Transfert de film en filmant un écran

Le transfert de film super 8 en filmant un écran est la méthode la plus basique pour numériser un film Super 8 soi-même. Elle consiste à réaliser une projection de film normale en filmant l’écran avec une caméra vidéo. Nous avons expérimenté plusieurs configurations pour de la numérisation de film 8 mm et nous vous livrons les résultats ici.

VOS FILMS MÉRITENT LE MEILLEUR

Faites réaliser une numérisation de qualité

Numérisation de film en Full HD & 4K

La méthode la plus évidente pour réaliser un transfert de film consiste à projeter son film cinéma sur un écran et à le reprendre à l’aide du caméscope.

Choix de l’écran

Écartons d’emblée les écrans perlés qui accroissent la granulation de l’image pour leur préférer un papier blanc mat (bristol) le moins réfléchissant possible, que l’on collera sur un morceau de carton.

Distance de projection

Une base de 20 cm peut paraître tout à fait suffisante puisqu’il s’agit de projeter une image concentrée (toujours de meilleure qualité). On préférera pourtant une largeur de 40 cm, en effet, l’image obtenue sur un écran plus vaste sera plus diffuse, donc moins lumineuse.

Or, la trop forte luminosité est un ennemi considérable, elle produit un phénomène de halo qui se traduit par un cercle lumineux au centre de l’image assorti de bords plus sombres. On nous a suggéré de contourner la difficulté en installant dans notre projecteur une lampe moins puissante (50 watts). Nous n’avons pas pu tester ce  conseil, mais il nous paraît judicieux.

Autre possibilité, placer un filtre gris neutre devant l’objectif du projecteur. Inconvénient, les chances d’en trouver dans le commerce sont rares. Par  conséquent, on devra s’en bricoler un à l’aide de gélatines par exemple. Encore faut-il disposer d’un local suffisamment spacieux.

Position du caméscope

Pour que l’écran repris ne souffre pas de déformations, le caméscope doit être placé près du projecteur et sa position coïncider autant que possible avec l’axe de celui-ci. Il faut donc installer les appareils assez loin de l’écran. En effet, en cas d’absence de recul, le caméscope se trouvant par exemple au-dessus du projecteur (pour rester dans l’axe) la prise de vues s’effectuera en plongée. Ou encore en contre-plongée si l’on décide d’intercaler le  caméscope entre écran et projecteur, de façon à éviter que l’ombre du caméscope ne vienne masquer l’écran. Dans les deux cas, on reproduira au final un trapèze et non un rectangle.

Aller plus loin

En savoir plus :