Caméras Bauer D3 & D1M

Les fonctions de ces deux modèles ne diffèrent que par quelques points de Bauer D2 précédemment décrits. Aussi, pour éviter les redites, ne trouverez-vous ci-après que les explications se rapportant uniquement aux caractéristiques propres au Bauer D3 & D1M. Vous voudrez vous reporter à l’article concernant les caméras super 8 Bauer D2 de la série en ce qui concerne les renseignements complémentaires.

Mise en place des piles

Même façon de procéder et mêmes recommandations que celles déjà formulées, à cette seule différence que la poignée ne reçoit que trois piles de 1,5 V, ce qui permet de prendre une dizaine de films environ.

Chargement

Le couvercle (7) s’ouvre en appuyant sur la touche (6), le chargeur peut alors être introduit dans le logement. Après avoir refermé le couvercle, la caméra se trouve immédiatement prête pour les prises de vues en couleurs à la lumière du jour.

Si vous devez tourner à la lumière artificielle, le même film conviendra, ainsi qu’il est expliqué plus loin à propos de l’emploi d’un porte-lampe.

Lorsque vous filmez en noir-et-blanc, quelle que soit la nature de l’éclairage, jour ou lumière artificielle, il est préférable, pour cette sorte de film, que le filtre de conversion ne s’interpose pas derrière l’objectif. Utilisez donc en permanence la « clé ». Toutefois au cas où vous auriez oublier de vous conformer à cette recommandation, il n’en résulterait pas un effet vraiment notable sur la qualité photographique. En filmant en intérieur, l’usage d’un Filmsonne provoque l’escamotage du filtre.

Compteur

Les indications du compteur se rapportent au métrage qui reste à prendre. Dès que vous retirez un chargeur super 8 complètement terminé ou même en cours d’exposition, le compteur revient automatiquement à la graduation 15 m.

Au cas exceptionnel où, après avoir filmé deux ou trois scènes, vous constateriez que les divisions restent sur la même position, il faudrait sortir le chargeur de la caméra (n’oubliez pas au préalable de noter le métrage qui restait à prendre). Faites avancer à la main le film sur une toute petite longueur. Après rechargement, tout doit être rentré dans l’ordre.

Viseur reflex et mise au point

Il faut tout d’abord régler le viseur à votre vue, en procédant de la façon suivante.

La bague de mise au point (4) étant sur le signe ∞ (infini) et le zoom sur la position téléobjectif, 32 ou 36 mm, visez un sujet très éloigné, à 50 m au moins. En tournant doucement l’oculaire (1) dans un sens ou l’autre, l’image observée atteindra à un moment donné la netteté optimum. C’est le réglage qui vous convient personnellement.

Organes de commande Bauer D 3
ORGANES DE COMMANDE DU MODÈLE D 3 1. Oculaire de visée – 2. Fenêtre indiquant le type de film utilisé – 3. Levier de commande du zoom – 4. Bague de mise au point – 5. Fente pour fixation d’un porte-lampe 6. Touche d’ouverture du logement « 7 » – 7. Logement du chargeur – 8. Compteur 9. Voyant de contrôle – 10. Prise du déclencheur image par image – 11. Déclencheur 12. Poignée recevant les piles – 13. Fermeture du boîtier des piles – 14. Pas de vis pour pied.

Que le sujet soit filmé au grand angle ou au télé, qu’il soit proche ou éloigné, ou même que vous utilisiez une lentille pour filmer de très près, le viseur réflexe délimite un cadrage identique à celui que vous retrouverez sur votre écran de projection. Cependant, la netteté des images reste à assurer pour chaque scène par estimation de la distance.

Méthodes pratique de mise au point

Avec focale de 9 à 20 mm pour une distance supérieure à 3 m

Par temps ensoleillé et pour une scène de valeur claire, il n’est pas nécessaire que la mise au point soit réglée avec une exactitude absolue. Vous pouvez vous contenter de placer le repère de mise au point sur le trait rouge.

Prise de vues au télé, de 20 à 36 m

Dans ce cas, la distance doit être évaluée avec d’autant plus de précision que le diaphragme affiché dans la fenêtre du viseur D 1M est de faible valeur (2,8 par exemple) ou que la bande jaune du viseur D 3 est assez large.

Réglage de la distance Bauer D3
RÉGLAGE SUR LA DISTANCE PAR TRES BONNE LUMINOSITÉ La mise au point peut devenir fixe en plaçant la bague des distances de façon que le trait entre 5 et 15 m se trouve face à l’index rouge (désigné sur Je dessin par la flèche).

Prise de vues au-dessous de 3 m

Il convient, là encore, d’être précis, les précédentes remarques restent valables.

Pour filmer au-dessous de 1,50 m

L’emploi d’une lentille permet de filmer à des distances inférieures à celle portée sur la bague de mise au point, soit 1,50 m. Chaque lentille se visse sur le zoom et elle doit être au filetage M 43 × 0,75. Pour régler la mise au point reportez-vous au tableau ci-dessous. En consultant les tables de profondeur de champ, vous saurez de quelle latitude vous disposez en deçà et au-delà du plan principal de netteté.

En résumé

La mise au point doit être évaluée avec exactitude dans les cas suivants :

  • Par temps couvert ;
  • Pour les prises de vues au téléobjectif ;
  • Pour les sujets sombres ;
  • Avec un réglage sur une grande ouverture de diaphragme.
Mise au point sur la caméraDISTANCES DE PRISE DE VUES AVEC LENTILLE
Puissance de la lentille
+1+2+4
Infini1 m0.500.25
15 m0.940.480.24
5 m0.830.450.237
3 m0.750.420.235
2 m0.670.400.222
1.50 m0.600.370.217

Remarque : compter chaque distance à partir de la monture de la lentille.

Exposition automatique

Le réglage du diaphragme dont dépend la qualité des images est assuré automatiquement par le système d’exposition à cellule. Il tient compte de la luminosité et des valeurs claires ou sombres du sujet.

La petite fenêtre située sous le cadre de l’image indique si les conditions d’éclairage sont satisfaisantes. Ce qui est le cas lorsque le signal jaune est visible. Cette bande colorée rétrécit à mesure que le diaphragme se ferme. A la largeur minima correspond la plus petite division du diaphragme, soit 16.

Sur le modèle D 1M, on voit en plus l’ouverture du diaphragme se détacher en chiffre blanc sur fond jaune.

IMPORTANT. L’apparition du signal rouge dans la petite fenêtre d’exposition attire votre attention sur le risque de sous-exposition, d’où peuvent résulter des images trop sombres.

Emplois du zoom

Lorsque le sujet vous en donne le temps, ne manquez jamais, avant d’actionner votre caméra, d’agir sur le levier du zoom pour trouver le meilleur cadrage. Évitez à l’occasion des prises de vues faites à la main d’utiliser la plus longue focale (télé 32 ou 36 mm), sinon la fixité des images laissera probablement à désirer.

Le travelling, mouvement d’avance ou d’éloignement, par rapport au sujet, s’obtient en actionnant le levier des focales en cours de prise de vues. Sa réussite est conditionnée par la régularité du mouvement et la stabilité donnée à la caméra. Pour assurer celle-ci, il n’y a pas de meilleure solution que l’emploi d’un pied.

L’utilisation d’un zoom appelle bien d’autres remarques, elles sont développées dans les premières pages de ce guide et dans les règles que vous trouverez plus loin.

Bauer D1M D3 Viseur et reglage du zoom

 

Contrôle dans le viseur

Réglage du zoom

  • Modèle D 1M. Le chiffre apparaissant sous le cadre de visée se rapporte au diaphragme utilisé. Un voyant lumineux signale le bon état des piles.
  • Modèle D 3. La bande colorée, de largeur variable, apparaissant sous le cadre de visée, sert d’indication en ce qui concerne la valeur du diaphragme.
Actionnez le levier très régulièrement si vous désirez modifier la focale en court de prise de vues.

Prise de vue image par image

En vissant un déclencheur souple dans la prise (10), chaque pression donnée à cet accessoire provoque l’exposition et l’entraînement d’une seule image.

Quelles ressources tirerez-vous de cette façon de faire ? C’est ce qui est exposé à propos de l’utilisation des autres modèles BAUER .

Caractéristiques particulières au modèle D1M

Cette caméra est pourvue par rapport à la D 3 des perfectionnements suivants :

Deux vitesses de prises de vues

En plus de la cadence normale de 18 im./s la caméra D 1M peut aussi fonctionner à 24 im/s, d’où l’obtention d’un léger ralenti.

Pour passer d’une vitesse à l’autre, il suffit de faire coulisser le commutateur (V), ce qui découvre l’indication de la vitesse obtenue.

Commande du zoom

Le changement de focale s’effectue soit en actionnant manuellement le levier fixé au zoom, soit en agissant sur la touche de commande électrique (Z) située sur le côté droit de la caméra. Une pression vers le haut fait progressivement passer la gamme des focales en position télé, une pression vers le bas conduit à la position grand angle.

Blocage du diaphragme

Dans quelques cas particuliers concernant notamment les scènes présentant de forts contrastes ou éclairées à contre-jour, le cinéaste possédant une certaine expérience quant à l’exposition des films peut chercher à modifier le résultat donné par le système d’exposition automatique. Pour ce faire, une touche (D) est disposée sur le dessus du boîtier. Dès que vous pressez cette touche, et tant que la pression ne se relâche pas, le diaphragme reste bloqué sur la valeur où il se trouve.

Pratiquement, il faut faire tout d’abord une mesure en automatique en notant le diaphragme indiqué dans le viseur, disons 5,6 pour prendre un exemple concret.

En fonction de la rectification souhaitée, vous orientez la caméra vers une zone ou plus sombre ou plus claire que la scène que vous vous proposez de filmer, jusqu’à ce que la fenêtre du viseur indique l’ouverture recherchée, disons 8 pour poursuivre notre exemple. A ce moment-là, vous pressez la touche de blocage, puis visant cette fois le sujet choisi, vous effectuez la prise de vues. Celle-ci se fera donc à 8 et non à 5,6 comme cela se serait produit en réglage automatique. La scène terminée, vous relâchez la touche (D), la caméra retrouve alors son automatisme.

Bauer D 1M Zoom Vitesse et lampe

 

Commandes Bauer D1M
ORGANES DE COMMANDE DU MODELE D1M 1. Oculaire de visée – 2. Fenêtre indiquant le type de film utilisé – z. Commande électrique du zoom – 3. Commande manuelle du zoom – 4. Bague de mise au point – D. Touche de blocage du diaphragme – 5. Fente pour fixation d’un porte-lampe – 6. Touche d’ouverture du logement (7) – 7. Logement du chargeur – 8. Compteur – 9. Voyant de contrôle – 10. Prise du déclencheur image par image – 11. Déclencheur – 12. Poignée recevant les piles – 13. Fermeture du boîtier des piles – V. Vitesse de prise de vues, 18 • 24 im/s. – 14. Pas de vis pour pied.

Fixation d’un porte-lampe

La fente (5) se trouvant à la partie supérieure du boîtier est destinée à recevoir un porte-lampe du type Bauer Filmsonne. En s’engageant dans cette ouverture, la base de cet appareil d’éclairage provoque automatiquement l’escamotage du filtre incorporé, puisque celui-ci ne doit plus se trouver derrière le zoom lorsque vous filmez en couleur à la lumière artificielle.

Vous pouvez aussi utiliser un porte-lampe ou une source d’éclairage indépendant de la caméra. Dans ce cas, introduisez dans la fente (5) la clé fournie avec le matériel BAUER.