Sélection de Camescopes Video8 & Hi8

De nombreux clients souhaitant réaliser la numérisation de cassettes video 8 souhaitent pouvoir réaliser un tri avant de nous les confier car certaines cassettes sont parfois sans intérêt pour eux. Grâce à cette sélection de camescopes Video8 et Hi8 vous pourrez sélectionner un modèle qui vous convient pour en faire l’acquisition sur l’un des nombreux sites de vente de matériel d’occasion pour particulier.

Camescopes Fisher

Fisher FVC-P701

Présentation Fisher FVC-P701

Ce camescope video 8, d’abord commercialisé par Sanyo et Pentax, et conçu avant tout pour le tournage tout-automatique, se distingue par son prix : le plus bas du marché. Les performances du Fisher FVC-P701 restent excellentes : zoom 6 fois, capteur , ½ pouce 330 000 pixels, sensibilité de 7 lux, lui donnent une gamme étendue de possibilités, y compris pour les prises de vues intérieures. Le viseur électronique, inclinable sur 90° et détachable, affiche les principales informations (décompte de bande et dateur). Le diaphragme ne fonctionne qu’en automatique mais une touche de contre-jour et une vitesse d’obturation rapide (1/500 s) viendront remédier aux éclairages difficiles. Le système autofocus, débrayable, est digital. La balance des blancs est tout à fait originale : deux mesures sont effectuées conjointement, l’une par la fenêtre externe, l’autre par le CCD, de façon à corriger les dominantes colorées dues aux écarts de lumière entre l’emplacement de la caméra et la scène. Une grande simplicité d’ensemble qui n’exclue pas la qualité de l’image.

Caractéristiques Fisher FVC-P701

Section caméra Fisher FVC-P701
  • Capteur ccd : ½ pouce – 330 000 pixels
  • Objectif : 1/1,6 – 9-54 mm – Macro
  • Mise au point : Automatique TCL – Débrayable
  • Sensibilité : 7 lux
  • Obturateur : 1/50 s et 1/500 s
  • Viseur : Electronique 0,6 pouce- Inclinable et détachable – Affichage
Section magnétoscope Fisher FVC-P701
  • Format : Video8
  • Standard : PAL
  • Vitesse de défilement : SP : 2,005 cm/s – LP : en lecture seulement
  • Réponse audio : 40-15 000 Hz
  • Sorties audio/vidéo : Multibroches type mini-din
  • Dimensions : 11 × 16 × 27,5 cm
  • Poids : 1,3 kg avec batterie NP-55
  • Autres fonctions : Dateur
  • Prix indicatif : 5 490 F (837 €)

Fisher FVC-P750

Présentation Fisher FVC-P750

Fisher FVC-P750

A l’instar de beaucoup d’autres camescopes de la nouvelle génération utilisant le capteur ½ pouce, le Fisher FVC-P750 présente un zoom 8 fois à 8,5-68 mm 1/1,6 et vitesse variable. C’est un caméscope video 8 d’un joli design et que l’on tient bien en main. Conçu pour une utilisation familiale, il est d’une merveilleuse efficacité en mode tout-automatique. Il prévoit quand même une compensation de contre-jour, et deux vitesses rapides d’obturation. La balance des blancs demeure débrayable (lumière du jour/tungstène). Il imprime la date et l’heure et mémorise une page de titre (en 5 couleurs avec inversion pour créer un effet de découpe). Son système de mise au point automatique TCL numérique se montre très performant. Lorsqu’on effectue un mouvement, un panoramique par exemple, on peut verrouiller provisoirement la distance en appuyant sur la touche FOCUS REV : ce qui évite le pompage. Il existe un modèle plus simple, sans le 4 oooe sec, sous les marques Fisher FVCP 720, Sanyo VM D6P ou Siemens FA 124.

Caractéristiques Fisher FVC-P750

Section caméra Fisher FVC-P750
  • Capteur ccd : ½ pouce -320 000 pixels
  • Objectif : f/1,6-8,5-68 mm-Macro – Zoom × 8 à vitesse variable
  • Mise au point : Autofocus TCL digital et manuel
  • Sensibilité : 7 lux
  • Obturateur : 1/50s, 1/ 120s, 1/2000s
  • Viseur : Electronique 0,7 pouce – Orientable – Affichage
Section magnétoscope Fisher FVC-P750
  • Format : Video8
  • Standard : PAL
  • Vitesse de défilement : SP 2,005 cm/s – LP 1,005 cm/s
  • Réponse audio : 40-15 000 Hz
  • Sorties audio/vidéo : A/V mini-din
  • Dimensions : 11,8 × 15,2 × 30,2cm
  • Poids : 1,1 kg sans batterie
  • Autres fonctions : 1 page titre – Edit Search – Compteur – Insertion
  • Prix indicatif : 9 990 F (1523 €)

Fisher FVC-P950

Présentation Fisher FVC-P950

Ce camescope Video 8 est doué pour le fonctionnement en mode tout-auto. Il est équipé d’un zoom 8 fois motorisé à vitesse variable et du mode « télémacro » (touche Close up). L’autofocus numérique TCL est néanmoins débrayable au profit de la mise au point manuelle ou pour le mode macro en position grand-angle. Ses points forts sont en effet un arrêt sur image propre, sans barre de bruit et un ralenti de haute qualité au 1/5 de vitesse à régler cependant à l’aide d’une molette Slow Tracking. Le mode insertion est précis et facile à mettre en oeuvre, d’autant que la recherche rapide de séquence permet à tout moment l’enregistrement à un point donné, repéré par le compteur « temps réel ». Le Fisher FVC-P950 est pourvu d’une mémoire numérique de trois titres en six couleurs. Point très intéressant : il est possible de mélanger deux titres avant incrustation dans les images. En revanche, fondu au noir audio-vidéo, mais balance des blancs et diaphragme ne sont pas débrayables

Caractéristiques Fisher FVC-P950

Section caméra Fisher FVC-P950
  • Capteur ccd : ½ pouce – 320 000 pixels
  • Objectif : f 1,6- 8,5-68 mm – Macro – Zoom × 8
  • Msie au point : Autofocus TCL numérique – Débrayable
  • Sensibilité : 7 lux
  • Obturateur : 1/50 s, 1/120 s, 1/1000 s, 1/4000 s
  • Viseur : Electronique 0,7 pouce – Orientable – Affichage
Section magnétoscope Fisher FVC-P950
  • Format : Vidéo-8
  • Standard : PAL
  • Vitesse de défilement : SP : 2,005 cm/s – LP : 1,005 cm/s
  • Réponse audio : 40-15 000 Hz
  • Sorties audio/vidéo : AV mini-Din
  • Dimensions : 11,8 × 15,2 × 30,2 cm
  • Poids : 1, 1 kg sans batterie
  • Autres fonctions : Insertion de 3 titres – Dateur – Télécommande infrarouge – Ralenti
  • Prix indicatif : 1 0 990 F (1675 €)

Fisher FVC-P1000

Présentation FVC-P1000

Le 8mm ultra-compact, mise au point mémorisable.

Fisher FVC-P1000

Le camescope video 8 mm à petit tambour fabriqué par Sanyo n’est plus le plus compact du monde, mais, pour l’emploi familial, on peut le préférer à la version Sony TR-55. Il dispose en effet d’un zoom (également 6 fois), mais donnant un angle de champ beaucoup plus ouvert en position « wide » (correspondant à un 45 mm photo, ou lieu de 53 mm pour son concurrent). Il faut dire toutefois que s’il est notablement supérieur quant à la qualité des images et à ses performances optiques, il n’offre pas les mêmes possibilités créatives que le micro-camescope de Sony. La seule fonction débrayable est en effet la mise au point automatique. Séduisant à la fois par sa compacité, sa facilité d’emploi et l’excellente qualité des images due à son capteur 470.000 pixels, le Fisher FVCP-1000 est un camescope ultra-simple, essentiellement conçu pour la vidéographie familiale. Il ne permet pas l’insertion et ne dispose que de la vitesse de défilement normale. A son crédit, touche de fondu ou blanc avec évanouissement proportionnel du son, une vitesse d’obturation rapide et dateur.

Caractéristiques Fisher FVC-P1000

Section camera FVC-P1000
  • Capteur ccd : 2/3 de pouce – 470 000 pixels
  • Objectif : f/1,6- 12-72 mm – Macro
  • Mise au point : Automatique TCL digital – Débrayable
  • Sensibilité: 7 lux
  • Obturateur : 1/50 s et 1/1 000 s
  • Viseur : Electronique 0,7 pouce – Orientable – Affichage
Section magnétoscope FVC-P1000
  • Format : Video8
  • Standard : PAL
  • Vitesse de défilement : SP : 2,005 cm/s
  • Réponse audio : 40-15 000 Hz
  • Sorties audio/vidéo : Mini-din pour adaptateur VRF-600
  • Dimensions : 9,9 × 15,7 × 25,5 cm
  • Poids : 0,9 kg sans batterie
  • Autres fonctions : Fondu – Dateur- Compteur temps

Camescopes Hitachi

Hitachi VM-E330E

Seul camescope à ce prix disposant de batteries Li-Ion. Cela en facilite l’exploitation. Originale, sa possibilité de multiplier instantanément la focale par 1,5, grâce à l’Instant Zoom pour réussir un effet « coup de poing ». Conviviaux enfin, les effets. Mais rien n’est débrayable et le montage n’est pas à l’ordre du jour. Voilà qui réserve l’Hitachi VM-E330E aux vidéastes « sans-souci » prêts à tout déléguer aux automatismes.

  • Format : Caméscope Video 8 Pal
  • Prix  : 4000 F (610 €)

Les plus Hitachi VM-E330E

  •  Modes AE.
  • Semi-grand-angle.
  • Bonne sensibilité.
  • Instant Zoom.
  • Batterie Lithium-Ion.
  • Habillage : titreur 1 page-2 lignes. Fondu au blanc, noir, mosaïque. Effets : 16:9, miroir, mosaïque, négatif/positif.

Les moins Hitachi VM-E330E

  • Pas de réglages manuels.
  • Pas de prise de montage.
  • Pas de prise micro.

Verdict Hitachi VM-E330E

Difficile de justifier l’absence de mise au point débrayable, dommage, car sa batterie Lithium-Ion représente un vrai « plus » et simplifie la vie.

Hitachi VM-E545LE

Hitachi VM-E545LEL’Hitachi VM-E545LE est à déconseiller aux plus exigeants : peu de débrayages, pas d’ouverture convaincante sur le montage. Mais ce camescope video8 satisfera ceux qui en attendent le plaisir de filmer avec le meilleur confort, en bénéficiant d’une bonne sensibilité, d’un stabilisateur et d’une autonomie conséquente (2 h et 4 h en option). L’autofocus n’est pas mauvais, mais Hitachi a fait mieux.

  • Format : Camescope Video8 Pal.
  • Prix : 5 000 F (762 €).

Les plus Hitachi VM-E545LE

  • Débrayages : mise au point.
  • Stabilisateur numérique.
  • Ecran 6,35 cm de diagonale (85 kp) + viseur N&B.
  • Instant Zoom.
  • Bonne sensibilité.
  • Semi grand-angle (= 35 mm).
  • Titreur. Fondus (blanc, noir, mosaïque), mode 16:9, effets positif/négatif, mosaïque, miroir.
  • Forte autonomie. Li -Ion.

Les moins Hitachi VM-E545LE

  • Seul débrayage : la mise au point.
  • Pas d’entrée micro.
  • Pas de prise de montage.

Verdict Hitachi VM-E545LE

Un sacré prix pour ce modèle très agréable à vivre, avec écran et stabilisateur… Il ne s’adresse pas aux créatifs, mais séduira M. sans souci.

Hitachi VM-E635LE

Hitachi VM-E635LESon concept est identique à celui du TRV24. Même association écran-viseur, même type de stabilisateur numérique+ et une plage de focales assez proche. Le VM-E635EL oppose à la forte autonomie énergétique du Sony, son alimentation au Lithium-Ion et surtout un prix inférieur. Il bénéficie de l’Instant Zoom qui multiplie immédiatement la focale par 1,5. Mais, l’absence de prise de montage le pénalise.

  • Format : Caméscope Video 8 Pal.
  • Prix : 6000 F (915 €)

Les plus Hitachi VM-E635LE

  • Débrayages : Mise au point.
  • Stabilisateur numérique+.
  • Ecran confortable 7,6 cm de diagonale (90000 pixels) + viseur N&B.
  • Instant Zoom.
  • Gel d’image en lecture.
  • Bonne sensibilité.
  • Titreur. Fondus (blanc, noir, mosaïque), mode 16:9, effets positif/négatif, mosaïque, miroir.
  • Batteries Lithium -Ion.
  • Haut Parleur.

Les moins Hitachi VM-E635LE

  • Seul débrayage : la mise au point.
  • Pas d’entrée micro.
  • Pas de prise de montage.

Verdict Hitachi VM-E635LE

Oui si vous êtes à 1000 F près. Sinon, préférez son alter ego Hi-8, le VM-H835 pour sa qualité d’image supérieure.

Hitachi VM-H650

Présentation Hitachi VM-H650

Caméscope HITACHI VM H650

Une jolie image Hi-8 à 3500 F, voilà un argument de poids. L’autonomie du VM-H650 l’emporte en outre sur celle de ses concurrents, puisqu’elle atteint 3h en continu. La batterie Lithium-Ion ne connaît pas l’effet «mémoire» qui abrège la durée de vie des accus et interdit de les recharger lorsqu’ils ne sont pas épuisés. Ce caméscope video 8 Hitachi affiche par ailleurs une bonne sensibilité en basse lumière, avantage de l’analogique. L’utilisation est simplissime, mais seule la mise au point est débrayable, un minimum. Pas de stabilisateur, à l’instar des autres appareils à ce niveau de prix, ni de prise de montage.

  • Format : Hi-8
  • Standard : PAL
  • Prix : 3500 F (634 €)

Verdict Hitachi VM-H650

Impensable avant l’arrivée du Digital 8 : du Hi-8 à tout petit prix ! Ce modèle confortable, doté d’une autonomie rare, pèche par un éventail de réglages limité. L’appareil de ceux qui ont décidé une fois pour toutes de  ne pas se pencher sur les aspects techniques.

Les plus Hitachi VM-H650

  • Débrayages : Map.
  • Zoom ×16, num. ×300. Instant Zoom.
  • Semi-grand-angle = 35 mm photo.
  • Bonne sensibilité.
  • Batterie Lithium-Ion.
  • Forte autonomie.
  • Titrage par télécommande (1 page-2 lignes). Fondu au blanc, N & B, volet, zoom. Effets : miroir, mosaïque, négatif/positif. Mode 16:9.

Les moins Hitachi VM-H650

  • Bdb et exposition non débrayables.
  • Pas de prise de montage.
  • Pas de prise micro.
  • Pas stabilisateur.

Hitachi VM-H755

Hitachi VM-H755Hitachi, seul constructeur réfractaire au DV, se recentre complètement sur sa gamme de camescope video 8 mm/Hi-8, avant de lancer courant 2000, son camescope à DVD réenregistrable. La puce supplémentaire (second DSP) du VMH755 assure la lecture de cassettes NTSC, les effets en lecture et sert d’amplificateur vidéo pour améliorer la qualité d ‘image en lecture. Autres avantages du produit : la très bonne sensibilité et la forte autonomie de la batterie Li-Ion* d’origine. La télécommande de montage optionnelle, VMRM20EDE, mémorise 4 séquences et pilote par infrarouge différents  magnétoscopes, notamment Hitachi.

  • Format : Hi8 Pal.
  • Prix : 5000 F (762 €).

Les plus Hitachi VM-H755

  • Débrayages : Mise au point, compensation contre-jour.
  • Stabilisateur numérique+.
  • Ecran 6,3 cm + viseur N & B.
  • Zoom ×16, num. ×400. Instant Zoom.
  • Très bonne sensibilité.
  • 5 modes AE.
  • Lit le NTSC sur TV Pal.
  • Titreur. Fondus (blanc, noir, mosaïque, zoom, volet). Effets enreg. : néga., mosaïque, miroir, zoom ×2. Enr./lect. : art, sépia, 16:9.
  • Batterie Li-Ion 2h/2h30 en continu, 12 h en option.

Les moins Hitachi VM-H755

  • Seul débrayage : la Mise au point.
  • Un peu volumineux.
  • Sans prises micro et montage.

Verdict Hitachi VM-H755

Il lutte à prix égal contre le TRV46, qui bénéficie du prestige de Sony en matière de camescopes, d’une torche, d’un zoom plus puissant, mais qui est dépourvu de sortie S-Vidéo.

Hitachi VM-H835LE

Hitachi VM-H835LETrès convivial, le VM-H835LE offre à la fois un écran de bonne facture et un viseur. Important : sa sensibilité en basse lumière, supérieure à la moyenne et un stabilisateur numérique efficace, qui ne dégrade presque jamais l’image. A noter ses batteries Li-Ion et sa faible consommation (plus de 2 h d’enregistrement en continu avec l’accu standard). Mais ses réglages limités et l’absence de prise de montage sont des restrictions de taille.

  • Format : Caméscope Vidéo 8 Hi-8 Pal.
  • Prix : 7000 F (1067 €).

Les plus Hitachi VM-H835LE

  • Débrayages : mise au point.
  • Viseur N&B et écran couleurs de 7,62 cm.
  • Stabilisateur numérique+.
  • Semi-grand angulaire.
  • Instant Zoom.
  • Li-Ion + forte autonomie.
  • Titreur. Fondus au blanc, avec zoom, volet 16:9. Positif/négatif, mosaïque, miroir, zoom ×200.
  • Gel d’image sur son écran. Haut-parleur.

Les moins Hitachi VM-H835LE

  • Seul débrayage, la mise au point.
  • Pas d’entrée micro.
  • Pas de prise de montage.
  • Pas time code.

Verdict Hitachi VM-H835LE

Une qualité d’image supérieure à la concurrence dans cette tranche de prix et de bons automatismes. Mais sont intérêt reste limité pour les créatifs.

Hitachi VM-H845LE

Hitachi VM-H845LELe VM-H835 était un très bon camescope Video8 (belle image, sensibilité…) Son successeur, l’Hitachi  VM-H845LE, s’en démarque par une compacité et une autonomie (5 h) supérieures. Son principal rival, avec écran et viseur, le Sony TRV65, l’emporte pour les débrayages et les possibilités de montage. Le VM-H946, disponible par la suite, semble uniquement se distinguer par un écran plus vaste.

  • Format : Camescope Hi-8 Pal.
  • Prix : 7 000 F (1 067 €).

Les plus Hitachi VM-H845LE

  • Débrayages : mise au point.
  • Viseur noir et blanc et écran couleur de 7,6 cm.
  • Stabilisateur numérique+.
  • Instant Zoom. + zoom numérique ×32.
  • Li-Ion + forte autonomie.
  • Titreur. Fondus au blanc, avec zoom, volet.16:9. Positif/négatif, mosaïque, miroir, zoom ×130.
  • Lecture K7 NTSC.
  • Gel d’image sur son écran.

Les moins Hitachi VM-H845LE

  • Seul débrayage, la mise au point.
  • Pas d’entrée micro.
  • Pas de prise de montage.

Verdict Hitachi VM-H845LE

Un modèle à priori très valable, d’autant qu’il bénéficie d’un nouveau châssis,  plus performant que celui de son prédécesseur qui nous avait déjà séduit.

Hitachi VM-E340LE

Hitachi VM-E340LEHitachi a étendu les batteries Li-Ion à toute sa gamme. D’où une facilité d’emploi accrue et 2 h d’autonomie pour le VM-E304LE, caméscope video8 à prix plancher. Exceptionnel non ? Il accepte même une batterie (option) offrant jusqu’à 4,5 h. Sympa, la multiplication instantanée de la focale par 1,5, grâce à l’Instant Zoom pour s’approcher brusquement du sujet (zoom numérique ×32). Mais rien n’est réglable, ce qui nous plaît moins.

  • Format : Caméscope Video8 Pal.
  • Prix : 3 000 F (457 €)

Les plus Hitachi VM-E340LE

  • Modes AE.
  • Semi-grand-angle (= 35 mm photo).
  • Bonne sensibilité.
  • Instant Zoom + zoom ×16.
  • Batterie Lithium-Ion*.
  • Forte autonomie.
  • Titrage par télécommande (1 page-2 lignes).
  • Fondu au blanc, N & B, volet, zoom. Effets : miroir, mosaïque, négatif/positif, zoom ×130. Mode 16:9.

Les moins Hitachi VM-E340LE

  • Pas de réglages manuels.
  • Pas de prise de montage.
  • Pas de prise micro.

Verdict Hitachi VM-E340LE

Une affaire ! Certes, pour vidéastes prêts à tout déléguer aux automatismes, et peu soucieux de montage. Des caractéristiques remarquables à ce prix.

Camescopes Samsung

Samsung VPA17

Le Samsung VPA17 est le seul modèle à 4000 F à posséder un stabilisateur, numérique certes, mais de dernière génération. Non seulement, celui-ci ne recadre pas, mais il n’entraîne pas de dégradation avec une luminosité suffisante. Sympa, les prises casque et micro, voire le zoom numérique ×64 et les nombreux effets. En revanche, la qualité d’image reste limite, avec une définition un peu pâteuse et une tendance au Smear.

  • Format : Caméscope Video 8 Pal
  • Prix : 4000 F (610 €)

Les plus Samsung VPA17

  • Débrayages : Mise au point.
  • Semi grand angulaire.
  • Stabilisateur numérique +.
  • 4 modes AE : sport. portrait, spot. haute vitesse.
  • Touche contre-jour.
  • Titreur, Fondu.
  • Effets : art. mosaïque, ciné, miroir, négatif. Mode 16:9. Retardateur.
  • Son stéréo.
  • Prises casque et micro.

Les moins Samsung VPA17

  • Smear.
  • Seul débrayage : la mise au point.
  • Pas de prise de montage.

Verdict Samsung VPA17

Samsung bouscule les majors de l’électronique japonais avec un stabilisateur performant sur un caméscope d’entrée de gamme.

Samsung VP-A22

Samsung VP-A22Le Samsung VP-A22 est le seul camescope video8 à moins de 4 000 F à posséder un stabilisateur. Numérique certes, il recadre un peu. Pour le reste, cet appareil simplissime s’adresse à ceux qui ne souhaitent pas réaliser le moindre réglage, ni s’essayer au montage. Enfin, la qualité d’image, point faible de la marque, reste encore limite, même pour de l’analogique. Son petit frère le VPA20 n’a ni stabilisateur, ni zoom numérique ×32, mais coûte 3 000 F.

  • Prix : 3 800 F (579 €)
  • Format : Video8 Pal.

Les plus Samsung VP-A22

  • Stabilisateur numérique +.
  • Semi-grand-angle (= 34 mm photo).
  • Zoom ×16 (num. ×32).
  • 4 modes AE : sport spot haute vitesse.
  • Touche contre-jour.
  • Bonne sensibilité.
  • 7 titres préprogrammés. Fondu.
  • Effets : ciné, miroir, négatif. Mode 16:9. Retardateur.
  • Son stéréo.

Les moins Samsung VP-A22

  • Pas de débrayages.
  • Pas de prise de montage.
  • Pas de prise micro.

Samsung VP-A30

Samsung-VP-A30

Ce caméscope video 8 à prix plancher développe des caractéristiques intéressantes, comme le semi-grand-angle, la prise micro ou les effets spéciaux. D’après sa fiche technique le Samsung VP-A30, il devrait se montrer très sensible en basse lumière. Côté réglages, seule la mise au point est débrayable. Pour le reste, il faut passer par les programmes d’exposition automatiques : sport, portrait, spot, sable et neige et vitesse d’obturation rapide. La dernière permet notamment d’exploiter l’obturateur jusqu’au 1/10 000 s. A 3300 F, son grand frère, le VP-A34, intègre une torche, un stabilisateur et une batterie longue durée NiMh*.

  • Format : Video8, Pal
  • Prix indicatif : 2500 F (381 €)

Verdict Samsung VP-A30

Fort d’un mini prix, ce basique démocratise la vidéo. Il se destine aux petits budgets et aux débutants peu portés sur les réglages.

Les plus Samsung VP-A30

  • Débrayages : Map.
  • Touche contre-jour.
  • zoom ×16.
  • Viseur N & B.
  • 5 modesAE.
  • 7 effets (mosaïque, miroir, cinéma, 16:9, relief et 5 filtres couleur). 14 titres au choix. Fondu au noir.
  • Prise micro.
  • Semi grand-angle = 34 mm photo.

Les moins Samsung VP-A30

  • Pas de prises casque et de montage.
  • Balance des blancs, exposition non débrayables.
  • Pas de stabilisateur.
  • Batterie Ni-Cd.

Samsung VP A55

Samsung VP A55Sans se hisser au top niveau qualité d’image Hi-8, le Samsung VP A55 offre une bonne définition, mais une colorimétrie un peu terne. Par ailleurs, il est truffé de sympathiques petits plus : cache-objectif intégré, zoom ×64, double touche d’enregistrement (rarissime), etc. Les défauts : peu doué pour le montage et aucune fonction réglable manuellement en dehors de la mise au point. Le VP A57 est identique avec un viseur couleurs.

  • Format : Caméscope Hi8 Pal.
  • Prix : 5000 (762 €).

Les plus Samsung VP A55

  • Débrayage : mise au point.
  • Stabilisateur numérique+.
  • Semi-grand-angle.
  • Modes AE.
  • Touche contre-jour.
  • Titreur. Fondu au noir. Effets : gel, mosaïque, noir et blanc, cinéma, miroir et négatif. Mode 16:9. Intervallomètre. Trois niveaux de solarisation. Retardateur.
  • Prises casque et micro.
  • Déchargeur de batterie fourni.

Les moins Samsung VP A55

  • Pas de prise de montage.
  • Pas de débrayages hormis la mise au point.

Verdict Samsung VP A55

Seul Hi-8 à ce prix. Samsung a rattrapé ici une bonne partie de son retard pour la qualité d’image. Mais il reste lanterne rouge côté montage.

Samsung VP-L100

Présentation Samsung VP-L100

Samsung VP-L100Point fort du Samsung VP-L100 : un vaste écran couleur (7,6 cm de diagonale), très mobile et réversible qui vient compléter le viseur. Ajoutez une autonomie annoncée de 2 h en enregistrement continu et un semi-grand-angle. En revanche, pas de réglages du tout, la mise au point est juste verrouillable. Pour 1000 F de plus, son jumeau, le camescope Video8 VPL150, intègre un stabilisateur numérique et un zoom optique ×32. Pas d’autres atouts notables face à la concurrence.

  • Format : Camescope Video8 Pal.
  • Prix : 4 500 F (686 €)

Les plus Samsung VP-L100

  • Ecran couleur.
  • Semi-grand-angle (= 34 mm photo).
  • Bonne sensibilité.
  • 4 modes AE.
  • Verrouillage mise au point.
  • Touche contre-jour.
  • Forte autonomie.
  • 7 titres préprogrammés. Fondu au noir : Effets : numérisation, cinéma et négatif. Retardateur.
  • Déchargeur fourni.

Les moins Samsung VP-L100

  • Pas de débrayages, mise au point incluse.
  • Pas de prise de montage.
  • Pas de prise micro.

Verdict Samsung VP-L100

Arguments chocs : écran couleur et forte autonomie. Gros bémols côtés créativité : pas de débrayages et des possibilités de montage ultérieur limités.

Samsung VPL95

Samsung VPL95Pas mal du tout ce Samsung VPL95. On apprécie son ergonomie, son vaste écran, son stabilisateur de bonne facture et sa sensibilité. L’image est très honnête, bien que les couleurs manquent un peu de« pêche ».

Principaux reproches : un capteur sujet au Smear (trait vertical face à une source lumineuse) et une balance des blancs qui tire un peu sur l’orangé en intérieur. Pas de possibilités de montage.

  • Format : Caméscope Hi-8 Pal.
  • Prix : 7000 F (1067 €)

Les plus Samsung VPL95

  • Débrayages : mise au point.
  • Viseur N&B + écran couleurs 10 cm.
  • Semi grand angle.
  • Stabilisateur numérique+.
  • Lithium-Ion.
  • Touche contre-jour.
  • 5 modes AE.
  • Titreur. Fondu. 6 effets spéciaux numérique. 16:9.
  • Prises micro et casque.

Les moins Samsung VPL95

  • Pas de prise Lanc.
  • Pas de time code.
  • Tendance au smear.
  • Seul débrayage, la mise au point.

Verdict Samsung VPL95

Malgré des défauts, une image supérieure à celle des modèles 8mm et VHS-C. Mais sur ce terrain, l’Hitachi VM-H835 reste un sérieux concurrent.

Samsung VP-L350

Samsung VP-L350Ce caméscope video 8 Samsung VP-L350 se défend bien en terme de caractéristiques. Il cumule un écran de 7,6 cm de diagonale (là où ses rivaux se contentent de 6,35 cm), un stabilisateur numérique et une torche. Ajoutez une batterie longue durée, donnée pour 2 heures en continu. En revanche, on perd le semi-grand-angle du VP-A30. De plus, comme sur ce dernier, les automatismes ne sont pas débrayables, mise au point exceptée. En l’absence de test, impossible de juger l’image et les automatismes. Proposé à 300 F de moins, le VP-L320 possède un stabilisateur moins performant et un zoom optique ×16.

  • Format Video 8 Pal
  • Prix 4300 F (655 €)

Les plus Samsung VP-L350

  • Débrayages : Mise au point.
  • Contre-jour intelligent.
  • 5 modes AE.
  • Zoom x22, num. x440.
  • Écran 7,6 cm+ viseur N & B.
  • Stabilisateur numérique+.
  • Batterie Ni-Mh. 2h en continu.
  • Torche.
  • Bonne sensibilité.
  • 7 effets. 14 titres au choix. Fondu au noir.
  • Prise micro.

Les moins Samsung VP-L350

  • Pas de prises casque et de montage.
  • Balance des blancs, exposition non débrayables.

Verdict Samsung VP-L350

Si le prix donne au VP-A30 un avantage indiscutable, le VP-L350 développe d’autres arguments pour convaincre. Militent en sa faveur, sa batterie longue durée, son écran plus vaste que celui des rivaux, son stabilisateur et sa torche.

Marques diverses

Bauer VCC-836

Diaphragme réglable par commande rotative.

Présentation Bauer VCC-836

Bauer VCC-836D’un design élégant, le Bauer VCC-836 est le seul camescope Video 8 de la marque Bauer. On y retrouve les mêmes options technologiques que sur les modèles VHS/VHS-C, également d’origine Matsushita. En particulier le système autofocus piézo-électrique avec choix entre trois zones de mesure matérialisées dans le viseur. Le zoom 6 fois offre une grande ouverture f/1,2 et le capteur d’image ½ pouce – surnommé pour cela « Super HR-CCD » – comporte 420 000 pixels. Des fonctions maintenant classiques, mais faciles à mettre en œuvre grâce à la disposition ergonomique des commandes : autofocus débrayable, balance des blancs utilisable en manuel sur deux valeurs pré-réglées, obturateur électronique à deux vitesses rapides, retardateur, fondu. Diaphragme réglable manuellement à l’aide d’un bouton rotatif. Le tambour est équipé de deux têtes vidéo, plus une tête d’effacement : cette configuration garantit des montages par assemblage et des insertions sans bavure. Possibilité de recherche visuelle en mode pause.

Caractéristiques Bauer VCC-836

Section caméra Bauer VCC-836
  • Capteur : CCD ½ pouce 420 000 pixels
  • Objectif : f/1,2 – 9-54 mm – Macro-Zoom × 6, 2 vitesses
  • Mise au point : Autofocus piézo 3 zones – Débrayable
  • Sensibilité : 10 lux
  • Obturateur : 1/50 s, 1/500 s au 1/1000 s
  • Viseur : Electronique 0,9 pouce – Orientable – Affichage des zones AF
Section magnétoscope Bauer VCC-836
  • Format : Video8
  • Standard : PAL
  • Vitesse de défilement : SP : 2,005 cm/s
  • Réponse audio : 40-15 000 Hz
  • Sorties audio/vidéo : Multibroches
  • Dimensions : 13 × 13,5 × 27 cm
  • Poids : 1,5 kg avec batterie
  • Autres fonctions : Insert vidéo – Retardateur – Dateur – Fondu
  • Prix indicatif : 11 490 F (1752 €)

Pentax PV-C860E

Présentation Pentax PV-C860E

Pentax PV-C860ELe nouveau Pentax PV-C860E fabriqué par Sanyo est l’appareil familial par excellence : prise en main agréable, design superbe, ergonomie des commandes qui tombent naturellement sous les doigts. Ce caméscope video 8 compact et léger, incorpore un zoom 8 fois à position macro et vitesse de zooming variable, un capteur CCD ½ pouce 320 000 pixels et un obturateur numérique à quatre vitesses, jusqu’au 1/4000 s. Autofocus de type TTL numérique ; balance des blancs et diaphragme automatiques, non débrayables. On dispose d’une touche de contre-jour, d’un dateur et d’un dispositif de fondu avec évanouissement proportionnel du son. La fonction de titrage permet de mémoriser trois images graphiques en cinq couleurs. On peut les superposer deux par deux afin de créer d’agréables titres ou dessins en deux couleurs, à incruster dans les images. L’appareil est livré avec une télécommande infrarouge pour le pilotage des fonctions principales de lecture et d’enregistrement : ce qui permet à l’opérateur de figurer dans ses propres productions.

Caractéristiques Pentax PV-C860E

Section caméra Pentax PV-C860E
  • Capteur ccd : ½ pouce – 320 000 pixels
  • Objectif : f/1,6 – 8,5-68 mm – Macro-Zoom × 8 à vitesse variable
  • Mise au point : Autofocus TTL numérique – Débrayable
  • Sensibilité : 7 lux
  • Obturateur : 1/50 s, 1/250 s, 1/1000 s et 1/4000 s
  • Viseur : Electronique 0,7 pouce – Orientable – Affichage
Section magnétoscope Pentax PV-C860E
  • Format : Video8
  • Standard : PAL
  • Vitesse de défilement : SP : 2,005 cm/s – LP : 1,005 cm/s
  • Réponse audio : 50-15 000 Hz
  • Sorties audio/vidéo : multibroches
  • Dimensions : 11,8 × 15,2 × 30,2 cm
  • Poids : 1,3 kg avec batterie NP-55
  • Autres fonctions : 3 pages titres – Fondu – Télécommande – C-J
  • Prix indicatif : 10 900 F (1662 €)

Sharp VL-66S

Sharp VL-66SLe Sharp VL-E66S surprend d’abord par son prix très concurrentiel. Et puis, il est plus sensible en basse lumière que les autres Viewcam. Viewcam ? Un Sharp sans viseur, composé d’un écran et d’une poignée-objectif pivotant à 270°. Avantage : la multiplicité des angles de prise de vues possibles, la relecture immédiate et la convivialité. Avec ses 7,6 cm de diagonale, cet écran a un ennemi : les fortes lumières. Aussi est-il livré avec un pare-soleil.

  • Format : Caméscope Vidéo 8 Pal.
  • Prix : 4000 F (610 €)

Les plus Sharp VL-66S

  • Débrayages : Mise au point.
  • L’écran vaste et agréable.
  • Les cadrages originaux.
  • La relecture immédiate des images.
  • Touche contre-jour.
  • Gain Up.

Les moins Sharp VL-66S

  • Seule la mise au point est débrayable.
  • Pas de viseur.
  • Pas de prise de montage.
  • Pas de semi-grand angulaire.

Verdict Sharp VL-66S

Un Viewcam enfin à un prix plancher. Il est le seul à offrir un écran parmi les entrées de gammes, mais oubliez-le si vous pensez montage.

Sharp VL-E630S

Le dernier Viewcam VL-E630S disponible en 8 mm. Appareils dépourvus de viseur, les caméscopes video8 Viewcam sont constitués d’un écran et d’une poignée-objectif orientable, capable de pivoter à 270°. La prise en main se prête bien à la réalisation de cadrages inhabituels. L’écran, seul dispositif de contrôle disponible, est traité anti-salissures pour éviter les traces de doigts. Une batterie longue durée, annoncée pour 1 h30 en enregistrement continu, donne une certaine latitude de tournage et la sensibilité est très correcte. Notez l’existence d’un grand frère Hi-8, doté d’un stabilisateur numérique et au zoom plus puissant, le VL-H860S.

  • Format Video 8 Pal

Les plus Sharp VL-E630S

  • Débrayages : Map, touche contre-jour.
  • Zoom ×16.
  • Ecran 7,5 cm.
  • Semi-grand-angle : équivalant à un 35 mm photo.
  • Batterie de 1 h 30 en continu.
  • 4 modes AE.
  • Fondu. Titreur : 6 titres au choix. Effets spéciaux.

Les moins Sharp VL-E630S

  • Pas de stabilisateur.
  • Pas de prises micro et de montage.
  • Pas de viseur.

Verdict Sharp VL-E630S

Séduisant par son prix pour un modèle à écran, le Sharp est en revanche dépourvu de viseur. Une philosophie à laquelle on adhère ou pas. Pour quelques centaines de francs de plus, les modèles au design plus classique avec écran et viseur sont de solides rivaux.

Loewe Profi 820

Loewe PROFI 820

Un Caméscope video 8 Hi-Fi stéréo qui cache bien son jeu : un dispositif intervallomètre sophistiqué et la fonction lecture image par image.

Présentation Loewe Profi 820

Peut-être le reconnaîtrez vous : le Loewe Profi 820 n’est autre que l’excellent Minolta 81 E, présenté dans notre précédent guide, mais qui n’est plus vendu sous cette marque. Il a été encore amélioré dans cette version par l’audio Hi-Fi devenu stéréo. C’est le deuxième camescope à avoir intégré cette caractéristique, après la légendaire « V-200 ». Le modèle conserve toutes les autres qualités de son demi-frère : design raffiné, bonne maniabilité, viseur orientable, touches de commande ergonomiquement disposées. L’objectif zoom 8 fois (8,5-68 mm f: 1,4) et le capteur ½ pouce à 320 000 pixels conduisent à une sensibilité de 8 lux. Camescope séduisant pour le vidéaste créatif, il comporte plusieurs dispositifs élaborés. L’autofocus est de type actif infrarouge (débrayable et Push Auto) La balance des blancs (débrayable) fonctionne à travers l’objectif en assurant en mode auto un remarquable équilibre des couleurs, quelle que soit la source d’éclairage. Nous apprécions surtout son diaphragme automatique, mais à commande manuelle rotative, autorisant toutes les corrections d’exposition, ainsi que des effets de fondu au noir. Une vitesse d’obturation rapide (1/1000 s) et dateur. Côté magnétoscope, il est extrêmement évolué : touche Erase (effacement par la troisième tête « flottante »), touche Insert, touche F.ADV (avance en lecture image par image), conduisant à l’appel séquentiel d’autres fonctions. La première d’entre elles, l’intervallomètre, permet de prendre automatiquement, à des laps de temps réglables de 30, 60, 120 ou 300 secondes, des séquences d’une seconde, cela pour une durée pratiquement illimitée. On voit l’intérêt de ce dispositif pour l’accélération des mouvements lents : déplacement des nuages dans le ciel, coucher ou lever de soleil, épanouissement d’une fleur. La deuxième fonction, appelée à chaque pression sur cette même touche F.ADV, assure l’enregistrement de quatre images (soit 1/6s environ) : avec elle, vous avez tout ce qu’il vous faut pour réaliser – avec le qualité professionnelle – tous les travaux d’animation: par « cellulos », papier découpé, pâte à modeler.

Caractéristiques Loewe Profi 820

Section caméra Loewe Profi 820
  • Capteur : ccd ½ pouce – 320 000 pixels
  • Objectif : f:1,4 – 8,5-68 mm – Télémacro – Zoom × 8
  • Mise au point : Autofocus actif infrarouge – Débrayable
  • Sensibilité : 8 lux
  • Obturateur : 1/50 s, 1/1 000 s
  • Viseur : Electronique 0,7 pouce – Orientable – Affichage
Section magnétoscope Loewe Profi 820
  • Format : Video8
  • Standard : PAL
  • Vitesse de défilement : SP 2,005 cm/s
  • Réponse audio : 40-15 000 Hz (stéréo)
  • Sorties audio/vidéo : Multibroches A/V
  • Dimensions : 9,8 × 14,5 × 30,8 cm
  • Poids : 1, 1 kg sans batterie
  • Autres fonctions : Retardateur/intervallomètre – Fondu – Dateur – Inversion positif/négatif
  • Prix indicatif : 11 990 F (1814 €)

cv 29

Sanyo TopD5

Présentation sanyo TopD5

Sanyo TopD5

Le Sanyo TopD5, ex-VM-D5P, se caractérise par une excellente prise en main. La poignée de déclenchement se situe, en effet, au niveau du centre de gravité de ce caméscope video8. Le viseur fixe peut recevoir un accessoire optionnel pour filmer au ras du sol. Sur le plan optronique, ce modèle n’a rien à envier aux plus performants de ses concurrents : le zoom classique (× 6, 12-72 mm, f:1,6) forme ses images sur un capteur CCD 2/3 de pouce comprenant 495 000 pixels, tandis que la sensibilité maximale se monte à 5 lux seulement.

Son système autofocus « digital », évidemment débrayable, compte parmi les plus évolués. Il effectue une comparaison d’intensité relative du signal reçu par le capteur imageur entre deux zones de l’image (sélective et semi-sélective) et à travers deux filtres passe-bande différents. Après traitement numérique dans un microprocesseur, la mise au point est assurée par un moteur à deux régimes de rotation. La mesure effectuée sur six segments, là aussi au niveau du CCD, assure le réglage automatique du diaphragme. Un système « intelligent » qui corrige automatiquement le contraste excessif entre le sujet principal et son environnement.

Même originalité du procédé d’équilibrage de la balance des blancs. Afin de corriger une éventuelle différence de température de couleur entre la lumière éclairant le sujet et celle reçue par le camescope, il compare les mesures effectuées par le détecteur externe, avec celles relevées derrière l’objectif. Utile lorsque le camescope placé en lumière ambiante filme un sujet éclairé en lumière du jour. Autres caractéristiques du Top-D5 : obturateur numérique à cinq vitesses rapides (dont le 1/4000 s), dateur, mais surtout incrustation d’une page de titre (en cinq couleurs) avec possibilité d’inversion positif/négatif, aussi bien en prise de vues qu’au montage. Les images ne souffrent d’aucun parasite en lecture.

Le TopD5 est proposé désormais en version AE avec entrées audio-vidéo d’enregistrement à partir de signaux externes et (pour 1400 F de moins environ) en version SE, sans entrées audio-vidéo.

Caractéristiques Sanyo Top D5

Section caméra
  • Capteur CCD : 2/3 de pouce – 495 000 pixels
  • Objectif : f: 1,6 – 12-72 mm – Macro – Zoom × 6 débrayable en manuel
  • Mise au point : Automatique (TCL) – Débrayable
  • Sensibilité : 5 lux
  • Obturateur : 1/50 s et 5 vitesses rapides (du 1/100 s au 1/4000 s)
  • Viseur : Electronique 0,7 pouce – Fixe – Adaptateur 90° – Affichage
Section camera
  • Format : Video-8
  • Standard : pal
  • Vitesse(s) de défilement : SP : 2,005 cm/s – LP : 1,005 cm/s
  • Réponse audio : 40 – 15 000 Hz
  • Sorite : Multibroche pour adaptateur VRF-700
  • Dimensions : 11 × 35, 1 × 13,4 cm
  • Poids : 1,35 kg avec batterie NP-55
  • Autres fonctions : Incrustation titre – Dateur – LCD

cv 18