Comment visionner un film argentique

visionneuse super 8 et 8mm

Vous souhaitez connaitre le contenu de vos bobines afin de faire un tri ou réaliser un ordonnancement par exemple. Le projecteur est matériel pour cinéma amateur plus compliqué d’utilisation et nécessite un écran, la visionneuse est simple mais présente aussi des inconvénients. Comment choisir le matériel pour visionner des films argentiques.

Le choix du format

De très nombreux modèles de visionneuses ont été fabriqués. Il est primordial de vérifier que le matériel que vous souhaitez acquérir est compatible avec votre format de films.

En effet, la confusion est fréquente entre le 8mm (appelé aussi « Double 8 » ou « Regular 8 ») et le super 8 (appelé aussi « single 8 »). Un vendeur de bonne foi pourra très bien vous affirmer que la visionneuse est une 8mm alors que c’est une super 8, et inversement.

La différence vient des perforations et de l’axe des bobines. Ainsi pour identifier une visionneuse 8mm demander la confirmation que l’axe des enrouleurs de la visionneuse fait bien 8mm. Pour un film super 8 le diamètre de l’axe est quant à lui de 13 mm.

Cette méthode vous permettra d’identifier facilement le format de la visionneuse.

Choisir un projecteur de film

Le choix du projecteur de film est plus simple si vous souhaitez trier vos films ou les regarder en famille. Il faut cependant savoir lequel choisir en fonction de vos besoins et du format de films en votre possession.

Le nombre de projecteur encore disponible aujourd’hui est important, et il faudra faire le bon choix afin d’éviter les écueils et les déceptions.

Choisir une visionneuses de films 8mm et Super 8

Il existe des visionneuses de films qui font à la fois le 8 mm et le Super 8. Dans ce cas l’axe des enrouleurs est de 8 mm. Il suffit de mettre un adaptateur pour qu’ils soient compatibles avec les axes de 13 mm du super 8. La visionneuse sera également fourni avec un jeu de roues dentées pour les deux formats. Cependant certaines visionneuses (dont celle qui se trouve en photo ci-dessus) ont un astucieux système de roue dentée compatible avec les deux formats de films.

Alimentation électrique

Les visionneuses nécessitent toujours une source d’alimentation. En effet, une petite ampoule électrique est utilisée pour éclairer le film qui est projeté sur un dépoli transparent.

Il est préférable de choisir une visionneuse qui fonctionne sur le secteur, vérifier qu’elle soit bien en 220 volt/ 50hz, plutôt qu’une visionneuse fonctionnant sur piles électriques.

Auparavant les piles étaient de type « Saline ». Elles « coulaient » lorsqu’elles étaient usées et le produit qui coulait dégradait les connecteurs électriques. Votre visionneuse pourrait donc bien ne pas fonctionner à cause de cela si elle est alimentée par pile.

Éclairage du film

Le film est toujours faiblement éclairé sur les visionneuses.

En effet, une lampe de faible puissance est utilisée afin de préserver le film. Ces appareils étaient également utilisés pour faire du montage, par conséquent le film pouvait rester sur la même image éclairée durant plusieurs minutes.

Défilement du film

Toutes les visionneuses intègrent un petit schéma expliquant de quelle façon passer le film d’une bobine à l’autre.

Les visionneuses sont conçues pour faire défiler facilement le film dans les deux sens et comportent donc deux manivelles. Vous pouvez ainsi facilement accélérer, aller en arrière ou rembobiner. Idéal pour un visionnage rapide des films et identifier le contenu.

Utilisation

Le fonctionnement de la visionneuse est très simple.

Commencez par faire l’obscurité dans la pièce où vous vous trouvez et allumez la lumière. En effet, le très faible éclairement de la lampe peut vous faire croire que la visionneuse ne fonctionne pas !

Si vous travaillez avec une lumière ambiante vous ne verrez rien. Il faut donc charger le film avec la lumière allumée, éteindre la lumière et regarder le film. Un petit éclairage peut également convenir, mais si vous travaillez à la lumière du jour vous ne verrez rien.

Sur la visionneuse vous avez en principe deux boutons pour le réglage. Un bouton de mise au point (« focus ») et un bouton d’alignement (« frame »). Le bouton d’alignement n’est pas toujours présent.

Le bouton focus

Le bouton focus permet de faire la mise au point. Tournez le afin d’avoir une image net.

Le bouton frame

Le bouton frame (cadrage) permet de caler correctement le bord de l’image par rapport au bord de l’écran. Actionnez-le afin de placer correctement l’image sur l’écran de la visionneuse.

Aller plus loin

  • Caméras pour cinéma amateur.