Sommaire numérisation photos et diapos

Bac à diapos

Nos prestations de numérisation se répartissent en 4 grandes familles. Ces familles sont divisées en différents sujets en fonction du support et des prestations souhaités.

Numérisation photos et diapos

  • Nous numérisons les diapositives 24×36 et les photos papiers jusqu’au format A4
  • Le matériel photo argentique. Projecteurs diapos, appareils photos 24×36, moyens formats.
  • Avec l’arrivée du numérique le scanner diapos et négatifs photos est devenu nécessaire pour le travail sur ordinateur.
  • Avant la photo il y eu le daguerréotype, puis les plaques collodion humide. Le matériel photo d’antan précède les matériels plus industrialisés avec des consommables formatés.
  • Le Canon Ion RC-251 est né sous le signe de la photo ascendant camescope. L’hybride de Canon enregistre 50 vues visibles immédiatement sur un téléviseur.
  • Deux ans après la présentation, à la Photokina, d’un premier scanner photos et diapos, Tamron présente le Fotovix, appareil de conception plus compacte et plus attrayante que la première mouture.
  • Le Nikon Super Coolscan 9000 est un scanner de diapositives et négatifs argentiques. La fonction multi-format du Super Coolscan 9000 est conçue pour les professionnels de l’image.
  • Les photographes professionnels qui exigent à la fois la qualité et la vitesse n’ont d’autres choix que le Nikon Super Coolscan 5000 ED. Avec une résolution d’analyse de 4000 dpi et une conversion analogique-numérique sur 16 bits, le 5000 ED peut être fier de son étonnante qualité d’image et de sa rapidité sidérante.
  • Envoyer des images à vos amis et à votre famille, créer des pages web ou gérer des archives numériques : si vous souhaitez effectuer ces tâches plus rapidement et en toute simplicité, faites appel au scanner de film Nikon Coolscan V ED.
  • La gamme Coolscan de Nikon est composée de trois modèles, proposant chacun des composants optiques de qualité élevée, des fonctions de reproduction des couleurs et de correction d’image inédites, ainsi qu’une efficacité de fonctionnement incomparable.
  • Le Nikon Super Coolscan 4000 ED pour film 24×36 est le résultat d’une intégration des technologies analogiques et numériques les plus sophistiquées. Sa vraie résolution de 4000 dpi et sa sortie sur 16/8 bits garantissent une reproduction de qualité et des images de haute définition, riches en couleur.
  • Tout dans le Nikon FM3A, de son boîtier métallique robuste à son mouvement mécanique de précision, a été conçu pour vous laisser totalement maître des commandes.
  • Il ne faudra pas faire concourir le Nikon F4 pour le titre d’appareil « européen » de l’année : il est résolument hors concours, catégorie poids trop lourd pour être comparable à quoi que ce soit.
  • C’est un peu notre Noël à nous, journalistes et photographes de tout poil, que le Nikon F3. Une bête professionnelle,à n’en pas douter, encore que le premier coup d’œil révèle des analogies de lignes avec le petit EM. C’est bien le même designer fou qui a frappé dans les deux cas, un Italien répondant au doux patronyme de Giugiaro.
  • Les filtres photos améliorent les prises de vues. Chaque filtre a une fonction spécifique pour une situation photographique déterminée : il accentue le contraste, permet un rendu naturel du sujet, etc. Nikon a créé une grande variété de filtres qui s’adaptent parfaitement aux objectifs Nikkor.
  • Fiabilité totale et réponse instantanée. Vitesses élevées et précision constante. Innovations utiles pour les professionnels. Aptitude aux conditions les plus extrêmes. Souplesse d’utilisation adaptée à tout projet photographique. Personnalisation en fonction des besoins individuels. Le Nikon F5 est cœur d’un système photographique 24×36 sans équivalent.
  • Au début, on a plutôt vu le Nikon EM comme un sacrilège. Que la haute et puissante marque se mette à produire des joujoux, horreur et abomination. Tout électronique, en plus, avec rien qu’un bouton bête, pas de commande de vitesses, sauf un mécanique au 1/90 et une pose B, et quasiment pas de leviers ni devant ni derrière. Juste l’accessoire fondamental de la photo de famille.
  • Le Nikon FE n’a rien de révolutionnaire. En apparence, il s’agit d’un appareil argentique 24×36 qui ne présente pas une originalité bouleversante. Mais il est peut-être l’un des plus efficaces du marché de l’époque.
  • Le Nikon F2 utilise les caractéristiques techniques les plus révolutionnaires élaborées à son époque par Nikon. Ces caractéristiques ouvrent toute une gamme de possibilités nouvelles à la photographie 24 × 36 mm.
  • Parmi les appareils 24 X 36, le Nikon F est certainement l’un des plus complets, sinon le plus complet. Ce reflex argentique direct à objectifs et dispositifs de visée interchangeables possède une gamme d’accessoires et d’optiques spéciales qui lui ouvrent n’importe quel domaine photographique.
  • Tout ce que vous souhaitez, c’est un bon équipement photo argentique, sûr et fiable. Nikon vous propose cela : le Nikkomat FT2.
  • La majorité des recueils annuels de photographies, des hebdomadaires et des magazines illustrés présente plus de photographies réalisées avec le Nikon F qu’avec aucun autre appareil reflex argentique mono objectif 35 mm.
  • Le Nikon FM est un 24 x 36 reflex plus compact que les Nikon habituels mais plus gros que les Olympus, Pentax ME ou MX, etc
  • Le LEICA M6 fascine avec sa remarquable capacité de convoyer une pulsion créatrice. Il est véritablement l’expression concrète de la philosophie Leica , dans toute sa quintessence : La concentration sur l’essentiel.
  • Des images brillantes, des heures durant, avec le projecteur de diapo PRADOVIT COLOR 2, robuste et sûr.
  • Fidèle au principe Leica, le R 5 est un appareil photographique qui peut se passer de fioritures techniques. Il est le fruit de l’évolution logique de tous les appareils Leica à visée reflex.
  • Présenté à la Photokina 1988, le Leica R6 a suscité d’emblée un très vif intérêt. Et pourtant, mise à part la mesure de l’exposition, qui fait appel à l’électronique, cet appareil est entièrement mécanique, comme naguère les Leicaflex.
  • De dimensions et de forme sont identiques au Super Coolscan 4000, le scanner photo Coolscan 5000 comporte des bordures en caoutchouc, ainsi il présente un meilleur appui ne présentant aucun risque de glissade sur un bureau.
  • Le LEICA mini est un appareil super – compact, maniable très particulier : Il est équipé d’un objectif LEICA ELMAR 1:3,5/35 mm à quatre lentilles, calculé par Leica spécialement pour lui.
  • Avec le Pentax 645, c’est la première fois qu’un moyen-format reçoit les plus récentes innovations liées à la technologie du reflex. Sept modes de contrôle électronique de l’exposition, un moteur incorporé, des dispositifs de contrôle accessibles, et un système de flash TTL.
  • Le daguerréotype s’appuyait sur les travaux fondateurs réalisés par Joseph Nicéphore Niépce (1765-1833), auquel Daguerre s’était associé.
  • Canon développe sa première caméra Super 8 : la Canon Zoom 518 Super 8. Cette caméra fut la première à utilisé de l’ABS sur la partie extérieur, ce qui deviendra un standard par la suite.
  • En 1839, lorsque la photographie fut annoncée au public, les premiers objectifs photographiques étaient construits le plus simplement du monde. Josef Petzval a conçu le premier objectif spécialement pour le matériel photo en 1840. Grâce au célèbre objectif Petzval à portrait et aux progrès de la chimie, les temps de pose ont été réduits à quelques secondes.
  • Il n’y a pas que Camera Raw, Lightroom ou DxO Optics Pro dans la vie quotidienne du photographe. Capture One Pro, compagnon de longue date des dos numériques Phase One, Leaf et Mamiya, traite de belle manière les photos des APN.
  • Les dégradations mécaniques engendrent des rayures ou des saletés collées. Rien que la poussière ambiante peut venir gâcher un bon scan de diapos ou de négatif. Voici donc l’arme ultime l’Epson, V850 Pro.