Top Star DA-500

Top Star DA-500

Transférer de vieux films cinéma, intégrer des photos, mixer sons et commentaires, le Top Star DA-500 permet la numérisation de film avec un boitier de transfert et d’agrémenter astucieusement ses montages vidéo pour un prix modique et sans se compliquer la vie avec un logiciel de montage sur ordinateur.

Jean-Pierre Challot – septembre 1997

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir insérer facilement ses photos dans un montage vidéo ? Mais obtenir un bon résultat nécessite généralement patience et matériel sophistiqué de télécinéma. Quant à transférer ses archives Super 8 en numérique, beaucoup de vidéastes sont déçus du résultat malgré le temps passé à réaliser plusieurs essais. Pour tous ceux qui avaient abandonné l’idée de transférer tout ou partie de leurs archives photographiques ou cinéma, le Top Star DA-500 leur redonne espoir.

Principe du Top Star

Le film est projeté sur un dépoli et un miroir incliné à 45° renvoie les images cinéma dans l’axe optique du camescope. Pour faciliter l’opération, cela s’effectue dans une « boîte noire » : contraste et couleurs sont ainsi conservés, sans avoir à assurer l’obscurité entière d’une pièce. Quelques précautions : il est impératif que projecteur et camescope forment un angle de 45° ; veiller à ce que le dépoli soit exempt de poussières, tout comme la lentille macro, traitée : multicouche, devant laquelle : sera placé l’objectif du camescope. Astucieux, un pare-soleil souple l’entoure, ce qui assure une parfaite étanchéité au DA-500 à toute lumière parasite. La mise au point revêt une importance capitale : débrayer l’autofocus du camescope et s’assurer de la bonne netteté des images projetées.

Caméra vidéo avec Top Star DA-500

Cette technique vaut également pour le transfert de diapositives en numérique. Deux solutions possibles : on enregistre les images séparément, par exemple en utilisant la fonction intervallomètre du camescope, ou la totalité du panier diapos, en continu (trou noir entre deux images compris).

Pour faciliter le travail de montage ultérieur, il est préférable d’enregistrer chaque image un minimum de 5 secondes. Pour rendre plus vivantes certaines diapos, on procédera à une variation de focale, voire à des effets de mise au point (flou net flou). Ces photos pourront s’insérer dans un montage d’images vidéo, ou constituer un véritable diaporama. Comme nous le verrons plus tard, il est également possible de travailler sur la bande son, en ajoutant musique ou commentaire, d’insérer des titres ou de filtrer les prises de vues.

Avantage du transfert de films en vidéo

Nombre de cinéastes ayant eu la passion de filmer bien avant l’explosion de la vidéo, possèdent un grand nombre d’archives en film cinéma. Remisés au placard, de tels documents n’ont guère été visionnés. Pour leur redonner vie, la numérisation est irremplaçable : le montage en bout à bout des meilleures séquences permet de raviver les souvenirs. Nostalgie garantie.

Oui, mais comment transférer un film Super 8 en vidéo ? Certains font appel à des laboratoires de transfert, d’autres préfèrent s’en charger eux-mêmes : c’est ici que le Top Star DA-500 trouve tout son intérêt.

Reproduire

Mais le Top Star DA-500 ne se contente pas de transférer, c’est aussi un véritable appareil pour reproduire des documents opaques (photos sur papier, dessins…).

Pour ce faire, on place l’élément à reproduire (format maxi 10×15 cm) sur la vitre à l’arrière de l’appareil. A l’intérieur de celui-ci se trouve un tube fluorescent, qui diffuse une lumière homogène sur le document. Il suffit alors de placer le camescope contre la lentille macro supérieure pour voir apparaître le document dans le viseur. Tout comme pour le transfert, il est important de veiller au bon positionnement du camescope, de conserver la vitre propre et de régler avec précision la mise au point. Précaution supplémentaire, il est préférable de débrayer la balance des blancs, et d’effectuer un réglage manuel sur une feuille blanche. On évite ainsi toute bascule chromatique provoquée par un document à forte dominante colorée. Les possibilités d’exploitation sont nombreuses : création d’un album familial, réalisation d’un arbre généalogique vidéo, redonner vie à de vieilles photos noir et blanc…

Bien entendu, si vous reproduisez des documents n’étant pas de votre création (cartes postales, dessins) ne vous mettez pas en infraction avec la loi sur le copyright. Aucun problème tant que le film final est à destination purement familiale. Des autorisations ou le paiement de droits d’auteurs sont nécessaires dès qu’il y a projection en lieu public, même gratuit (concours, club vidéo … ). Enfin, si vous connaissez quelqu’un qui soit bon dessinateur, profitez-en pour concevoir un petit dessin animé. En jouant avec les fonctions superposition, Chroma Key ou Luma Key de certains générateurs d’effets, tout est possible. A votre imagination, prêts, partez !

Titrage

Kit de titrage Top Star DA-500

Le système de transfert et de reproduction est complété par une possibilité de titrage. Non pas sous forme électronique comme on a l’habitude de le rencontrer, mais de façon plus artistique : le kit de titrage comprend trois feutres de couleur, des lettres autocollantes, du papier millimétré ainsi que des feuilles de Celluloïd. Un système simple mais ingénieux, et qui peut s’adapter tant aux documents opaques que transparents. Encore plus original, il est possible de réaliser des titres déroulants : utiliser une grande bande de Celluloïd, l’insérer devant le dépoli, commencer l’enregistrement et tirer lentement sur la feuille de titre. Si vous préférez un titre clair sur fond noir, rien de plus simple, il suffit d’écrire avec un stylo blanc, argenté ou doré. Ce procédé de titrage paraît peut être légèrement dépassé pour certains, mais il a le mérite d’exister, et ouvre surtout la voie à l’imagination et à la créativité.

En plus

Le système de transfert Top Star DA-500 dispose d’autres fonctions. Tout d’abord, il comporte un amplificateur vidéo, qui a pour fonction d’augmenter la netteté générale de l’image. Malheureusement, cette fonction n’est guère utilisable, ayant plutôt tendance à altérer le signal vidéo. De toute façon, on voit mal dans quelle configuration de transfert ou de reproduction il serait utile de booster un signal vidéo, puisque le camescope enregistre l’image en direct. En revanche, cet appareil est livré avec un jeu de quatre filtres qui viennent se positionner devant chaque lentille macro. De quoi réaliser quelques effets : trois sont colorés (rouge, jaune, bleu) alors que le quatrième est un filtre troué en son centre. Seul le centre de l’image sera net, les bords disparaissant dans un flou. Et si vous ne trouvez pas de filtre à votre convenance, sachez qu’il est possible de monter n’importe quel filtre existant sur la lentille macro, à condition qu’il soit doté d’un pas de vis de 58 mm : effet d’étoile, de dégradé, cour devient possible.

Son

Table de mixage Top Star DA-500

Si le Top Star DA-500 peut reproduire à merveille tout document visuel, il n’est pas en reste avec l’audio. Il comporte une table de mixage, et permet de mélanger trois sources sonores et un micro. Idéal pour transférer un film 8 mm muet en ajoutant musiques, bruitages et commentaires. S’il est impossible de modifier les graves et les aigus, on apprécie les entrées stéréo et surtout la présence d’une prise casque. On peut ainsi contrôler le résultat final sans pour autant provoquer de Larsen entre le micro et les hautparleurs du téléviseur, que l’on mettra en position Mute. Un potentiomètre sur chaque entrée ainsi que sur le final (master) permet de régler avec précision les niveaux sonores. De quoi réaliser un travail de pro !

En bref

Le Top Star DA-500 permet de réaliser facilement des transferts de films cinéma ou de diapositives sur bande vidéo. La simplicité est la même pour des documents opaques. On apprécie la table de mixage audio incorporée, idéale pour réaliser une bande son de qualité. La créativité est à l’honneur pour réaliser titres personnalisés ou effets spéciaux.

Les plus

  • Audio : La table de mixage son pour mélanger trois sources stéréo et un micro, avec écoute au casque.
  • Reproduction : La lampe intégrée qui permet de reproduire de petits documents opaques.
  • Créativité : Que ce soit le titrage ou l’utilisation de filtres colorés ou à effets, l’imagination est reine.

Les moins

  • L’ampli video : Diminue sensiblement la qualité du signal vidéo, son intérêt n’est pas évident.
  • La qualité du transfert.

CV 108