Elmo GS1200

Elmo-GS-1200-1l’Elmo GS1200 était doté d’une optique  f/1.1 5-25mm en dotation standard, d’une lampe de 200 Watts et d’une capacité de bobines pouvant aller jusqu’à 360 mètres, ce qui convient pour à peu près n’importe quelle projection de film. Sous le capot on trouve plusieurs moteurs à courant continu entrainant les bras de bobines ou le mécanisme de défilement du film. L’ensemble est piloté par une électronique autorisant des vitesses de projection inférieur à 18 images par seconde et supérieur à 24 images par seconde, ce qui fait de ce projecteur de films un excellent matériel de base pour réaliser de la numérisation super 8.

La première chose qui frappe à propos de l’Elmo GS1200 est le poids. Sans sa valise ni ses accessoires,  il pèse déjà 14 Kg, mais il est entièrement en métal !

Lorsque ce projecteur fut lancé, il fallait un solide compte en banque pour se l’offrir avec un prix de lancement initial à 8000 FF qui augmenta par la suite rapidement. D’autres projecteurs de grande marques se sont très bien vendus, mais l’Elmo GS1200 est toujours resté un projecteur à part grâce à sa qualité de construction et ses spécifications exceptionnelles. Il est aujourd’hui considéré comme la Rolls des projecteurs Super 8 avec son éternel rival le projecteur Beaulieu 708 EL.

La partie audio réclame 8 circuits intégrés ainsi que 9 transistors, l’ensemble générant une sortie audio stéréo d’une puissance de 15 Watts musicaux. L’appareil est compatible avec les pistes son magnétique et optique (en option), et permet bien sur le doublage son sur les pistes magnétiques. Une paire de vu mètres permet de visualiser les niveaux sonores, aussi bien en lecture qu’en enregistrement. Le transfert sonore de piste à piste figure également dans la liste des nombreuses caractéristiques techniques. Le niveaux sont réglages manuellement ou peuvent être confiés à l’électronique en mode automatique.

L’entrainement du film est assuré par une roue 24 dents et une 18 dents en ce qui concerne la roue supérieure. C’est un excellent compromis pour les films récents, mais pour les films acétates plus anciens ayant rétrécis, vous pourriez entendre la roue inférieure tirant sur le film. La double griffe permet quant à elle d’assurer une excellente stabilité d’image, même sur les anciens films acétates ayant rétrécis.

Trois versions du GS1200 ont été fabriquées. La version 3 se distingue par la boucle après le couloir qui part en arrière lorsque le projecteur est en fonctionnement. Dans les version 1 & 2, la boucle part en avant. La version 3 est, d’après les connaisseurs, la meilleure en terme de fiabilité et de régularité de fonctionnement.

Chargement du film

Comme il se doit sur un matériel de ce niveau, le chargement du film est automatique, d’une simplicité enfantine et d’une fiabilité typiquement Japonaise ! Il suffit de presser le formeur de boucle vert supérieur qui produit un déclic afin d’armer le mécanisme destiné au chargement du film.

Tout ce qui est nécessaire pour la projection d’un film super 8 sonore est accessible directement sur le panneau de contrôle principal et comprend un ensemble de potentiomètres de réglages d’un aspect très professionnel, le bouton de cadrage et l’ensemble des interrupteurs pour le contrôle électronique de la mécanique d’entrainement du film.

Si cette machine dispose de tous les perfectionnements dont puisse rêver un amateur de films super 8, le GS1200 n’a jamais vraiment apprécié les films raccordés avec de la colle. Ils génèrent des parasites sur les pistes sonores et cassent à la première occasion au moment du passage à travers le couloir.

Terminé les bobines de 15 mètres et même celles de 120 mètres ! Cette formidable machine acceptera sans broncher de gigantesques bobines de 360 mètres et vous évitera ainsi les fastidieux chargements suivis d’un embobinages.

Si vous aimez faire des commentaires « en direct live », le projecteur dispose également d’un système de « public adress » permettant de vous faire entendre haut et fort en utilisant un micro relié à la machine. Lorsque votre projection est terminée, et que vous souhaitez rebobiner votre film, chargez simplement votre film sur la bobine d’origine et actionner l’interrupteur de rebobinage qui activera le moteur destiné au rebobinage.

En Bref

Les plus

  • Un projecteur de niveau professionnel avec des spécifications à faire rougir n’importe quel autre projecteur (à l’exception du Beaulieu 708 EL).

Les moins

  • Il n’aime pas les films raccordés avec de la colle.
  • Le manque de pièces détachées du fait de sa rareté.

Principales caractéristiques

  • Format Super 8 et Single 8 son stéréo (deux pistes)
  • Option pour lecture piste sonore optique
  • Lampe 24 volts, 200 watts
  • Optique f/1.1 en standard
  • Fonction arrêt sur image
  • 4 moteurs (exceptionnel)
  • Amplificateur sonore d’une puissance de 15 watts musicaux
  • double vu mètre
  • nombreuses fonctionnalités pour le doublage audio
  • Réglages séparés pour les tonalités graves et aigües

L’avenir du GS1200

Comme indiqué précédemment ce projecteur est une superbe machine, solide et procurant une qualité d’image exceptionnelle. Les images projetées et la qualité sonore sont magnifique sur un projecteur en bon état avec un bon film. Avec un peu de chance une entreprise produira un jour les moteurs neufs compatibles, les têtes sonores ainsi que les autres composants vitaux, mais jusqu’à cette date les possesseurs de GS1200 auront une épée de Damoclès suspendue au dessus de leur tête.