JVC GR-SXM46

Caméscope JVC GR SXM46Un camescope ET n’embarque pas de portable pour téléphoner maison. Il intègre l’Expanded Technology, une évolution permettant d’enregistrer des cassettes VHS(C) dans une qualité très proche du S-VHS(C). Au banc d’essai, le GR-SXM46, le plus performant des visiteurs ET.

Danielle Molson – mai 2000

Les magnétoscopes et camescopes VHS ET enregistrent en S-VHS(C), VHS(C) et VHS(C) ET. Qu’apporte le ET ? Une qualité d’image supérieure de 60 % à celle du VHS, sur cassette VHS(C).

Compatibilité oblige, les modèles ET lisent les cassettes S-VHS(C) et VHS(C) Pal classiques. Dans l’autre sens, les camescopes et magnétoscopes S-VHS(C) seraient en mesure d’accepter les enregistrements ET.

Enfin, cerise sur le gâteau, les camescopes ET de l’actuelle gamme JVC transcodent le Pal en Secam pour dupliquer et visionner ses prises de vues sur les anciens magnétoscopes et téléviseurs.

Solution passerelle destinée à enrayer le déclin du S-VHS(C), le ET fait pièce au Digital 8 de Sony capable d’enregistrer des cassettes Hi-8 en numérique, et de lire les anciens enregistrements analogiques 8 mm/Hi-8. Principal handicap face au système Sony, le ET reste un format d’enregistrement analogique.

Une différence compensée, sur la gamme JVC, par des prix inférieurs aux DV et D8 les plus abordables, à confort (écran notamment) égal.[no_toc]

Le test

Ergonomie

Quand on le compare aux camescopes DV miniaturisés, le GR-SXM46 paraît un peu pataud. Mais cela ne nuit en rien à son ergonomie générale. Au contraire, il tient bien en main, ses commandes sont accessibles et ses 900 grammes ne pèsent pas lourd au bout de la bandoulière.

Le camescope se veut par ailleurs résolument convivial avec son écran couleur latéral de 7,6 cm. De bonne taille, ce dernier est surtout exploitable en intérieur et pour la lecture. En extérieur jour, l’image pâlit trop pour rivaliser avec celle du viseur noir et blanc. La batterie fournie est donnée pour 70 minutes en utilisation continue avec écran et 90 avec viseur. En tournage réel, on dispose effectivement de 50 minutes à une heure environ, à condition de ne pas utiliser la torche. Des durées honorables pour du Nickel Cadmium (Ni-Cd).

JVC GR SXM46Rappelons toutefois que, contrairement aux accus Lithium-Ion, qui se généralisent sur les camescopes même analogiques, l’autonomie des Ni-Cd tend à diminuer au fil des utilisations. C’est l’effet mémoire. Si vous vous offrez des batteries de secours, optez donc pour des NiMH (Nickel Metal Hydrure) compatibles avec cet appareil. Elles sont insensibles à l’effet mémoire.

Objectif

Le GR-SXM46 bénéficie d’un zoom ×16. Il procure un appréciable semi-grand-angle correspondant grosso modo à un 35 mm en équivalent photo et atteint les 549 mm côté téléobjectif. Un peu anecdotique à nos yeux, le zoom numérique x160, ne rend de réels services qu’en deçà de ×40 ou ×50. Poussé plus loin, la dégradation de la qualité d’image devient trop importante.

Le stabilisateur compense fort bien les tremblements musculaires, mais recadre un peu. Il assombrit en outre l’image, ce qui n’a rien d’anormal pour un système numérique. En revanche, il ne modifie pas la colorimétrie et, très bon point, s’active et se désactive par une touche et non par menu.

Automatismes, réglages

Les automatismes se tirent correctement d’affaire, avec un autofocus assez efficace dans des conditions d’éclairage suffisantes. Mise au point, exposition et balance des blancs se règlent manuellement, si désiré. Mais l’opération s’effectue via un menu et non par touche. On sélectionne le paramètre à débrayer dans une liste, puis on retouche, à l’aide d’une molette, l’exposition (12 paliers de +6 à -6) et la netteté. La mise au point en position téléobjectif suppose une distance d’un mètre par rapport au sujet, à moins d’opter pour le réglage télémacro, qui ramène l’écartement à 60 cm.

Aux possibilités de mémorisation de la balance des blancs s’ajoutent trois préréglages : beau temps, nuageux et halogène pour les intérieurs.

Trois modes d’exposition programmés: Crépuscule destiné aux feux d’artifices, Sport et 1/2000 s. Ces deux derniers choix augmentent la vitesse d’obturation pour permettre de filmer des actions rapides. On rencontre ces réglages aux côtés d’effets spéciaux de type sépia, image brumeuse, négatif, mais aussi du filtre neutre servant à limiter l’éblouissement dans les ambiances très lumineuses.

Image et son

Image et Son JVC GR SXM46Avec le GR-SXM46, nous avons enregistré en S-VHS sur une cassette S-VHS-C normale, ainsi qu’en VHS et VHS ET sur une cassette VHS-C, Extra High Grade comme le conseille le constructeur.

Sur la cassette S-VHS-C on visionne nettement 430 points-ligne. En ET, sur la bande VHS-C, le résultat est un peu inférieur en terme de définition avec 400 points-ligne très nets et jusqu’à 430 plus brouillés. En VHS normal, l’appareil délivre 250/260 points-ligne. Côté colorimétrie, la séparation entre les couleurs paraît également un poil plus tranchée en S-VHS-C comparé au VHS-C ET. Enfin, le ET semble présenter un rapport signal/bruit moins favorable que le S-VHS-C, mais dans de faibles proportions. Grosso modo, l’image ET vaut quasiment l’image S-VHS-C. En revanche, tant pour la netteté des détails, que pour la colorimétrie et la pureté de l’image, on reste naturellement en deçà du numérique.

La sensibilité est très bonne, comme souvent sur les modèles analogiques. De plus, une torche intégrée s’allume, automatiquement ou à la demande, en cas de faible luminosité.

Le son n’a rien d’exceptionnel. Le micro, honnête sans plus, enregistre en mono, ce qui étonne un peu sur un modèle S-VHS-C.

Compatibilité

Les magnétoscopes VHS ne lisent pas davantage les cassettes VHS(C) ET que S-VHS(C). Normal. En revanche, bande ET et magnétoscopes S-VHS seraient compatibles. Nous avons donc enfourné notre enregistrement ET dans un adaptateur et placé le tout dans un Panasonic NVHS900. Pas d’image. Par ailleurs, le même NV-HS900 relié au camescope recopiait sans sourciller l’enregistrement ET du GR-SXM46. Bizarre ? Eh non, certains magnétoscopes S-VHS, même parmi les JVC, seraient incompatibles ET. La raison ? L’absence de trous propres aux cassettes S-VHS(C) dérouterait les appareils. Interrogé à ce propos, le service technique de la marque ne garantit la réussite de l’opération qu’avec les tout récents magnétoscopes ET JVC. La liste de magnétoscopes S-VHS classiques, compatibles ET, n’est pas encore établie.

Pour le reste, le GR-SXM46 équipé d’un TBC, qui améliore la lecture, décrypte fort bien les bandes S-VHS-C et VHS-C classiques. Les rushes VHS-C et S-VHS-C enregistrés avec d’autres camescopes ou magnétoscopes sont restitués impeccablement. En revanche, nous avons remarqué des flashes en lecture aux points de montage de certains masters. Mais ceux-ci n’intervenaient pas systématiquement : un master « étranger » pouvait ainsi être lu sans anomalie une première fois, puis en présenter plus ou moins lors des passages suivants.

Transcodage et montage

Montage JVC GR SXM46Le GR-SXM46 enregistre en Pal, mais dispose d’un transcodeur Secam pour une compatibilité avec les téléviseurs et magnétoscopes anciens. Attention, cela ne signifie en aucun cas qu’il lit lui-même les cassettes Secam. Une restriction qui limite l’intérêt de ce modèle pour les anciens possesseurs de camescopes VHS-C Secam.

JVC autorise le doublage son sur l’appareil même, en effaçant le son d’origine. En l’absence de prise micro, l’opération s’effectue obligatoirement, via le micro intégré.

Nous avons réalisé des insertions d’images seules en conservant le son d’origine, sans remarquer de distorsions aux points d’entrée et de sortie. Pour le reste, la pause est effectivement impeccable, mais on ne bénéficie pas de ralentis, ni de l’image par image des modèles numériques. Une prise JLIP de montage assure la synchro édition avec les magnétoscopes JVC récents.

A noter l’existence d’une télécommande optionnelle, la RMV-V700U qui permet d’automatiser le montage en mémorisant jusqu’à 8 séquences. Le pilotage de l’enregistreur s’effectue par infrarouge. Les magnétoscopes de nombreuses marques (Akai, Hitachi, Thomson, Sony, Panasonic, Philips, Toshiba, Sanyo .. . ) sont compatibles.

Caractéristiques JVC GR-SXM46

  • Format : S-VHS(C), VHS(C).
  • Standard : Pal.
  • Capteur : CCD ¼ de pouce, 470000 pixels.
  • Objectif : Zoom ×16 – 3,9-62,4 – f/1,6 – Zoom numérique ×160.
  • Mise au point : Auto, manuelle.
  • Exposition : Auto, manuelle.
  • Balance des blancs : Auto, mémorisable + 3 préréglages.
  • Visée : Viseur noir et blanc. Écran couleur 7,6 cm.
  • Audio : Monophonique.
  • Connectique : Sorties audio-vidéo Cinch, Sortie vidéo Ushiden, prise de montage JLIP
  • Autres fonctions : Stabilisateur numérique. Insertion. Doublage son. Retouche. Vérification des dernières secondes du dernier enregistrement. Torche automatique. En enregistrement : fondus au noir, mosaïque ; volets : vertical, horizontal, diagonal, en fenêtre ; effets sépia, voile, négatif. Filtre neutre. Obturateur 1/2000. Modes : Crépuscule, Cinéma, Photo. En lecture : écho vidéo, stroboscopie, noir et blanc, film classique, sépia. Gain. Titres préprogrammés en anglais et français. Intervallomètre. Retardateur. Haut-parleur. Transcodeur Pal/Secam.
  • Poids/dimensions : 900 g. 198 × 119 × 91 mm.
  • Prix indicatif : 4990 F (761 €)

Verdict

Un compromis intéressant entre une qualité d’image très convenable, le confort de tournage qu’offre un grand écran et un prix attractif. Le ET représente une solution pour les fidèles du S-VHS-C, aux moyens financiers limités et à la recherche d’une solution transitoire en attendant de passer au DV.

Les Plus

  • La qualité de l’enregistrement ET.
  • L’économie de cassettes.
  • La possibilité de relire ses anciennes cassettes VHS-C et S-VHS-C.
  • Les effets spéciaux en lecture.
  • Les volets et le mode Photo.
  • Le transcodage en Secam.
  • L’écran confortable.
  • La sensibilité et la torche intégrée.

Les Moins

  • Incompatibilité des cassettes ET avec certains magnétoscopes S-VHS.
  • Les réglages manuels par le menu.
  • Les batteries Ni-Cd.
  • Pas de prises micro et casque.
  • L’audio monophonique.
  • L’écran difficile à utiliser en extérieur.

CV 138