Pinnacle Studio 19

Présentation

Pinnacle studio 19

Pinnacle Studio, logiciel de montage vidéo et enregistrement directement à partir de l’écran. Réalisez rapidement des films grâce au montage multipistes, des effets et une architecture 64 bits.

Pinnacle Studio est l’un des logiciels de montage phares se trouvant dans le peloton de tête avec Magix Video Deluxe, VideoStudio, Premiere Elements/pro, ou Vegas. Le cru 2015 est plus graphique, et le poids accordé au visuel est plus important, mais pas plus créatif. Le téléviseur et le football de la version 18, font place au Skate dans la version 19.

La version 19 est sortie plus tôt que ses grandes sœurs, vraisemblablement pour faire face plus rapidement à ses concurrentes.  Elle met et avant l’évolution des compatibilités et propose de prendre en compte les avis d’utilisateurs afin qu’ils puissent indiquer anonymement les bogues, les habitudes d’utilisation, les impression sur l’utilisation du programme (vitesse, réactivité, etc).

Studio 19 succède à une grosse mise à jour de la 18 en 18.5, corrigeant de nombreux bugs de Studio 18 (sans ses bugs, studio ne serait pas studio !). Studio 19 fait appel au logiciel de gravure Pinnacle MyDVD qui devient une application affranchie du programme de montage, vraisemblablement pour réduire les risques de conflits entre le logiciel de gravure et de montage . Ce qui est une bonne chose.

Cependant, pour les 3 versions de Studio 19, l’Authoring et la gravure blu-Ray nécessitent un passage à la caisse avec le paiement d’une option de 7 euros. On arrête pas le progrès pour vous faire dépenser de l’argent !

Pour ceux qui sont déjà en possession d’une version antérieure de  Studio, une mise à niveau est proposée à 69,95 euros au lieu de 99,95 euros pour Studio Plus et 89,95 euros au lieu de 129,95 euros pour Studio Ultimate). Il n’existe pas de version d’essai pour le moment.

Pinnacle Studio 19 n’est pas trop exigeant en ressource :

  • Windows 7, Windows 8 (OS 64 bits recommandé) ou Windows 10.

En revanche il le devient si vous souhaitez exploiter l’UHD, ou le multi-caméra :

  • Un Intel Core i7 ou AMD Athlon X4 ou supérieur
  • Mémoire vive de 8 Go au minimum
  • Carte NVIDIA GeForce série 6 .

Un patch 19.5 est disponible depuis le 19 avril 2016 et ce n’est pas le premier pour cette version (rien de nouveau chez Pinnacle !). Ce correctif contient résout plusieurs problèmes liés à la stabilité et aux performances, ainsi que des améliorations apportées aux fonctions existantes.

Studio 19 inclut la boite à outils de base pour le montage :

  • Bibliothèque de médias,
  • Outils pour éditer les vidéos,
  • Ajouter des transitions et effets,
  • Créer des DVD avec menu, etc.

L’architecture 64 bits est comprise dans la version de base, ainsi que 17 morceaux de musique Triple Scoop Music libres de droits. On retrouve également la possibilité d’une connexion avec studiobacklot.tv. Ce site propose des vidéos explicatives ainsi que des ressources (fonds animés, images) pour Studio. Les 30 premiers jours sont gratuits, le tarifs est de 65,99 dollars pour un an si vous souhaitez continuer à profiter des possibilités offertes par le site, à vous de voir…

La version studio de base étant limitée, elle incite à migrer vers l’une des deux versions supérieures, et de préférence la version Ultimate. La raison est que Studio Ultimate est compatible avec le standard XAVC-S Sony ou l’Ultra HD / 4K ou permet l’importation de fichiers MXF. SI vous êtes en possession d’une caméra récente, ou projetez d’en acheter une, vous aurez probablement besoin de l’XAVC-S, de la 4K ou de fichiers MXF.

Studio Ultimate propose également d’autres caractéristiques intéressantes :

  • La prise en charge du nouveau format VFR de l’iPhone 6 (entre autres),
  • Le décodage de l’XAVC et de la HD DVCPRO,
  • Les applications iZotope Music & Speech Cleaner,
  • Effets NewBlue en prime.

Studio Plus partage malgré tout des fonctions avancées avec la version Ultimate :

  • Le nombre plus important de pistes que dans la version de base (24 ou illimité au lieu de 6),
  • Le système de fenêtres “source” et “master”,
  • La faculté de pouvoir ajouter des images-clés,
  • La prise en charge de l’audio Dolby 5.1 natif,
  • Le plus grand nombre d’effets 2D/3D, transitions, génériques et modèles (1800 ou 2000 au lieu de 1500).
  • La Screen Capture (compatible avec Windows 8/10) permettant d’enregistrer directement ce qui se passe à l’écran,
  • L’édition avancée de titres (Motions),
  • La création avancée de DVD,

Studio 19 propose plusieurs nouveautés :

  • Le chutier, absent des versions antérieures, pourtant courant sur d’autres programme de montage vidéo,
  • La désactivation par défaut des “dossiers surveillés” qui activait une mise à jour permanente de la bibliothèque avec les nouveaux fichiers vidéo, audio ou photo, ralentissant le fonctionnement de l’ensemble du programme. Les chutiers ont pris la place de cette fonction,
  • L’ajout d’un “module multicam” à 4 pistes, permet le montage de séquences à partir de 2 caméras (ou 6 sur Ultimate) en les alignant automatiquement par synchronisation audio,
  • La “priorisation vocale“, permet de diminuer facilement le volume sonore d’arrière-plan afin de mettre en avant les dialogues,
  • La prise en charge avancée des formats, XAVC-S, HD DVCPRO, fichiers MXF, et l’importation XAVC. Les fichiers “pros” MXF des Canon XC10 ou Sony PXW-X70 sont acceptés facilement. (Studio Ultimate)

Le test des nouveautés de Studio 19

Priorisation vocale

priorisation

La priorisation vocale est nouvelle sur Studio, des programmes pros le proposent également sous différentes formes. Le procédé de Pinnacle est intéressant.

Il s’agit de régler automatiquement le niveau d’un narrateur par rapport à une musique ou un fond sonore existant sur une autre piste. Pinnacle propose de diminuer automatiquement le niveau sonore lorsque le narrateur parle. On peut “prioriser” n’importe laquelle des pistes. Un facteur de priorisation (par exemple 70) et un seuil d’activation (par exemple 10) apparaissent mais d’autres valeurs peuvent être saisies afin que le seuil s’active à un niveau plus important, par exemple.

Inconvénient, l’automatisme réhausse le niveau de la musique à chaque silence trop long du narrateur pour le rabaisser dès qu’il reprend. Avec quelqu’un qui parle lentement, cela provoque un pénible effet de “pompage”. Il manque un paramètre, généralement nommé “temporal radius” sur les logiciels pro qui ajoute une notion d’étendue temporelle de l’effet qui ne réagit donc qu’après une certaine durée.

Cependant,  la priorisation vocale affiche des points clés correspondant aux différents changement de niveau. On pourra donc aisément modifier ces points-clés sur la timeline. Mais les ajustements prennent du temps, il est donc préférable de modifier manuellement les points-clés. Ce fait perdre une grande partie de son intérêt à la priorisation.

Prise en charge élargie de formats

Avec Studio 19 Ultimate des compatibilités utiles sont présentes. Les fameux fichiers MXF du Sony PXW-X70 ou d’un Canon XC10.

La notion de chutier

Pinnacle s’est enfin décidé à combler une lacune caractéristique des versions antérieures. Élément très courant sur d’autres programmes de montage, le chutier est très pratique car il est lié à un projet particulier évitant de se perdre dans le dédale de fichiers multimédia de nos ordinateurs.

On crée ou on importe un chutier avec des vidéos grâce à l’importateur. Dommage que l’on ne puisse pas le renommer par la suite.

Lorsqu’il est importé, un élément peut être copié vers un nouveau chutier. Dommage qu’il subsiste également dans le chutier d’origine et que la notion “déplacer” n’existe pas. Pour éviter de l’avoir dans deux chutiers différents, il faudra l’effacer du chutier d’origine.

Le chutiers ont pris la place de “dossiers surveillés” actualisant la bibliothèque avec les nouveaux fichiers multimédia, ralentissant alors le programme. Si cela était nécessaire on peut activer la surveillance de ces dossiers.

Il ne faut pas confondre “chutier” et “collection“. La Collection est un groupement d’élément qui n’est pas lié à un projet particulier, et que l’utilisateur décide seul de créer.

Le module multicam

Mode multi-camera pinnacle studio

L’éditeur multi-caméra est une amélioration de la gestion du multicaméras qui apparu dans Pinnacle 16. Avec une interface spécifique, il autorise un montage plus souple avec un maximum de 6 caméras (2 sur Studio de base & 4 sur la version Plus) et 2 pistes audio supplémentaires, et de caler automatiquement les vidéo en synchronisant les pistes audio. Le Picture in Picture est également disponible tout comme la possibilité d’utiliser des repères, comme l’horodatage par exemple.

La possibilité de synchroniser des caméras se développe car la mise en commun de matériels est fréquente pour des retransmissions amateurs de compétitions sportives avec des caméras de type GoPro. Cependant le multicaméra est également bien adapté au théâtre, concerts ou aux débats. Pinnacle ne pouvait pas rester en mage de ce point de vu

Le programme est optimisé pour les processeurs de la 6ème génération d’Intel. Le “Live Screen Capture“, fonction d’enregistrement de ce qui se passe sur l’écran de l’ordinateur, est amélioré en termes de qualité d’encodage.

Studio 19 Ultimate intègre NewBlue, pack d’effet comportant plus de 800 présélections et plus de 65 modules externes. On y compte :

  • La transformation d’images de jour en images de nuit,
  • La création d’un effet de réflexion,
  • La retouche de la peau dans les vidéos,
  • La création de photo-reportage.

Prix

Trois versions de Studio 19 sont proposées, dans le même esprit que son prédécesseur :

  • Pinnacle Studio 19 : 59,95 euros
  • Pinnacle Studio 19 Plus : 99,95 euros
  • Pinnacle Studio 19 Ultimate : 129,95 euros

Source : Logiciel de montage vidéo | Pinnacle Studio