Sony CCD-V100

Technologie et savoir-faire ont contribué à l’élaboration du Sony CCD-V100. Résultat : un confort exceptionnel.

Sony CCD V100

Présentation

Dans le haut de gamme, Sony a réalisé un matériel aux allures professionnelles. Si le label « pro » est timidement représenté sur la notice d’utilisation, le V100 en a cependant toutes les caractéristiques. Cet imposant parallélépipède de 98×196×366 mm (l/h/p) est, contrairement à ce que l’on pourrait croire, tout à fait maniable, et c’est plus qu’un camescope video 8. Matériel résolument tourné vers l’amateur averti ou le professionnel en villégiature, voire l’équipement institutionnel, le V100 a toutes les possibilités des grands. Nous ne reviendrons pas sur le capteur, identique sur tous les camescopes Sony (voir le Sony V30). Le système de tête d’effacement flottante, équipement généralisé également même sur les plus petits modèles, offre une précision supplémentaire.

Les effacements de la fin de séquence antérieure, les franges « arc-en-ciel » de début d’enregistrement, les « drop out » (perte de signal sur la bande), tout cela est maintenant de l’histoire ancienne. Les têtes se calent juste au point d’enregistrement que vous désirez. Il enregistre, sur la partie magnétoscope, en deux modes, l’insertion et l’édition. L’editing est l’enregistrement d’une bande non « topée », c’est-à-dire vierge. En insertion, (insert), on enregistre sur une partie déjà « topée » ; il n’est pas permis d’enregistrer en mode « édition » sur une partie déjà « topée » en raison de la perte du signal de référence au départ et à la sortie de l’enregistrement effectué. Le rapport de grossissement du zoom 12-72 mm, ouverture f.1,4, est de ×6, ce qui lui assure une marge confortable d’utilisation ; il est doté également d’une position macro.

La variation de la vitesse de ce zoom est réglable dans une latitude de 5 à 15 secondes. La grande particularité du Sony CCD-V100 est de pouvoir posséder un générateur d’écriture très complet et deux effets spéciaux intégrés. Le générateur d’écriture compose les caractères alphanumériques classiques en deux tailles et sept couleurs, en titre (20 caractères) aussi bien qu’en sous-titre (14 caractères). Profitant de cette possibilité de générer des caractères, il est possible d’afficher l’heure et la date sur votre film, repères parfois utiles… Cette mémorisation est assurée par une pile au lithium logée dans la poignée escamotable. Les deux effets spéciaux sont, pour le premier, le fondu au blanc, disparition ou apparition de l’image dans le blanc et non comme à l’accoutumée dans le noir (fondu au noir).

Affichage de la date de et de l’heure

Le fondu évite une cassure nette dans la succession des plans. Le second effet est plus spectaculaire, car il s’agit d’une fenêtre colorée, toujours dans la gamme des sept couleurs ; son but est identique au fondu. Ces deux caractéristiques lui confèrent souplesse et facilité d’utilisation.

S’il vous arrive de filmer en contre-jour ou en conditions d’éclairage très intenses, un variateur manuel permet un réajustement de l’ouverture du diaphragme. La sensibilité est de 17 à 100.000 lux, en éclairement minimum (f.1,4) ; 17 lux en position high du curseur de sensibilité. L’affichage dans le viseur est très complet, qui va des indications d’avertissement (batteries, luminosité, indicateur d’enregistrement, etc.) aux indications de titres et de sous-titres, en passant par l’affichage de la date et de l’heure du 1er janvier 1986 au 31 décembre 2015 ! L’utilisation d’un appareil, le TT-V8F (tuner programmable/transcodeur) permet au V100 de se muer en magnétoscope de salon, avec la possibilité de transcoder en PAL et SECAM dans les deux sens. Au départ, le TT-V8F était conçu pour le CCD-V8E.

Caractéristiques Sony CCD-V100

  • Capteur  : CCD 1/2 pouce
  • Objectif : f.1,4 – 12-72 mm (×6)
  • Mise au point avec mémoire : non
  • Autofocus : TTL/manuelle
  • Viseur : électronique
  • Position macro : oui
  • Eclairement minimum : 17 lux
  • Eclairement standard : supérieur à 300 lux
  • Commande de zoom : auto/manuelle
  • Balance des blancs : auto/manuelle
  • Commande de diaphragme : auto/manuelle variateur
  • Touche contrejour : non
  • Poids/dimensions : 2,6 kg/98×196×366 mm
  • Prix : environ 16 900 F (2576 €)

Verdict

C’est de loin le camescope le plus sophistiqué du marché. Disponible pour le grand public, ce matériel est, de par ses possibilités particulièrement tourné vers l’utilisation en institutionnel et professionnel.

cv 002