Sommaire

Présentation

Nos prestations de numérisation se répartissent en 4 grandes familles. Ces familles sont divisées en différents sujets en fonction du support et des prestations souhaités.

Numérisation de films

Nous numérisons les formats de films amateurs jusqu’au 16 mm. Notre scanner permet la numérisation de films sonores et muet.

  • La numérisation de film est réalisée en Full HD ou UHD image par image. Nous transférons les bobines de pellicules super 8, 8 mm, 16 mm et 9.5 mm.
  • Le Flashtransfert choice est le haut de gamme des télécinémas petits et moyens formats de chez MWA. Il numérise à 50 images par seconde en Full HD et en 4K.
  • Nous devons effectuer une correction des films numérisés, car le procédé chimique utilisé sur les films argentiques a modifié les couleurs originales avec le temps.
  • Les films se dégradent. Nous prouvons réaliser une restauration numérique avec la numérisation du film.
  • La numérisation de film en 4K permet de profiter des téléviseurs UHD. La  netteté est améliorée avec l’augmentation du nombre de pixels.
  • La numérisation de film super 8 et 8mm est réalisée avec un scanner image par image.
  • Nous réalisons la numérisation de film 16mm en full HD et 4K. Le transfert est réalisé avec un scanner image par image.
  • Nous réalisons la numérisation de film 9,5mm et de films 9,5 mm en cassettes métallique, appelés aussi Pathé Baby.
  • Mettre des super 8 en numérique consiste à réaliser une numérisation super 8 image par image.
  • Le transfert super 8 sur dvd permet de regarder de vieux films 8mm sur un téléviseur.
  • Profitez de vos films sur votre tv faisant réaliser un un transfert de film super 8 sur clé USB.
  • Le Scopitone est un juke box pour clip sur film argentique. Nous réalisons la numérisation de Scopitone Super 8 afin que vous puissiez les regarder sur ordi ou téléviseur.
  • Comment réaliser l’assemblage de bobine super 8 afin de réaliser des économies sur le coût d’une numérisation.
  • Notre sélection de caméra super 8 de la plus simple à la plus sophistiquée.
  • Vous trouverez ici une sélection de caméras 8mm pour lesquelles nous avons pu récupérer des informations.
  • Le format de films super 8, les dérivés de ce format et comment mettre en place le chargeur super 8.
  • Cette liste regroupe les vendeurs de matériels et fournitures pour le cinéma amateur. Cette liste comporte également des réparateurs et des prestataires annexes.
  • Présentation des formats et de la numérisation de cassettes de films Polavision et de Multimatic qui sont des fims super 8 en cassette.
  • Nous avons glané ici et là des infos sur les clubs, forums, collectionneurs, musée, brocantes, cinémathèque, affiches, publicités et toutes les informations “vintages”.
  • Les caméras 9.5mm et 16mm sont destinées aux professionnels du reportage et aux amateurs aisés.
  • Le format 8mm et l’apparition des caméras 8mm permet d’ouvrir le marché du cinéma amateur à un plus large public.
  • Le Single 8 de Fuji et les caméras Single 8 font concurrence au format Super 8 de Kodak.
  • Le format super 8 succède au format 8mm. Les caméras super 8 démocratiseront définitivement le cinéma amateur.
  • Quiconque se dotait d’une caméra pour filmer devait également faire l’acquisition d’un projecteur de films pour les visionner.
  • Le télécinéma s’est aujourd’hui transformer scanner de films pour fêter le passage à l’image numérique.
  • Le nouveau scanner MWA Flashscan Nova, numérise les films 8mm, 9,5mm et 16mm.
  • Présentation des caméras 8mm Gevaert Carena.
  • Les caméras Française 8mm Christen fabriquée dans l’Yonne.
  • Les caméras 8mm Canon de fabrication Japonaise.
  • Les petits télécinémas pour numériser les films 8mm et super 8 muets.
  • La marque de caméra super 8 Alstar est fabriquée au Japon. Elle furent fabriquées durant les années 70.
  • Les premières cameras Agfa Movex & Movexoom sont sorties en 1966. La Movex S Automatic est a mise au point fixe.
  • Sortie en 1953, les caméras 8mm Bauer sont bourrées de raffinements techniques.
  • Avec l’ère de l’image numérique, les premiers télécinémas numériques sont apparus.
  • Pour les reportages de guerre sur le terrain, les caméras 16mm Bell & Howell sont les reines de l’image.
  • En plus de ses caméras super 8, Canon a produit des projecteur de films.
  • Les caméras 8mm Beaulieu sont réputées et constitues le summum en la matière.
  • Derrière le rideau de fer le super 8 connait également le succès avec le fabricant de caméras super 8 Lomo.
  • Pour numériser des films on peut utiliser un Kit de transfert super 8 et 8mm afin de réaliser le transfert avec un projecteur modifié.
  • Crée en Mai 1946 sous le nom de Asaka Seikō, la marque de caméras 8mm Arco était spécialisé dans la fabrication de pièces mécaniques.
  • Le bon fonctionnement d’un projecteur super 8 est le garant du bon état de vos films.
  • Aperçu général sur le rôle de chacune des parties constitutives des caméras et des possibilités qu’elles apportent.
  • Une projection de film sera meilleure si elle se fait sur un écran de projection. Il est possible aussi d’utiliser n’importe quelle surface blanche.
  • En 1969, les projecteurs à cassette voient le jour. La bobine du projecteur de films classique est remplacée par une cassette.
  • Lancée et commercialisé durant les années 65, la gamme de caméra super 8 Argus, proposera tout une gamme de caméras dans les années 70.
  • La gamme de caméra super 8 Beaulieu 1008 & 1028 est une entrée de gamme dont la fabrication a été sous-traité.
  • La série de caméra Beaulieu 4008 est présentée ici. Ces caméras prennent sont encore utilisées aujourd’hui par les passionnées de cinéma amateur.
  • Sélection de caméra super 8 pour lesquelles nous n’avons pas eu suffisamment d’informations susceptibles de justifier un article individuel.
  • La fabrication des caméras Cinégel commence en 1950 avec la caméra 8mm « Reinette », modèles déclinés dans les trois formats,
  • Sélection de prestataires pour la numérisation de film. Il s’agit soit numérisation de film argentique ou proposant des prestations annexe.
  • Sélection d’accessoires pour sonoriser les films à l’aide d’un projecteurs de films 8mm.
  • La société des caméras Blanchard & Jourjon a été fondée à la fin des année cinquante par Jean Jourjon et Charles Blanchard à Saint Etienne pour fabriquer la caméra 8mm Urfée.
  • Les amateurs et collectionneurs de cinéma qui partagent des informations sur des forums et sites internet ou forment des clubs pour échanger du matériel et des conseils pratiques.
  • Foires et brocantes cinéma amateur pour les amateurs et collectionneurs de matériel cinéma : Caméras super 8, 8mm, 9.5 et 16 mm et projecteurs de films.
  • Nous présentons ici une sélection de projecteurs de films pour lesquelles nous n’avons pas encore eu l’occasion de faire un test complet.
  • Concurrente des Canon, Nizo, Beaulieu ou Nikon R10 l’Agfa Movexoom 10 Sound permet la réalisation de film super 8 sonore.
  • La Agfa Movexoom 6 sound rappelle étrangement la Movexoom 6, car c’est une Movexoom 6 équipée pour la prise de vue sonore.
  • L’Agfa Microflex Sensor fut lancée en 1969 comme la caméra super 8 la plus petite du monde.
  • La Beaulieu 7008 Pro est une caméra super 8 sonore professionnelle avec des cadences de prise de vue pouvant aller jusqu’à 80 images par seconde.
  • La Beaulieu 6008 Pro est une caméra super 8 sonore. Elle dispose de caractéristiques destinées une utilisation professionnelle.
  • La Beaulieu 6008 S Digital succède à la 6008 S en 1983. Cette caméra supêr 8 sonore est équipée d’un compteur d’images latéral à cristaux liquides.
  • Aboutissement de la technique super 8, la Beaulieu 6008 S est une un caméra super 8 sonore sortie en 1979 et succède à la 5008 S.
  • Les Beaulieu 3008 S & 5008 S Multispeed succèdent à la 5008 S en 1976. Il s’agit de caméras super 8 sonore disposant de plusieurs vitesses de prise de vue.
  • Première caméra super 8 sonore Française, la Beaulieu 5008 S est sortie en 1974. Elle peut recevoir des cartouches de films super 8 avec piste magnétique sonore.
  • Après des études d’ingénieur mécanicien à l’école Bréguet, Marcel Beaulieu (1908-1985). C’est pendant l’Occupation qu’il imaginera sa future caméra. Il décide de fonder les caméras Beaulieu en 1951.
  • Agfa présente sa première caméra 8mm en 1937. C’est le commencement d’une longue lignée de caméras 8mm avec les Agfa Movex, qui sera suivie par une gamme de caméras super 8 à partir de 1966.
  • Le télécinéma Thomson CSF TTV 2610 est constitué d’une seule baie qui supporte les sources d’image (projecteur 16 mm et projecteur de diapositives) le multiplexeur optique, la caméra et qui contient les coffrets d’électronique et le pupitre de commande.
  • Le télécinéma couleur Thomson TTV 2530 est spécialement conçu pour l’usage Radiodiffusion de haute qualité, soit comme équipement de diffusion, soit comme équipement de production.
  • Le fabricant Allemand MWA connu pour sa gamme Flashscan présente le Spinner S. Il s’agit d’un tout nouveau télécinéma capable de scanner les films 8mm, 9,5 mm, 16 mm & 35 mm .
  • Parmi les caméras super 8 de hautes performances, la camera ELMO 350SL macro est l’une des plus compactes et des plus légères du marché.
  • Caméra très élaborée et dotée de perfectionnements pouvant ne pas être familiers même à un cinéaste expérimenté. Vous pourrez ainsi tirer le maximum des possibilités de votre Bell & Howell 2146 XL. Nous recommandons de consacrer quelques minutes à la lecture du mode d’emploi avant de prendre votre premier film.
  • Le Bauer T16 spécialement conçu pour la projection sonore du Super 8 à piste marginale est équipé d’un amplificateur de 10 watts transistorisé, avec haut-parleur de contrôle incorporé.
  • Destiné au projecteur de films Super 8 et 8 mm standard Fujicascope MG 90, Le Fujica Synchro-Box MG se présente sous la forme d’un boîtier surmonté d’un plateau tournant autour duquel passe la bande magnétique d’un magnétophone à bobines fonctionnant à 19 ou 9,5 cm/s.
  • Le Silma Sonik 8 est à ce jour, le seul projecteur de films d’amateur susceptible de projection convenable sur écran de grand format.
  • Le projecteur de films sonore super 8 Eumig Mark S est un des plus récents appareils offerts à l’amateur huitiste sur le marché européen.
  • Le Synchrocinéphone, dispositif à liaison électrique, peut s’adapter facilement à n’importe quel projecteur de films du type courant à moteur universel.
  • Transférer de vieux films cinéma, intégrer des photos, mixer sons et commentaires, le Top Star DA-500 permet d’agrémenter astucieusement ses montages vidéo pour un prix modique.

Numérisation photos et diapos

Numérisation audio

Numérisation vidéo

La numérisation vidéo est réalisée sur les formats analogiques et numériques. Nous numérisons les VHS, Video 8mm, mini DV et Betacam.

  • Nous réalisons le transfert de cassette vidéo. La numérisation de cassettes vhs, Hi8 et mini DV.
  • Le transfert de cassette VHS sur clé USB consiste à numériser une vhs pour la mettre sur une clé usb.
  • La numérisation vhs permet de mettre en fichier vidéo les films de camescope vhs analogique.
  • La numérisation Hi8 et video 8mm permet de visionner ces cassette sur une télévision ou un ordinateur.
  • La numérisation de cassette mini DV permet de regarder vos anciens films numériques sur un ordinateur ou un téléviseur.
  • La transfert de cassette sur DVD permet de mettre des cassettes vidéo sur dvd.
  • Nous réalisons un traitement de restauration numérique de cassette vidéo après le transfert de la cassette vidéo.
  • Nous réalisons la conversion vidéo des anciens formats numériques vers un format moderne.
  • Convertir des cassettes video 8mm en numérique pour une copie sur dvd, clé usb ou disque dur.
  • Présentation de matériel de numérisation. Clé USB de numérisation, boitier externe et carte interne pour PC et Mac.
  • Présentation des formats vidéos amateurs analogiques et numériques.
  • il existe trois grands standards vidéos dans le monde : Pal, Secam et Ntsc..
  • Une liste de réparateurs pour l’entretien et la réparation de camescope ou de magnétoscope.
  • Histoire de la vidéo.Tentative de chronologie, de la fin du XIXe siècle à l’époque du transfert de cassette vidéo VHS et Vidéo 8.
  • 20 ans d’évolution du camescope des années 80 au début des années 2000.
  • Le format vidéo Hi8 pour camescope inventé par Sony.
  • Le format vidéo pour camescope 8mm inventé par Sony.
  • Le format vidéo VHS pour magnétoscope de salon inventé par JVC.
  • Le format vidéo VHS-C est un format VHS spécial pour les camescopes miniatures.
  • Le format Super VHS a été créé par JVC. Il s’agit d’une amélioration importante du format VHS.
  • Le miniDV est le premier format numérique pour camescope grand public.
  • Le Digital 8 est également un format numérique grand public inventé par Sony pour concurrencer le mini dv.
  • Tout le matériel utilisé pour la numérisation vidéo. Magnétoscopes et boitiers de conversion,
  • Comment conserver les cassettes vidéos ? Les réponses des fabricants de cassettes ou des utilisateurs professionnels
  • La numérisation video8 sur clé USB permet le stockage des vidéos au format MP4 dans un faible encombrement.
  • Pour réaliser la numérsation de cassettes vhs-c, nous utilisons un adaptateur puis nous procédons de la même façon que pour les cassettes VHS.
  • Nous le transfert de cassette de cassette vhs sur PC et sur d’autres modèles d’ordinateur.
  • Réaliser une copie de vos cassettes vidéos sur une clef USB pour les transporter aisément.
  • La conversion vhs en fichier numérique mp4 pour les transporter, les télécharger ou les partager.
  • Fournissez nous un disque dur et nous y mettrons vos cassettes vhs numérisées.
  • Nous réalisons la numérisation hi8 pour les visionner sur téléviseur ou sur pc.
  • Le transfert de cassette Hi8 sur disque dur permet le stockage de vidéos dans un format moins compressé que le format mp4.
  • Le transfert de cassette VHS sur DVD permet de regarder vos cassettes vidéos sur votre téléviseur grâce à un lecteur dvd de salon
  • Pour permettre de visionner des cassettes avec une platine de salon, nous réalisons la conversion de cassette vidéo 8mm en DVD.
  • La numérisation de cassette vidéo nécessite l’utilisation d’un boîtier ou d’une carte de numérisation pour convertir les vidéos en numériques.
  • Le format VHS évolue pour s’intégrer dans les caméscopes VHS ou VHS-C pour le format compact.
  • Concurrent du VHS-C les camescopes et magnétoscopes video 8 vont s’imposer sur le marché de la vidéo grand public.
  • Le format mini DV constitue l’essentiel des magnétoscopes et camescopes numériques apparus sur le marché à la fin des années 90.
  • Compagnon idéal du téléviseur, le magnétoscope VHS connait ses heures de gloire dans les années 80/90.
  • Dans la chaine de traitement des matériels vidéo analogique, le matériel de postproduction vidéo permet la correction des signaux vidéo.
  • Sélection de magnétoscopes Video8. Ces appareils peuvent lire les formats Hi8 et Video8.
  • Liste des prestataires qui peuvent entretenir ou réparer un magnétoscope.
  • Pour simplifier les connexions et diminiuer le nombre d’appareil sous le téléviseur le magnétosocpe VHS combiné est un appareil très pratique.
  • Sélection de matériels de postproduction comprend des titreurs, des correcteurs des signaux, des appareils permettant de réaliser des effets spéciaux et des régies.
  • Choisir un matériel dans la gamme de camescopes numériques Canon c’est l’assurance de ne pas se tromper.
  • Fabricant de matériel professionnel, les camescopes numériques Panasonic se placent en challenger de Sony et Canon, en proposant des matériels d’excellentes factures.
  • Les camescopes numériques Sharp sont des matériels à l’ergonomie ou la technologie innovante, qui sont parfois repris par des concurrents comme Sony.
  • Sélection de caméscopes numériques qui n’ont pas fait l’objet d’un test complet.
  • La clé USB de numérisation reste la solution la plus simple. Elle se glisse dans le port USB sur un PC et vous la reliez à un magnétoscope ou un caméscope à l’autre extrémité.
  • Si vous souhaitez réaliser par vous même la numérisation de cassettes vidéo, il est nécessaire de réaliser la sélection d’une carte de numérisation susceptible de convenir à vos besoins.
  • Sélection de camescopes Canon produits de la fin des années 80 aux années 90.
  • Nombreux sont les possesseurs de camescopes Sony souhaitant réaliser de la numérisation video 8.
  • Grâce à cette sélection de camescopes Hi8 et Video 8mm vous pourrez sélectionner un modèle sur l’un des nombreux sites de vente de matériel d’occasion pour particulier.
  • Vainqueur du combat difficile entre le V2000, le Betamax et le VHS, le magnétoscope VHS de salon a prit le dessus grâce à la location de cassettes pré-enregistrées.
  • Le camescope VHS d’épaule offre une meilleure stabilité pour la prise de vue, et une durée plus élevée pour les modèles VHS plein format.
  • Notre sélection de camescopes VHS-C vous permettra peut-être de retrouver le modèle de camera vidéo que vous utilisiez.
  • Conçue pour le secteur institutionnel, la Panasonic WJ-MX 12 voit ses performances enchanter les « pros » et son prix flirter avec les étiquettes des matériels grand public.
  • Deuxième du genre, le magnétoscope video 8 de salon Sony EV-S 1000 B de Sony se présente comme la suite logique de son prédécesseur, l’EV-S 800 B.
  • Le Hi-8 n’en finit pas de nous surprendre. Avec le E800Hi, Canon marque un point. Les ingénieurs l’ont doté d’un système ATF: Auto Tracking Focus.
  • Le maître japonais vient d’inventer une arme suprême. Après la V-200 la Sony CCD-V5000.
  • Successeur du VM 3200S. Equipé d’entrées audio et vidéo, Le Hitachi VM 3300S accepte n’importe quelle source en enregistrement.
  • Panasonic passe de nouveau à l’offensive avec le Panasonic NV-MS90 équipé pour enregistrer un time code à la prise de vues. Un avantage incontestable pour tous les passionnés de montage.
  • Appareil très évolué, le GSE VEP-2 est un matériel de post-production intégrant un processeur vidéo permettant de régir les différents paramètres des signaux qui lui sont confiés.
  • Le JVC GR-66 est, comme son grand frère GR-60S, un superbe camescope VHS-C Secam. Il s’en distingue essentiellement par son nouveau zoom × 8.
  • Le JVC GR-80 se caractérise par l’enregistrement du son en stéréo hi-fi VHS. Il bénéficie ainsi de la technologie d’enregistrement audio analogique la plus élaborée.
  • Deuxième modèle d’épaule Hitachi de format VHS, fonctionnant en codage Secam, le Hitachi VM-2300S donne, par emploi d’une cassette E-240, une autonomie de 4 heures.
  • Modèle à tout faire serait péjoratif. Pourtant le Sony CCD-F380E – de la gamme F comme familiale – s’adapte à toutes les circonstances en restant simple d’emploi.
  • Le JVC GR-S90S est le premier Super VHS-C compact compatible avec les magnétoscopes Secam. Il concilie une haute résolution d’image avec une qualité d’enregistrement exceptionnelle hi-fi stéréo.
  • Camescope de début de gamme, le Canon E-50 n’en est pas moins performant, tant au niveau possibilités que résultats.
  • Aux trois paramètres : compacité, simplicité, prix réduit, le troisième constructeur japonais ajoute l’originalité. L’Hitachi VM-C1S, Ulm de la vidéo, n’est pas prêt d’atterrir.
  • Le JVC GR-A11 S est un modèle entièrement automatique qui privilégie la simplicité d’utilisation. Il reprend les caractéristiques de base du GR-A 30 dont il constitue une version modernisée. 
  • Table de montage conçue pour fonctionner avec un nombre déterminé de lecteurs et d’enregistreurs, le Philips Video Editor est le premier matériel de post-production vidéo grand public à être doté d’un générateur de code temporel ou time code.
  • Le Siemens FA-129 est doté d’un nouveau capteur CCD particulièrement performant. Déjà utilisé sur d’autres réalisations de classe équivalente, c’est un modèle à transfert interligne, de ½ pouce de diagonale.
  • Les correcteurs vidéo Futek FA-404 et le correcteur générateur de couleur Futek FA-707 constituent, pour un investissement modeste, deux bons éléments de départ pour l’acquisition d’un ensemble de matériel de post-production vidéo.
  • Il dispose d’un double transcodeur pour le passage des signaux couleur de Pal en Secam, et vice-versa. Le Panasonic NV-FS100 est pourvu d’un double modulateur UHF de transmission G et L’.
  • Le camescope Hitachi VM-S83E réunit en un boîtier compact tous les perfectionnements qu’on peut attendre d’un modèle haut de gamme.
  • Il manquait à la gamme de matériel de post-production vidéo et de montage Sony un appareil de titrage spécifique. Une lacune aujourd’hui réparée avec le générateur de caractères Sony XV-T 550.
  • Deux appareils en un, telle pourrait être la définition de l’unité de montage Portax UMV-100 qui se compose en effet d’un magnétoscope VHS Secam surmonté d’un pupitre de commande.
  • Nouveau correcteur vidéo, le JVC JX-SV77 offre à un vidéaste averti la possibilité de réaliser, en cours de montage, des effets de type professionnel.
  • A la frontière des domaines grand public et professionnel, le système Vidéopilot est un matériel de post-production vidéo et la première interface pilotant des magnétoscopes par micro-ordinateur.
  • Élaboré sur la base du Canon E-808, le Canon E-640 bénéficie des dernières innovations du constructeur japonais.
  • A peine le Canon A1 sorti, sa version Hi-8 apparaît déjà sous l’appellation Canon A1-Hi.
  • Sans faire appel au moindre équipement extérieur, la table Panasonic WJ-MX10 prend seule en charge le traitement, pour le mélange et l’incrustation, des signaux issus de plusieurs sources.
  • Premier camescope Mitsubishi présenté en France, le Mitsubishi HS-C40 cache sous une sobriété apparente des adaptations techniques intéressantes.
  • L’histoire des camescopes est jalonnée de records. Le Sony TR-55E pulvérise ceux de légèreté et de miniaturisation.
  • Seules quelques réalisations proposent des zooms 10 fois. Le Sharp VL-S 860 S va encore plus loin, puisque sa formule optique offre une variation de focale de 12 fois.
  • Douze mois se sont écoulés entre la commercialisation en France du SVHS et celle du premier camescope Video 8  Hi-8. Joliment carrossé et proportionné, ni trop lourd, ni trop léger, le Sony CCD V-900 séduit de prime abord.
  • Sa fonction-vedette reste toujours l’intervallomètre programmable, qui réalisera de véritables séquences animées. Le Minolta 81E reste toutefois un modèle de caméscope vidéo 8 très familial.
  • Le petit Sanyo VEM-S 1 nous a étonné par sa maniabilité et sa simplicité. C’est au tour du Sanyo VM-D6P avec son capteur en « mosaïque » divisé en quatre filtres de couleurs.
  • Par ses performances exceptionnelles, le JVC GR-S707 se place d’emblée au sommet du S-VHS. Déjà JVC avait pris une longueur d’avance en sortant le premier camescope VHS du format en stéréo.
  • L’année 1989 commence en beauté avec le Panasonic NV-MC30. Ce camescope VHS-C, s’impose comme l’un des meilleurs camescopes du format.
  • Succédant au modèle VCR-3044, le Vivanco VCR-4044 préfigure une nouvelle génération de matériel de post-production vidéo, plus complets.
  • Le Sony F-500 appartient à une gamme familiale de camescopes video8 de poing lancée par Sony. Comme ses prédécesseurs, les F-330, F-340 puis F-335, il s’agit d’un modèle compact, léger et très performant.
  • Présentée sous la forme d’un petit pupitre, le Bauer VEC-568 est destinée au montage de séquences vidéo se déroulant selon une succession chronologique.
  • Ordinateur table de montage Vidéonics VCU1.
  • Sa forme la fait ressembler à un pupitre de micro-ordinateur. La Sony RM-E300 présente, à l’instar de la RM-E 100V, toutes les fonctions classiques de montage.
  • Petit camescope de poing de 25 cm de long et 15 cm de haut. Le Sanyo VEM-S1 étonne par sa légèreté (900 g). 
  • Canon avait alléché en annonçant la sortie d’un camescope. Avec le Canon A1, un concept tout à fait nouveau venait de naître.
  • Le Sony CCD F-340 se situe en « milieu de gamme ». D’une grande sensibilité, il bénéficie des possibilités d’analyse du mouvement permises par l’obturateur électronique à quatre vitesses rapides.
  • Le modèle Sony  CCD-F335 est destiné à remplacer le Sony CCD-F330. C’est un camescope video 8 très élégant, de poids réduit, avec un mode de fonctionnement tout-automatique .
  • Destiné au vidéaste créatif, le Minolta 8200 E comporte plusieurs dispositifs élaborés. L’autofocus est de type actif infrarouge.
  • Les Canon E-77 et E-70 offrent les mêmes possibilités au tournage. La télécommande infrarouge du E-77 explique la différence de prix entre les deux appareils.
  • Le Blaupunkt CR-8080 est un modèle solide et assez carré, beaucoup moins élégant que la plupart des autres appareils Vidéo-8. Il est par ailleurs plutôt lourd (1,6 kg) pour un camescope de poing.
  • La Beaulieu BV8 est un modèle d’épaule à objectifs interchangeables. Ce caméscope vise spécifiquement les utilisateurs professionnels et institutionnels. Ses caractéristiques, concernant à la fois l’optronique et l’enregistrement-lecture, sont semblables à celles du Sony CCD V-90.
  • Le Bauer VCC 826 AF ne propose qu’une vitesse de défilement (SP) et peut – lorsqu’il est muni de son adaptateur VPA-810 – enregistrer les signaux externes en standard Pal. Son zoom 6 fois 9-54 mm, ouvert à f:1,2, et son capteur CCD de 300.000 pixels lui procurent une bonne sensibilité de 10 lux.
  • Esthétique, ergonomie et fonctions des Sharp VL-C750 SA et Sharp VL-C650SA sont semblables. Le camescope VL-C750 SA ne s’en distingue en effet que par quelques points importants.
  • Le Philips VKR-6838, élégant et pratique, est d’un fonctionnement automatique simple. Avant tout conçu pour la vidéographie familiale et de loisir.
  • Le Panasonic NV-MC10 F est la version caméscope VHS C de poing du Panasonic NV-MC7 F. Les éléments optiques et électroniques (objectif, capteur, autofocus, balance des blancs, etc.) s’avèrent identiques.
  • Le camescope Hitachi VMC-52S dispose zoom 8 fois (11,5 – 92 mm f: 1,6) forme ses images sur un capteur MOS 2/3 de pouce de 350 000 pixels. Cette association donne un rendu des couleurs remarquable et des images d’une grande pureté.
  • Pourvu de deux vitesses d’obturation rapide, ce caméscope VHS « full size » donne sa pleine mesure dans le reportage sportif. Envisageable cependant, l’emploi du Panasonic NV-M7F dans le domaine institutionnel même si les modèles S-VHS risquent de lui voler la place.
  • A la différence des autres modèle de la gamme, le camescope Hitachi VM-3200 S utilise pour la première fois un capteur CCD de format ½ pouce, dont la cible de 5 × 6,6 mm ne comporte pas moins de 330.000 pixels.
  • Le JVC GR-S77E est le premier caméscope S-VHS-C de la marque. Il a pour ambition de mettre toutes la superbe qualité d’image du S-VHS à la portée du plus grand nombre.
  • Le Panasonic NV-MS50 est le seul caméscope VHS C qui réponde pratiquement à tout ce qu’un vidéaste soucieux de la meilleure qualité d’image et de son puisse réclamer : il est compact, Super-VHS-C, et stéréo hi-fi.
  • Le S-VHS Hitachi VMS-7200 E se présente comme un superbe camescope VHS d’épaule d’allure professionnelle. Ses fonctions élaborées et la qualité de ses éléments optiques et électroniques expliquent le rendu exceptionnel des images.
  • Le JVC GF-S 1000 HE, camescope d’épaule, doit sa forme très carrée à la disposition verticale de sa cassette de format normal (3 h d’autonomie en mode S-VHS).
  • Le Panasonic NV-MS est proposé en version Pal. Un handicap minime, puisque le téléviseur prévu pour l’accompagner, possédera des entrées composantes séparées Y/C, directement connectables sur la sortie S-Vidéo du camescope.
  • Le Canon E-808 tient ses promesses. Innovation essentielle sur ce camescope video 8 de poing : le viseur orientable à 180 degrés.
  • Ce camescope VHS C de poing vise un créneau supérieur à celui du JVC GR-45 son cadet. Le JVC GR-60 S présente une toute nouvelle fonction de surimpression numérique qui peut mémoriser titres et dessins sur trois pages.
  • Le Fuji M-680, appareil de haut niveau, crée une véritable surprise parmi les vidéastes.
  • Le camescope à optiques interchangeables vient de voir le jour. Nom de code : Sony EVC-X10.
  • L’arrivée du magnétoscope Super-VHS JVC HR-S 5000 S déclenche les prémices d’une révolution qui s’avance discrètement en attendant de bousculer le monde de la vidéo.
  • L’utilisation d’un nouveau zoom à déplacement des lentilles internes supprime la bague traditionnelle à mouvement hélicoïdal : c’est un gain de volume important. Le JVC  GR-A30 S s’affirme comme la caméra d’initiation par excellence.
  • La conception du magnétoscope Hitachi VT-430S a été particulièrement soignée. Prévu pour le câble, équipé d’un tambour d’analyse à trois têtes, de la fonction image dans l’image – « P in P » – et d’une mire de réglage, ce nouveau venu bénéficie d’un design très agréable.
  • En 1988, Sharp lançait son premier camescope, le Sharp VL-C 73. Avec le Sharp VL-C650, le constructeur japonais passe la vitesse supérieure.
  • Conçu pour fonctionner dans des conditions difficiles, le Sony CCD-SP5 ouvre la voie à une génération de camescope video 8 à tendance sportive. Antichoc et résistant.
  • La commercialisation, grand public du Blaupunkt CR-2000 S interviendra au printemps 1989. Ce caméscope S-VHS s’affiche dans les vitrines avec des téléviseurs adaptés dès le début de l’année 1989.
  • Le système de mise au point instantané du Minolta C-50E est directement inspiré d’une technique conçue pour les appareils reflex autofocus.
  • Le Sanyo VM-D5 P possède le capteur le plus « fin » du marché. Sanyo a équipé ce caméscope Video 8 mm d’entrées audio et vidéo et d’un système d’analyse de la lumière à six segments.
  • Le Portax UMV-20 est une unité de montage simple. Elle a été conçue pour répondre aux besoins des utilisateurs. Aucune de ses fonctions n’est superflue.
  • Le Sony CCD-F330 est le modèle le plus classique de la nouvelle gamme des camescopes video 8 de poing Sony. Sa fonction « incrustation » permet d’insérer deux titres à n’importe quel moment du tournage, grâce à la numérisation des niveaux d’éclairement extrêmes.
  • Le Pentax PV-C 840E se situe en bonne place parmi les camescopes Video 8 de poing. Ses atouts : excellente qualité des images et des couleurs, micro processeur contrôlant ses fonctions.
  • Titrer, légender, réaliser un générique, incruster. Le Vidéoscript Hama 50 n’est pas seulement un générateur de caractères.
  • Le Canon E-708 succède aux VM-E1 et Canon VM-E2 et il est précédé de peu par le Canon E-70, un modèle « de poing » appartenant, comme lui, à une nouvelle génération de camescopes Video 8.
  • Le magnétoscope VHS ITT VR-3938 S dispose d’effets de zoom, de solarisation et de visualisation multiple.
  • La gamme Sony system XV permet l’incrustation de titres, la correction de certaines dominantes de couleurs, l’apport d’effets spéciaux, de fondus ou de volets enrichissent et personnalisent nos images.
  • Le Hitachi VM-300 S possède  des caractéristiques techniques qui séduiront les inconditionnels du camescope VHS « full size » ; Compatible avec tous les magnétoscopes de salon, cet appareil est capable de performances qui témoignent d’un évident souci du détail pratique et du confort.
  • Équipé d’un zoom performant d’un obturateur électronique à grande vitesse, le Sharp VL-C73, grâce à une prise « pour musique de fond », peut enregistrer une illustration sonore ou un commentaire sur la piste audio.
  • Avec le JVC GR-45, JVC à conçu un camescope compact allégé par le choix du VHS-C. Compatible avec le VHS standard, il est doté de fonctions d’assistance au montage.
  • Le Canon E70 : une réussite incontestable. Pour son premier camescope Video 8 de poing,  Canon mise sur l’élégance, la légèreté et l’ergonomie.
  • Alors que les caméscopes se conjuguent au masculin, on l’appelle la V-200. Ce banc d’essai nous la décrit à la hauteur de nos espoirs. La Sony CCD V-200 fait déjà référence.
  • Associé aux matériels de post-production vidéo, le processeur vidéo Sansui VX-99 s’impose comme un véritable outil de création.
  • Alors que les camescopes VHS de poing ont la faveur des constructeurs, Philips propose une authentique caméra d’épaule à l’allure « pro » : le Philips VKR 6850.
  • Le magnétoscope VHS multistandard Akaï VS-X9 EGN se joue des frontières.
  • Le correcteur de signaux permet de préserver, sinon d’améliorer la qualité des images transférées. Le Bauer VED 200 remplit ce rôle à la perfection.
  • Avec ce magnétoscope VHS bistandard, Pal/Secam, doté des dernières application de la technologie,le JVC HR-D 530 MS, peut capter 48 canaux de télévision, décode automatiquement les standards et reçoit les émissions relayées par satellites.
  • Le Hama Videocut 10 bouscule la frontière entre les matériels de post-production vidéo amateurs et professionnels.
  • Le Toshiba DV-90F Digital, a réussi à industrialiser un produit mettant en œuvre des techniques numériques de traitement des images.
  • Après la commande manuelle, la télécommande, vient de naître le système du code-barres. Le camescope Panasonic NV-G12F introduit cette nouveauté : une petite sonde électronique, le « Digital Scanner ».
  • Présent là où est l’image, Vivitar se fait une place dans un marché déjà bien occupé du camescope. Le Vivitar Magic 8 peut jouer les troublions.
  • Technologie et savoir-faire ont contribué à l’élaboration du camescope video8 Sony CCD-V100. Résultat : un confort exceptionnel.
  • Les Sony CCD-V50 et le Sony V90 font partie intégrante de la famille des Handycam. Dans la série des camescopes video 8, le V50 suit la lignée de ses aînés.
  • Camescope bloc-notes pour utilisateurs néophytes, le Sony CCD-V30 a fait des adeptes. Sa simplicité d’utilisation est un atout majeur.
  • Dans un monde où tout est vitesse et images, Sanyo n’échappe pas à la règle. Et rien n’échappe au Sanyo VM-D1P.
  • Longtemps absent dans le secteur de la vidéo, Ricoh faisait enfin son entrée par la grande porte, puisqu’il présentait son Ricoh R 250 au SITI en octobre 1987.
  • Il a la couleur du PV-C800E. Il ressemble au PV-C800E mais ce n’est pas le PV-C800E. C’est le Pentax PV-C850E.
  • Fabricant de matériels photographiques, hi-fi et télévision, Metz se devait de rejoindre la famille de la vidéo. Le Metz Mécavision 9628 est un camescope video 8 de poing compact.
  • Le Minolta 8100 E, camescope de poing au standard PAL, est une variante améliorée du 8000 E. Il est plus compact, car plus court de quelques centimètres.
  • Conscient du succès remporté par le video 8 mm, Fuji suit sa route. Après le Fujix P300 AF, le Fujix P600 AF ouvre le chemin de la création.
  • Le Fujix P600 AF faisait entrer Fuji dans le haut de gamme des camescopes video 8mm. Avec le Fujix M600 AF, il passe à la vitesse supérieure.
  • Blaupunkt, roi de l’autoradio, tente une conversion dans la prise de vue vidéo et nous présente le camescope Blaupunkt CR 8000.
  • Petit mais déjà très complet, le Fujix P300 AF constitue le matériel de prise de vue idéal pour le vidéaste amateur.
  • Le Bauer VCC 816 AF possède tout ce que peut attendre un vidéaste. Sa simplicité d’utilisation, sa compacité et sa légèreté en font un camescope video 8 très prisé des cinéastes amateurs qui souhaitent se recycler dans la vidéo.
  • L’Aiwa CV 50 présente une particularité intéressante, celle de désolidariser les parties de commande de lecture du camescope video 8 et le bloc prise de vue.
  • Un camescope ne pesant que 1,4 kg (sans la batterie ni la cassette) et, malgré sa compacité, le Toshiba SK-60 F offre des performances intéressantes.
  • Le Thomson VM 30 est une incursion dans le domaine de la vidéo individuelle. C’est un camescope VHS C SECAM.
  • Le camescope VHS Schneider VKR 30 est au format VHS-C. Il incorpore des caractéristiques techniques de pointe qui le placent en bonne position vis-à-vis de ses concurrents, en particulier la technique d’enregistrement HQ.
  • Le Saba CVK 2600 est un camescope VHS C qui utilise le format 1/2 pouce, ce qui le rend compatible avec tous les magnétoscopes de salon.
  • La position de Philips dans le secteur vidéo n’est pas nouvelle. Le Philips VKR 6830 est une étape, certainement pas la dernière.
  • Le Minolta C-1E est un caméscope VHS de poing muni d’une mise au point TTL et d’un objectif zoom 9-54 mm ouvrant à f 1,6.Le format 8 mm amène les fabricants à creuser l’esthétique de leurs matériels.
  • Le JVC GR C11 est un camescope VHS C très légers. Il dispose d’une focale de 9 mm à 27 mm et possède une mise au point infrarouge.
  • Le JVC GR C 9 est un mini camescope VHS très simple d’utilisation. Il est doté d’une focale fixe de 9,5 mm ouvrant à f 1.6 avec une mise fixe.
  • JVC, créateur du VHS, se devait d’avoir un matériel à la hauteur. Le JVC GR C 7 S répond à la norme, et même davantage.
  • ITT, surtout connu par ses matériels de salon, participe lui aussi à l’épopée du camescope. Son entrée se fait par le VMC 3877 AF.
  • Hitachi fait peau neuve tout en conservant le système VHS. L’Hitachi VMC 30 S appartient à une nouvelle génération de matériels.
  • Le Grundig VS C50 AF possède, hormis son aspect esthétique, des qualités intrinsèques tout à fait remarquables.
  • Le Brandt VM 033 C est un caméscope VHS C doté d’un objectif zoom de 9-54 mm à ouverture f.1,6, d’une position macro et d’un capteur CCD de 220.000 pixels.
  • Le son hi-fi, la qualité HQ, un système VHS de type C sur un format 1/2 pouce. L’Akai PVS C8S sort le grand jeu.
  • Le Panasonic NV-M3 est un camescope VHS d’épaule équipé d’un tube Newvicon 1/2 pouce. a sensibilité de 10 lux le rend plus compétitif que les capteurs CCD & MOS.
  • La caméra Hitachi VM 550 S, axée sur le système VHS-HQ, fonctionne avec les cassettes traditionnelles VHS que vous utilisez pour votre magnétoscope de salon.
  • Le Grundig VS 155 AF est un camescope VHS plein format d’épaule de 2.6 Kg. Il est remarquable sur le plan de la stabilité et de l’accessibilité aux commandes.
  • Le Bauer VCC516AF est un caméscope d’épaule VHS full size. Il dispose de fonction audio et vidéo élaborée ainsi qu’un obturateur high speed.
  • Léger, mince, court, petit…, le Canovision VM-E2 a appris par coeur les leçons de son grand frère. Avec, en prime, un look “pro” et un goût marqué pour les performances. Décidément, le caméscope Video 8 n’a pas dit son dernier mot.
  • Le Panasonic NV-MS4 est un caméscope S-VHS d’épaule plein format haut de gamme également commercialisé sur la référence AG-455.
  • Présenté par Sony comme un camescope numérique professionnel le Sony DSR-PD1P ne se distingue pas du PC7 à priori.
  • Plutôt satisfait de son petit Sony PC7 au rapport performance/ergonomie/encombrement très convaincant, Sony apporte à son œuvre quelques améliorations bienvenues, et la rebaptisé Sony DCR-PC10.
  • Le camescope Sony CCD-TRV65 développe ainsi une gestion de l’énergie plus performante et un système d’amélioration de l’image dans certaines conditions.
  • Les camescopes DV de la marque arboraient tous un design vertical, le JVC GR-DVL9000 abandonne cette forme pour retrouver un look plus classique.
  • Le Canon EX1 est le premier camescope Hi8 doté d’objectifs interchangeables.
  • Ils assurent des montages précis, offrent de très nombreuses possibilités et délivrent une qualité d’image supérieure au VHS. Ces trois modèles de magnétoscopes S-VHS se disputent le haut du pavé.
  • Plusieurs fabricants de camescope ont commercialisé leur kit de transfert pour cassette mini DV. Lequel est le plus performant ?
  • Intégrant un nouveau logiciel de montage, Vidéo Action Pro, elle vient chasser sur les terres des Fast AV Master et  Miro DC30. EditBay, la belle américaine.
  • Le kit MediaMotion 3.0 de Videonics est une carte de numérisation qui permet de piloter directement un lecteur vidéo, un camescope ou un magnétoscope à partir des logiciels Premiere ou MediaStudio.
  • Dans la course aux matériels de post-production vidéo à petits prix, le Roll Master VTC-700 affiché à 1200 F arrive gagnant.
  • Première carte de numérisation DV disponible pour le Mac, la FireMAX de la société ProMAX se décline en deux versions.
  • Pour combler son retard en montage DV, Pinnacle lance la miroVIDEO DV300. Amélioration du concept de feu la DV100,
  • Benjamin du TM-2000 et coûtant environ 1.500 F de moins, le Videonics PTM-1 se caractérise aussi par une gamme moins vaste de possibilités mais plus ciblées.
  • Le JVC HR-S9400 dispose d’une table de montage intégrée mémorisant jusqu’à 8 séquences, d’un connecteur de montage JLIP et des fonctions insertion et doublage son.
  • Commercialisé en juillet 1993, arrêté à la fin de l’été 1998, la Sony EVW-300P a largement contribué au succès des caméscopes video 8 Hi-8 « Pro » en France.
  • Avec un éditeur deux sources, le monteur fait preuve de plus de créativité.
  • Deux points communs pour les Sony DCR SC100 et Sharp VLDC3S. Ils n’excèdent pas 13.000 F et ils sont dotés d’un écran couleurs en lieu et place de viseur.
  • Le miro Video Studio 200 réjouira ceux – encore nombreux ! – qui se sentent abandonnés au profit de la culture du tout montage virtuel.
  • Le Panasonic WJ-AVE5 est le premier mélangeur vidéo grand-public compatible avec les « nouveaux » formats de l’époque, le S-VHS et le Hi-8.
  • Le VidéoGénérator d’Electronic Design se prête au jeu, pour titrer, incruster des images dans la vidéo, et l’inverse.
  • Quel magnétoscope VHS de montage choisir ? Pour vous aider à trouver une réponse, nous avons réalisé un comparatif de 3 magnétoscopes VHS de montage qui paraissent posséder les fonctions d’un « bon » magnétoscope de montage.
  • Extérieurement, le Casablanca 2.1 ressemble à un magnétoscope de salon. Intérieurement, il répond plus aux spécificités d’un ordinateur, sans l’aspect « usine à gaz ».
  • Camescope VHS de poing S-VHS-C, le Panasonic NV-SX50 EG ne peut renier ses origines, tant il ressemble extérieurement à ses prédécesseurs. Le Panasonic NV-RX501 lui lègue son détecteur de mouvement.
  • Emboîtant le pas à Sony, Panasonic, JVC et Sharp, Canon se lance à son tour dans la course au caméscope numérique DV. La particularité du Canon DM-MV1 : conjuguer des logiques vidéo et photo.
  • Après 9 mois de « gestation », Philips dévoile le VR 969, un magnétoscope VHS et S-VHS haut de gamme destiné principalement au montage.
  • Pour environ 1750 F (267 €), la Matrox Rainbow Runner  offre aussi la visioconférence et la lecture plein écran de CD vidéo.
  • Semi-pro, le Sony FXE-120P combine les fonctions de mélangeur vidéo, mixeur audio et éditeur de montage capable de gérer trois machines en A/B Roll.
  • La société Guiston est connue pour ses matériels de post-production vidéo et audio. Le  Guiston SVA 3600, avec sa façade dorée, ses boutons rotatifs, ses diodes et la présentation en rack, a tour d’un matériel professionnel.
  • Le montage vous effraie ? A l’aide d’un magnétoscopes combinés, vos craintes s’estomperont. Les Sony SLV-T2000 et Goldstar R-DV80 rivalisent de simplicité pour la copie ou le montage de Hi-8 en VHS.
  • Stabilisateur numérique, semi-grand angulaire et bonne sensibilité, voilà des caractéristiques sympathiques pour un petit camescope VHS Secam. Mais rien qui ne démarque le Panasonic NV-RX501 de façon : décisive… sauf son détecteur de mouvement.
  • Après la table Easycut, voici venu le temps du Hama Easy Script. Un titreur aux environs de 1 800 F qui recèle un certain potentiel.
  • Le Thomson VPH-6790 est un magnétoscope VHS de montage Hi-Fi, muni d ‘une table d’assemblage intégrée, qui lit et enregistre le NTSC. Un modèle stylé à la ligne épurée et valant moins de 4.000 F.
  • Parmi la multitude de camescopes video 8 commercialisés à ce jour, le Sony CCD TR-705 demeure une référence.
  • Le Canon UC4000 est Bicolore et à demi caréné de métal. Ce caméscope video 8 compact a de l’allure, et du répondant.
  • Stamina, Info-Lithium, grand écran, viseur couleurs, interface DV, super stabilisateur… Diable que de promesses sur les stickers qui constellent le flanc de ce petit camescope mini DV Sony DCR-TRV7E.
  • Ceux qui préfèrent le Hi-8 apprécieront le prix du Sony CCD TR3100, quand on sait que ce caméscope video 8 reprend le flambeau du fameux TR3300.
  • Trois raisons d’acquérir le Sony TR-V94 : une batterie optionnelle qui lui confère jusqu’à 8 heures d’autonomie ; un écran couleurs de 10 cm de  diagonale ; enfin, ce modèle armé pour le montage regorge de fonctions ingénieuses.
  • On ne change pas une équipe qui gagne : le JVC GR-DVM1 se démarque peu du DV1.
  • Le DVM-1000 intervient comme un matériels de post-production vidéo essentiel : les effets de transition.
  • Voici la version « institutionnelle » au format DVCam du Sony DCR-VX9000. Pour 5.000 F de plus, hors options de base, le Sony DSR-200 offre une ergonomie améliorée et une meilleure compatibilité avec les matériels de post-production pros.
  • Atypique parmi les cartes de numérisation vidéo, le kit MPEG-Cut Machine utilise la compression MPEG 1. Il est livré avec les logiciels destinés à la fabrication de Vidéo CD.
  • Le Casablanca fait un peu figure d’exception dans l’univers des boîtiers et cartes de numérisation. Outil exclusivement dédié au montage vidéo, sa simplicité d ‘utilisation est remarquable.
  • Avec le SLV-AV100  Sony a réuni magnétoscope VHS et ampli Dolby Surround dans un modèle unique en son genre.
  • A l’ère du numérique, que peut encore apporter le magnétoscope VHS ? Pas mal de choses, si l’on en juge par le JVC HR-J936MS.
  • Offrant un gain de temps et d’espace disque au montage, la Plum Board permet de monter des films de plus de 10 minutes. Hors titrages et effets spéciaux, les résultats sont fluides même en Preview.
  • A l’heure où le camescope video 8 se banalise, Sony table sur la rareté avec le CCD TR55 modèle de prestige, en série limitée, équipé d’un objectif Carl Zeiss.
  • Le Canon UC-X30 est l’exemple parfait de l’évolution technologique des camescopes. Il témoigne d’une hausse qualitative qui ne peut que séduire.
  • Le Panasonic SX3 est un camescope S-VHS-C ergonomique et facile à vivre, destiné à un usage familial. Il est équipé d’un stabilisateur.
  • Le Toshiba V-856 est un magnétoscope VHS Hi-Fi haut de gamme qui dispose de fonctions de montage et d‘un traitement numérique de correction d’image qui agit en lecture.
  • Un double magnétoscope VHS, voilà qui n’est pas fréquent. Bien qu’inapte au montage, l’Orion DX3034 se joue de toutes les combinatoires.
  • C’est la version évoluée d’un Sony TR3000, mâtiné de Sony TR-810. Stabilisateur optique, excellente qualité d’image, aptitudes au montage, le nouveau caméscope video 8 Sony TR3300E ne déçoit pas.
  • Dédié uniquement à certains camescopes Sony, l’éditeur de montage Sony HSA-EC1E est une table de montage « de poche ».
  • En provenance d’Allemagne, la table de mixage vidéo Vivanco VM5000 permet de réaliser tout un ensemble de transitions et d’effets spéciaux.
  • Le JVC HR-S 8000 est un magnétoscope S-VHS qui prouve qu’il a tout d’un grand.
  • Sharp et son célèbre Viewcam entrent dans l’univers du caméscope numérique. Le Sharp VL-DC1S reste des plus efficaces pour réussir ses cadrages, mais il ne possède pas de sortie DV.
  • A l’heure où quelques magnétoscopes et camescopes haut de gamme s’équipaient d’un TBC, nous étions curieux de tester le TBC-Enhancer d’Electronic Design, seul correcteur de base temps grand-public existant sous la barre des 8000 F.
  • A la fois éditeur de montage pour deux lecteurs, processeur vidéo, titreur, générateur d’effets et mixeur audio, le Video Center 230 CTI cumule les fonctions de cinq matériels vidéo indépendants.
  • JVC présente un camescope VHS 3-CCD S-VHS institutionnel au prix de 29.000 F HT. De prime abord, rien ne distingue le JVC GYX3 E du GY-X2E son aîné.
  • Succédant à l’illustre MS4, le Panasonic NV-MS5, muni notamment d’un zoom manuel et d’un TBC en est la version corrigée.