Hitachi VM-S83E

Le nouveau camescope Hitachi VM-S83E réunit en un boîtier compact tous les perfectionnements qu’on peut attendre d’un modèle haut de gamme. Il combine les avantages du Super VHS avec la miniaturisation permise par l’utilisation d’une cassette S-VHS-C. La résolution horizontale de la caméra, très élevée, dépasse les 450 lignes. Le nouveau capteur CCD 470,000 pixels du VMS-83 E bénéficie d’une sensibilité de 5 lux. Il est équipé d’un objectif motorisé zoom 8 fois f:1,2/8,7-70 mm.

Christian Imbert – mars 1990

Hitachi VM-S83E

Le système d’enregistrement du Hitachi VMS-83 E intègre un tambour de 9 têtes. Quatre têtes vidéo amorphes assurent une excellente restitution des informations et permettent une double vitesse d’enregistrement/lecture : standard ou « longue durée », portant à une heure la capacité d’enregistrement des cassettes actuelles de 30 minutes. Quatre têtes ferrite sont destinées au son hi-fi stéréo. La tête d’effacement flottante assure l’assemblage parfait des séquences et l’insertion.

La haute définition de l’image, plus de 400 lignes en sortie magnétoscope, repose en grande partie sur l’enregistrement et le traitement séparé des signaux vidéo de luminance et de chrominance, supprimant au maximum les interférences et les entrelacements.

La grande originalité de ce nouveau camescope VHS-C : son mode de pilotage automatique multiprogrammable de l’exposition, géré par microprocesseur.

En mode « tout automatique», la caméra décide de la vitesse d’obturation et du réglage de l’ouverture en fonction de la luminosité du sujet. Les autres modes privilégient l’un de ces deux paramètres fondamentaux de l’exposition. Le programme AE, comme sur le modèle Hitachi VMC-52 S, assure une adaptation insantanée à une variation d’intensité lumineuse des sujets en modifiant la vitesse. On évite ainsi les changements trop fréquents de mise au point provoqués par les passages de nombreux personnages devant l’obiectif. Le programme « sport » va plus loin. Pour un déplacement rapide du sujet, il sélectionne une vitesse d’obturation plus élevée.

Flanc gauche du VMS-83 E

Le mode « profondeur de champ » donne la priorité à une faible ouverture du diaphragme pour obtenir la netteté à la fois du sujet et du fond. Quant aux programmes AES ou AED comme pour les appareils photo reflex, ils privilégient soit la vitesse d’obturation soit l’ouverture. Le mode AED permet, par exemple, la sélection d’une grande ouverture de l’iris pour filmer un portrait sur fond volontairement flou. Le camescope donne enfin le libre choix du réglage manuel des deux paramètres. Pour chaque mode choisi les valeurs déterminées s’affichent. Il possède 13 vitesses d’obturation entre le 1/30 s et le 1/10 000 s, une valeur qui assure la netteté des mouvements les plus rapides et le diaphragme entre f:1,2 et f:12.

Le verrouillage éventuel de l’exposition est une fonction intéressante, assez rare. Il évite, par exemple, les phénomènes de noircissement du suiet en zoom arrière. Une correction manuelle du diaphragme a été prévue selon une double échelle de 1 à 10 valeurs, en contrôlant dans le viseur l’intensité de la surexposition ou de la sous-exposition, en situation de contre-jour par exemple, avec indication du coefficient de compensation.

Le zoom est à double commande, électrique à vitesse variable selon la pression exercée ou manuelle. En assistance automatique du zoom, l’image est progressivement ajustée vers une position grand-angle ou par réduction de l’angle de champ le sujet est filmé au téléobjectif. Le système autofocus calcule en permanence la distance sujet/caméra et ajuste automatiquement la mise au point. Le système de type infrarouge actif est rapide et efficace. Grâce à l’emission d’un double faisceau, l’autofocus fonctionne iusqu’à 50 cm, ce qui correspond pratiquement à une position macro en position télé. La fonction macro permet de filmer au grand-angle jusqu’à un centimètre du suiet. Le débrayage de l’autofocus résoud les difficultés de certaines prises de vues, comme des suiets excentrés ou en incessante mobilité, des situations de neige, brouillard, vitre ou plan d’eau.

Le système de correction automatique de l’équilibre des blancs règle en permanence la couleur en position « automatique». Il est possible de commuter cette fonction en manuel au profit de préréglages indiqués par symboles pour« lumière artificielle »,« éclairage fluorescent », « lumière solaire», « ou lumière du jour, temps couvert ».

Le VMS-83 E est doté de mémoire d’image digitale intégrée offrant les mêmes fonctions que le titreur très élaboré qu’Hitachi avait developpé sur des précédents modèles en tant qu’accessoire extérieur. La possibilité, en particulier, d’enregistrer des titres, des dessins ou des effets de silhouette, de les mémoriser pour les rappeler en incrustation. La palette électronique présente un choix de 8 couleurs encore étendu grâce au système d’invertion. Sa capacité mémoire est de 4 pages de titres. L’originalité de ce système est sa gomme électronique intégrée destinée à l’effacement d’une partie de l’image à l’aide d’un curseur mobile multidirectionnel.

Prise de son

L’intervallomètre, en commandant des séquences d’enregistrement à intervalles prédéterminés de 30 secondes toutes les 1, 2 ou 5 minutes, réalise une contraction du temps pour créer un effet d’accéléré. La fonction d’enregistrement image par image convient tout à fait à la réalisation de films d’animation. La caméra dispose également d’un self-timer à temporisation de 10 secondes, de la fonction de fondu au noir image et son pour les transitions, et de la possibilité d’incrustation de la date et de l’heure.

Micro Hitachi VM-S83E

Le micro incorporé, très directionnel, enregistre en hi-fi stéréo et délivre une excellente restitution sonore, un peu atténuée par un léger bruit de fond dû aux vibrations des moteurs internes. Il est doté d’une position coupe-vent pour les enregistrements en extérieur. Le son est enregistré à la fois sur les pistes stéréo et la piste longitudinale mono. Grâce à la fonction « audio-dub », il est possible de réaliser un doublage sonore en réenregistrant la longitudinale et de mixer avec le son d’origine stéréo. L’interrupteur MidMix permet, en effet, d’ajouter commentaire ou musique à la duplication, à l’aide d’une source extérieure.

Affichage dans le viseur

Une autre particularité du Hitachi VMS-83 E : un petit micro « de narration », intégré sous le viseur, pour enregistrer un commentaire en direct en même temps que le son synchrone. (Sa position n’est pas des plus judicieuse.) Il est possible de pratiquer aussi l’insertion vidéo en remplaçant une séquence enregistrée par de nouvelles images et un nouveau son hi-fi stéréo. Ce « doublage vidéo » n’affecte pas la piste mono. La mémoire du compteur et la fonction de recherche visuelle en mode pause d’enregistrement assurent une localisation facile des points d’entrées et de fin d’insertion. L’affichage des principaux paramètres dans le viseur est particulièrement appréciable, compte-tenu de la richesse des équipements de ce modèle.

Dans la partie supérieure apparaissent les indications de mode programme sélectionné, les paramètres d’exposition (c’est le seul camescope avec le JVC GR-S707 à fournir cette indication), le  symbole représentant l’état de charge de la batterie et le témoin d’indexation.

Cette dernière fonction, utilisable en mode automatique ou manuel, marque un signal de repérage, invisible sur la bande, localisable en lecture à grande vitesse avec un magnétoscope à fonction « Index Search ».

Dans la partie basse du viseur s’affichent la fonction en cours, la vitesse d’enregistrement, la durée de bande restante et éventuellement l’horloge. La partie centrale est réservée à la fonction d’intervallomètre et ou signal clignotant d’absence ou de fin de cassette. Le viseur est multidirectionnel et détachable. Un câble d’extension est prévu en option ainsi qu’une télécommande infrarouge.

Le « tableau de bord » du VMS-83 E comporte également une petite fenêtre LCD qui affiche tous les paramètres tels que vitesse, ouverture, niveau de correction d’ exposition, état du compteur, puissance de la batterie… Une touche spécifique « Review » assure le contrôle immédiat des dernières secondes enregistrées.

La fonction sélectionnée est visualisée par un voyant lumineux, de même que le choix du format : S-VHS-C ou VHS-C standard.

Fonctions de titrage

Les fonctions caméra sont regroupées sur la partie gauche. Les fonctions de titrage et d’intervallomètre bénéficient d’une protection particulière par un petit couvercle rabatoble. Les touches « magnétoscope » sont alignées en façade arrière.

Le Hitachi VMS-83 E dispose de deux commandes de déclenchement d’enregistrement utilisable indifféremment en standard VHS ou Super VHS. La détection du format est automatique en mode lecture.

L’alimentation est assurée par des batteries rechargeables de 50 mn d’autonomie environ logées dans la poignée. Le camescope fonctionne aussi par alimentation secteur ou batterie auto avec le cordon Hitachi VMCC70E.

Face arrière Hitachi VM-S83E

La sortie S-Vidéo permet la connexion directe à un téléviseur ou à un moniteur haute résolution doté d’une entrée Y/C séparée. La qualité d’image en lecture est parfaite. Le raccordement avec un téléviseur courant est possible par prise péritel à l’aide d’un petit boîtier d’adaptation tranférant le signal de sortie du camescope en vidéo composite Pal avec une légère perte de qualité.

Le VMS-83 E possède toutes les fonctions de lecture à vitesse normale, accélérée 3 × ou 7 × ou en arrêt-image, mais cette dernière reste peu fiable. Trois modes de restitution du son sont possibles selon la sélection des pistes stéréo, de la piste mono ou de leur mixage.

Les cassettes enregistrées avec le camescope peuvent être lues sur magnétoscope à l’aide de l’adaptateur de cassette S-VHS fourni.

Le montage avec un magnétoscope Pal/Secam est favorisé par la position Edit qui optimise la qualité du signal destiné à la copie.

La commercialisation de ce nouveau camescope Hitachi VMS-83 E est annoncée en version kit complet avec alimentation, batterie et secteur, bandoulière, molette de transport anti-choc, câble de raccordement S, cordon de sortie audio/vidéo, écouteurs stéréo, adaptateur de cassette, une cassette S-VHS-C et les piles. En option sont disponibles batteries autonomes, cordon d’alimentation batterie automobile, convertisseur H.F.

Ce camescope très complet offre un grand intérêt en raison de ses performances. Il est utilisable instantanément par un amateur en mode automatique et peut faire l’objet d’un apprentissage progressif pour l’exploration de toutes ses fonctions.

Caractéristiques Hitachi VM-S83E

Section caméra

  • Capteur : CCD ½ pouce – 470,000 pixels
  • Objectif : Zoom électronique × 8 macro – f/1,2/ 8,7-70 mm motorisé/manuel
  • Mise au point : Autofocus infrarouge actif double faisceau
  • Sensibilité : 5 lux
  • Obturateur : 13 vitesses 1/50 s à 1/10 000 s
  • Viseur : Electronique 2/3 de pouce – Orientable – Détachable – Affichage

Section magnétoscope

  • Format : S-VHS-C
  • Standard : PAL
  • Vitesse(s) de défilement : SP : 2,33 cm/s – LP : 1,17 cm/s
  • Réponse audio : 50 Hz-20 KHz
  • Sortie audio-vidéo : S et 14 broches (vidéo composite)
  • Dimensions : 32 × 12 × 13 cm
  • Poids : 1,5 kg (sans batterie)
  • Autres fonctions : Incrustation numérique – Intervallomètre – Retardateur – Fondu ou noir – Son hi-fi stéréo – Doublage audio, mixage – Insertion vidéo – Horodateur – 7 modes programme d’exposition – Micro de commentaire – Inverseur – Indexation – Correction et verrouillage de l’exposition – Commutation S-VHS/VHS – Option : télécommande.
  • Prix indicatif : 17,000 F (2,591 €)

Les plus

  • La qualité d’image
  • La fidélité des couleurs
  • La qualité de l’autofocus
  • Le zoom motorisé × 8
  • La fonction macro ou télé jusqu’à 50 cm
  • L’enregistrement hi-fi stéréo
  • La mémoire d’image digitale
  • L’enregistrement image par image
  • Les possibilités de doublage audio, de mixage
  • L’insertion vidéo
  • L’indexation des séquences
  • Le choix de 7 modes programme
  • La correction et le verrouillage possibles de l’exposition
  • L’inverseur négatif/positif
  • L’affichage complet des fonctions
  • Le viseur
  • Le micro « commentaire »

Les moins

  • L’arrêt sur image mal stabilisé
  • Le micro mal protégé des vibrations
  • Solidité un peu douteuse du boîtier
  • Positionnement de la touche de fondu

cv 026