Comment assembler des films super 8

Réalisez des économies sur la numérisation de films super 8. Découvrez la méthode, les matériels et les fournitures pour assembler des bobineaux de 15 mètres sur une bobine de 120 mètres ou plus.

Assembler des films super 8

Matériel pour visionner et assembler des films super 8

Pour que cette opération ne se transforme pas en corvée, il est utile de bien s’équiper pour pouvoir travailler confortablement. Il faut nécessairement les accessoires suivants :

  • Une visionneuse de films animée si vous souhaitez sélectionner les passages à numériser ;
  • Une colleuse de film à bande adhésive ;
  • Des bobines super 8 de 120 mètres ;
  • De l’amorce si vos bobines n’en disposent pas.

Visionneuse animée

Elle doit fournir sur un petit écran une image brillante, nette, stable c’est-à-dire sans trop de sautilement ; la visionneuse ne doit pas chauffer, même après de longues heures de travail. Elle sera de préférence munie d’une poinconneuse, produisant une petite marque sensible au doigt pour le repérage de l’image choisie pour la collure.

Visionneuse de film super 8

Toutes les visionneuses fonctionnent suivant le même principe du prisme tournant : le film est entraîné d’une manière continue, mais grâce au bloc de prismes tournants, l’image sembe être animée d’une manière normale. Le bloc de prismes est entrainé par un tambour denté, sur lequel passe obligatoirement le film.

On y trouve aussi une lampe de bas voltage, un système optique analogue à celui d’un projecteur et un jeu de miroir pour la formation définitive de l’image animée sur le petit écran constitué par une lentille ou un simple verre dépoli, éclairé par transparence.

La visionneuse n’a pas de mécanisme de défilement de film, mais elle est toujours complétée d’une paire d’enrouleuse. Le film peut donc se déplacer dans les deux sens. On peut aussi l’arrêter pour permettre l’examen d’une image.

Conseils pratiques :

  • Il faut faire attention à l’échauffement exagéré, car la visionneuse n’a pas de système de refroidissement.
  • Le couloir réservé au passage du film doit être sans défaut : il ne doit pas rayer la pellicule.

Enrouleuse double

Le bras situé à la droite de la visionneuse par conséquent de l’opérateur, assure l’entrainement du film, à vitesse réduite. Par contre l’enrouleuse se trouvant à gauche doit avoir une plus grande démultiplication nécessaire pour le bobinage rapide du film. Les enrouleuses sont le plus souvent solidaires de la visionneuse, elles sont ordinairement fixées sur la même planchette que celle-ci. Il est toutefois souhaitable que les deux éléments soient assez éloignés de la visionneuse (20 à 25 cm).

Colleuses

C’est intentionnellement que nous mettons ce mot au pluriel car il existe plusieurs types de colleuse.

Pour la préparation de vos bobines de films à la numérisation, nous recommandons une colleuse a bande polyester adhésive. Vous pouvez commander une colleuse de film en ligne, et le consommable est facile d’approvisionnement. Les fournitures pour les modèles avec des formats d’adhésifs spécifiques peuvent s’avérer compliqué d’approvisionnement. Préférez les modèles à rouleau adhésif.

L’assemblage des bobines de 15M

Si la première bobine ne dispose pas d’amorce, ajoutez environ 50 cm d’amorce afin de protéger les premières images de votre bobine. Vous pouvez récupérer de l’amorce sur une autre bobine afin d’en faire profiter la première bobine.

Les opérations décrites ici sont prévus pour une utilsation avec un colleuse à ruban adhésif en polyester. Il existe de nombreuses sorte de colleuse, ce mode d’emploi devra être adapté en fonction du type de colleuse en votre possession.

Temps nécessaire : 30 minutes.

Assemblage de 8 bobineaux de 15 mètres sur une bobine de 120 mètres

  1. Mettez en place une bobine d’au moins 120 mètres sur le bras droit de la visionneuse

  2. Couper les deux extrémités à raccorder avec le couteau, les picots étant bien engagés dans les perforations

  3. Ajustez également la longueur d’amorce nécessaire pour obtenir en tout 1 mètre d’amorce avant le début du film.

    Si vous ne disposez pas d’amorce supplémentaire vous pouvez la prélever sur les autres bobineaux de 15 mètres.

  4. Joignez les deux extrémités sur la colleuse sur le repère et fixez les avec les presseurs mobiles

  5. Déroulez une bande de ruban adhésif et appliquez le sur les deux extrémités avec une pression du doigt. Faire adhérer le ruban sur la surface de la pellicule ou de l’amorce afin d’éviter les plis et les bulles d’air. Faire attention que le ruban adhère également sur les deux traverse et afin d’en faciliter la coupe.

  6. Replacer les deux presseurs mobiles dans la position de repos.
    Abaisser le presseur en appuyant fermement sur l’extrémité avec l’index de la main droite.

  7. Avec la main gauche, abaisseé à plusieurs reprises le levier porte-poincons jusqu’à bout de course. Le ruban sera ainsi coupé sur les bords et perforé en correspondance avec les perforations de la pellicule.

    Relever d’abord le levier portepoincons, puis le presseur.

  8. Enlever l’ensemble de la platine et enrouler sur la bobine réceptrice le bobineau de 15 mètres.

  9. Effectuez la même opération afin de raccorder le bobineau de 15 mètres suivant avec la fin du bobineau précédent.

    Suivant vos souhaits vous pouvez laisser l’amorce ou la retirer entre chaque bobineau.

  10. A la fin du dernier bobineau, ajouter environ 20 centimètres d’amorce afin de protéger la fin du film.

  11. Rembobinez l’ensemble sur la bobine de 120 mètres définitive afin que le début de la bobine corresponde au début du premier film.

Allez plus loin