Flashscan Nova

Flaschscan Nova

Le Flashscan Nova de MWA Nova est un scanner de film petit et moyen format. Son dispositif Easy Wet Gate lui permet l’atténuation des rayures coté support. Son système de transport du film spécifique permet la numérisation des films endommagés.

Dernier née de la gamme du constructeur Allemand MWA, le nova vient remplacer le Flashscan HD qui commencait à se faire vieux. Dans la gamme du constructeur, il vient se placer sous le Spinner S, télécinéma haut de gamme pour numériser jusqu’au film 35 mm.

Easy Wet Gate

L’Easy Wet Gate livrée sur tous les scanner permet la suppression des rayures superficielles coté support. Moins efficace mais plus simple d’emploi qu’une véritable Wet Gate, elle permet la suppression des petites rayures verticales et accrocs sur les films.

Sur l’Easy Wet Gate de MWA le film est humidifié avec de l’Isopropanol. Les images défilent ensuite dans la fenètre de numérisation.

Le procédé par goutte-à-goutte permet la gestion du taux d’humidification du film. Plus celui-ci est humide, plus le procédé est efficace. Mais il faut scanner le film doucement afin qu’il sèche avant le rembobinage.

MWA a également mis au point une rampe de séchage qui permet d’accélérer l’évaporation de l’Isopropanol. Ce dispositif permettrait une numérisation à 25 images par seconde avec un taux d’humidification minimum.

Une Wet Gate traditionnelle oblige à une immersion complète du film. C’est une opération délicate et longue à mettre en place.

Le film défile à une vitesse réduite afin de permettre l’évaporation du liquide avant le rembobinage. La numérisation du film à 50 images par seconde est possible, mais le rembobinage du film humide laisserait des traces s’il ne sèchait pas à l’air libre.

Système de transport du film

Le système de transport du film est inspiré du Spinner S, son grand frère. Sans débiteur ni galet il permet d’avoir une tension très faible pour numériser les films gondolés, ayant rétrécis ou abimés. Le tension est réglable et permet de s’adapter lors de configuration particulière.

Changement de format

Le système de réglage laser motorisé est automatique. Il permet un changement de format rapide. Les fenètres de numérisation, gates, permettent un changement simple et rapide lors du passage d’un film 8 mm à un film 16 mm ou 9,5 mm.

Mise au point

Le dispositif de mise au point n’est pas motorisé comme sur le Spinner S, le Flashscan HD et le Flashscan Choice. Sur le Nova il est manuel. Le constructeur a économisé sur un point accessoire qui ne nuit pas à la qualité.

Rembobinage rapide

Contrairement à ses grands frères Spinner S et Transfert Choice, le Nova ne dispose pas d’un mode rembobinage spécifique. Il faut passer par la fenètre de numérisation pour rembobiner plus lentement les bobines de films.

Capteur 12 Mpx

Le capteur 12,3 mégapixels dont est doté le Nova permet la numérisation en 4K. L’opérateur sélectionne dans le logiciel Flashsuite 2 le format qu’il souhaite. Les formats de sorties sont nombreux.

La numérisation se fait dans un format supérieur avec une downscale (réduction) dans le format souhaité, ou dans le format sélectionné si le couple capteur/objectif le permet.

Parmis les formats de numérisation possibles, ci-après les plus courants :

  • 720×576 (SD)
  • 1280×720 (HD Ready)
  • 1080×1920 (Full HD)
  • 3840 x 2160 (UHD)
  • 4096 x 2160 (4K cinéma DCI)

De nombreux formats intermédiaires sont disponibles.

Logiciel Flashsuite 2

Le logiciel Flashsuite 2 est le cerveaux du scanner. Il permet le pilotage des fonctions de numérisations :

  • Contrôle des DELs pour les hautes lumières.
  • Contrôle des gammas.
  • Contrôle des noirs.

Le système de correction de couleur automatique ne délivre pas de bon résultats.

Le dispositif d’éclairage automatique fonctionne correctement. Mais il complique l’étalonnage en post-production. A réserver pour les scènes difficiles chez les prestataires sérieux.

Flashsuite 2 propose en option :

  • Le réglage des couleurs secondaires (cyan, magenta, jaune),
  • Des fichiers ProRes en sortie,
  • La détection de scène sur la timeline (très efficace)
  • Le mode turbo pour la numérisation à 50 images/seconde en Full HD.

Spécifications Flashscan Nova

Matériel

  • Transport du film en continu sans roue dentée ni cabestan
  • Film super 8, Normal 8, 16 mm, Super 16 et 9,5 mm.
  • Stabilisation du film par laser.
  • Eclairage du film par flash avec DELs RVB.
  • Réglage de tension très faible à partir de 20 grammes ( 0.2 Newton)
  • Wet Gate pratique et facile d’emploi pour éliminer les rayures.
  • Accepte les bobines jusqu’à 600 Mètres.
  • Dimensions (L x l x h) : 78 x 100 x 51 cms.
  • Poids : 25 kgs.

Capteur

  • Capteur 2,5 K CMOS 2/3″, 4/3, 12 bits, 5 MPx 2448 x 2048 Pixels.
  • Capteur 4 K CMOS 1,1″, 4/3, 12 bits, 12.3 MPx 4096 x 3000 Pixels.
  • Objectif Canon MP-E 65mm1
  • Liaison caméra-station de travail : USB 3
  • Format de sortie : 12 bits non compressé, DPX, TIFF, AVI.
  • Vitesse de capture jusqu’à 50 images par seconde en 2K

Audio

Les blocs audios sont tous en options.

  • Bloc audio optique/magnétique pour 16 mm
  • Bloc audio optique/magnétique pour 9,5 mm
  • Bloc audio optique/magnétique pour super 8/8 mm

Logiciel Flashsuite 2

  • Pilotage de l’entrainement du scanner,
  • Calibration de l’éclairage par DELs,
  • Indication du format à numériser,
  • Correction gamma et noir,
  • Correction des courbes de couleurs secondaires en option,
  • Détection de scène en option,
  • Pack ProRes & DNxHD en option,

1Selon nos dernières informations un nouvel objectif macro de fabrication Chinoise serait à l’étude. Un Laowa 25 mm

Aller plus loin