont présentes sur les films. Elles seront donc présentes sur vos fichiers 4K.

Collages supplémentaires

Les collages supplémentaires font partis de notre prestation dans la limite du raisonnable.

Il arrive que des films montés cèdent sans arrêt car la colle ou l’adhésif ont mal vieilli. Si la proportion de collage à refaire est trop importante vous serez facturé des collages supplémentaires.

Cependant rassurez-vous, le collage n’est facturé que 2 euros et sur une bobine de 120 mètres « très récalcitrante » il n’y a guère que 3 ou 4 collages facturés en suppléments.

Extrait d’une simple bobine de 8mm de 1968 sur Kodachrome, filmée avec une caméra très banale (Yashica à entrainement mécanique par ressort) qui ne disposait même pas d’une cellule.

Sujets connexes