Procédure de numérisation

La numérisation de film super 8 de qualité nécessite une procédure qui passe par certaines étapes obligatoires. Le traitement manuel est nécessaire pour obtenir une belle image lors d’une numérisation de bobines super 8. Un programme informatique n’est pas toujours en mesure de juger des réglages nécessaires pour corriger les erreurs de prises de vues, les dégradations de la pellicule liées au vieillissement ou aux passages successifs dans un projecteur de film.

LED Scanner Super 8

La numérisation de films par projection nécessite des nombreux réglages très délicats pour obtenir un résultat satisfaisant. Sans compter les problèmes de perforations endommagées qui ne permettent pas au projecteur d’entrainer correctement la pellicule.

Vous avez loué un scanner de film, puis vous en avez acheté un. Vous avez confié vos films à un prestataire équipé d’un scanner professionnel avec un procédé automatique de traitement d’image. Si certaines solutions ont donné de meilleurs résultats, aucune n’a été en mesure de transposer en numérique la qualité d’image de vos bobines.

Chez Saga 8mm notre procédure de numérisation est entièrement orientée vers un résultat de qualité. Notre scanner 4k image par image n’est pas seul maître à bord. Nous effectuons les réglages couleurs et exposition manuellement et nous complétons le scan par une postproduction sous Da Vinci Resolve.

VOS FILMS MÉRITENT LE MEILLEUR

Faites réaliser une numérisation de qualité

Numérisation de films en Full HD & 4K

Présentation de notre scanner de film

Nous utilisons un scanner de film 4K MWA Choice. Cet appareil réalise une capture image par image du film. L’éclairage par LED trois couleurs permet d’effectuer les réglages à l’arrêt en préservant le film car il s’agit d’une lumière froide.

L’avance du film s’effectue par galet lisse, ainsi les perforations sont préservées et si elles sont endommagées nous parvenons malgré tout à numériser la bobine super 8 correctement.

Scanner de film transfert Choice

Réception de la commande et nettoyage des bobines

Dès que nous recevons les travaux de numérisation nous validons la réception et vous en informons par courrier électronique. Les originaux sont contrôlés rapidement pour vérifier le format et la quantité, contrôler l’état général et la présence d’une piste sonore.

Après avoir longtemps procédé au nettoyage avec de l’alcool isopropylique, nous avons testé des chiffons optiques jetables. A notre grande surprise ils sont plus efficaces pour le nettoyage des films.

Le montage des bobines

Afin de rationaliser les manipulations des films durant le transfert avec le scanner, les bobines sont mises bout à bout sur une bobine plus grande. Cette méthode de travail est particulièrement utile pour un transfert de film super 8 comportant de nombreuses petites bobines.

En effet, un scanner de film argentique réclame une amorce d’au moins un mètre en début et fin de bobine afin de permettre la numérisation de la première à la dernière image du film.

Pour éviter les manipulations incessantes durant la numérisation nous préférons travailler avec une longue bobine où les films se succèdent les uns à la suite des autres.

essuyage d'un film super 8

La numérisation super 8

Avant de commencer le travail de numérisation nous effectuons le cadrage et la mise au point du film. La capture est réalisée soit en Full HD, soit en 4K en fonction de l’option que vous aurez choisi.

Nous passons ensuite au calibrage manuel du scanner. Il s’agit d’un étalonnage de base permettant de corriger l’équilibre chromatique et l’exposition de la bobine de film. Les réglages seront affinés par la suite lors de l’étape de postproduction.

Après les réglages du scanner sur le début de la bobine, nous mettons en route le scanner pour effectuer la capture des images.

Si une correction doit intervenir, nous arrêtons le scanner pour effectuer des nouveaux réglages. Ce qui crée un nouveau fichier de capture. Les différents fichiers d’une même bobine seront mis ensemble au moment de la postproduction.

numérisation super 8

La postproduction

Lorsque la capture des bobines est réalisée, nous éditons les fichiers capturés avec Da Vinci Resolve, notre logiciel d’étalonnage. Plusieurs opérations sont réalisées avec ce programme de montage et d’étalonnage des films numérisés.

Chaque arrêt du scanner de film génère une nouveau fichier. Durant la numérisation d’une bobine de 120 mètres nous arrêtons le scanner une dizaine de fois en moyenne. Cela génère dix fichiers pour une seule bobine. Il faut donc remettre ensemble tous les morceaux qui constituent la même bobine.

Nous ajustons le contraste, le niveau de noir et la luminosité afin d’obtenir un maximum de détails provenant des fichiers de capture brut qui sont non compressé. Ensuite nous équilibrons les couleurs dans les tons sombres, moyens et clairs.

Restauration numérique de film

Notre option de restauration numérique de film intervient après l’étalonnage. Ce procédé permet de supprimer tout ou partie des accrocs, rayures et tâches présents sur les images du film. Il supprime aussi le grain excessif créé par certaines émulsions lors des prises de vues avec un éclairage insuffisant.

Foire aux questions

Tout est dans le titre ! Vous avez peut-être des questions concernant notre procédé de numérisation de film. Nous recevons de nombreuses demandes et certaines questions reviennent assez souvent. Nous mettons ici les réponses à votre disposition afin de vous faire gagner du temps.

Numérisation spéciale

Il nous arrive d’avoir à numériser des films qui présentent certaines particularités comme un chargement sous forme de cassette, des films négatifs ou des films endommagés. Nous pouvons également effectuer une numérisation de ces films.

En savoir plus sur :

Aller plus loin