Projecteur Beaulieu 708 EL Stéréo « Capstan drive »

Beaulieu 708 ELC’est en 1978 que Marcel Beaulieu sort le concurrent du Elmo GS1200. Ce projecteur de films Super 8 fut proposé dans un premier temps en version mono équipé d’un obturateur à 3 pales.Au fil des années les différents modèles se sont succédé avec des modifications de caractéristiques. C’est à l’aube des années 80 que ce superbe projecteur s’est vu adjoindre une deuxième piste, un obturateur variable (2 pales et 3 pales), puis la stéréophonie.

Un modèle pour grande salle de projection portant la référence 708 EL HPL, équipé d’une de 250 W Osram pouvait projeter dans des salles de spectacles à une distance jusqu’à 20 mètres, pour un écran de 6 mètres de base.

708 EL Stéréo « Capstan drive »

Ce modèle est l’une des ultimes évolution de ce projecteur Super 8. Pour l’achat d’un projecteur, la première chose à vérifier est son degré d’usure. Un Beaulieu 708 usé peut procurer une très mauvaise image et le meilleur moyen de le savoir est tout simplement de réaliser la projection d’un film que l’on connait bien.

Un appareil qui fait du bruit avec un image instable sera souvent le signe d’un projecteur ayant dépassé la date de péremption. Sur cet appareil, l’usure de la sérigraphie indique également de nombreuses manipulations démontrant ainsi qu’il a été abondamment utilisé.

A premier regard sur ce superbe projecteur de fabrication totalement Française, on est intrigué par les indications inscrites sur le carter et le tableau de commande : Capstan Drive, compatibility, speed, trick, record, bass, line, low, high. Pourquoi tous ces angliscimes ? Faut-il avoir recours à la langue de Shakespeare pour faire sérieux ?

Aucune variante du 708 ne propose la lecture des pistes sonores optiques, seules les pistes super 8 sonore magnétique sont possibles. Les possesseurs de films super 8 avec piste optique seront désappointés, cependant ils pourront se tourner vers un ELMO GS1200.

Chargement du film

Chargement automatique

Le Beaulieu propose le chargement automatique du film, à condition que l’amorce soit en bon état et le sélecteur de vitesse sur 18 images/sec. Dans le cas contraire, vous risquez le bourrage. Pour ne prendre aucun risque il est donc indispensable de placer le sélecteur de vitesse sur 18 images/sec, puis de le replacer à 24 images/sec, si nécessaire, lorsque le film ressort à l’autre extrémité du projecteur.

Une cisaille est prévue pour tailler l’amorce conformément au pré requis du chargement automatique.

Chargement et déchargement manuel

presseur beaulieu 708 ELIl est possible d’effectuer un déchargement manuel du film en cours de bobines, tout comme il est possible d’effecteur un chargement manuel. Certaines précautions doivent cependant être prises et il faudra faire preuve de patience et de délicatesse. Il faudra démonter certaines pièces et en dégager d’autres.

Optique & éclairage

Optique

objectif Beaulieu 702D’excellente qualité, le zoom d’origine possède une grande ouverture procurant une image d’une grande luminosité. Le réglage micrométrique de la netteté permet une grande précision dans la mise au point.

Beaulieu à retenu un Schneider Xenovaron f/1.1 1-30mm avec traitement multicouche. Interchangeable avec tous les objectifs de projecteur utilisant un monture classique d’un diamètre de 32.5mm.

Éclairage

L’ampoule halogène pour la projection fournit une puissance de 150 watts et est alimentée en 15 volts. Elle est équipée d’un classique miroir dichroïque intégré. Les miroirs dichroïques ont pour spécificité d’absorber la chaleur et la lumière émise vers le film est ainsi d’une température moins élevée.

Un commutateur permet de diminuer de 10% la puissance de la lampe, ce qui augmente sa durée de vie. Dans ce cas elle est alimentée en 12 volts.

Entrainement du film

Griffe à deux dents

Beaulieu a équipé son 708 d’une griffe à deux dents. La griffe à deux dents prend deux perforation à la fois, permettant ainsi de conserver une bonne fixité de l’image si l’une des perforations est endommagée.

Le presseur

Le presse film du couloir est dans le bon sens, ce qui est assez rare pour être noté, et c’est un avantage de taille pour le Beaulieu. Ainsi il presse le film de l’éclairage vers l’objectif au lieu d’un système classique qui fait l’inverse.

En cas de surépaisseur due à un collage le passage ne donne pas lieu à un flou car la distance entre l’émulsion et l’objectif ne varie pas, le presseur poussant justement dans le bon sens à ce moment là.

Le couloir de film

La qualité de l’acier, la précision de l’usinage, les presseur horizontaux qui maintiennent le film pour éviter un flottement horizontal participent à la qualité de projection.

Les bobines

Les projections de longues durées sans devoir faire de chargement ou de rembobinage sont l’apanage de ce projecteur qui à l’exclusivité des bobines de 700 mètres en permettant des projections de 1 heure 54 minutes à 24 images/sec et de …. 2h33 à 18 images/sec !

Vitesse de projection

beaulieu-708-variateur-vitessePrévu pour un fonctionnement à 18 ou 24 images/seconde, le projecteur dispose d’un variateur permettant d’ajuster la vitesse à +/- 2 images seconde.

Cela permet donc un réglage précis pour réaliser des transfert de films sans scintillement à l’aide d’une caméra vidéo. En réglant l’obturateur sur 2 pales et la vitesse à 25 images/seconde, vous obtiendrez une synchro parfaite avec un banal caméscope et son réglage standard à 1/50ième. Il ne vous restera plus qu’a ajuster la vitesse avec un logiciel de montage vidéo.

La partie son

Postsynchronisation

Toutes les possibilités de mixage sont présentes, avec en prime un monitoring assuré par une tête de lecture placée après la tête d’enregistrement et permettant de contrôler ce qui vient d’être enregistré. Il faut tenir compte du décalage puisque cette tête de lecture spéciale n’est pas placée suivant la norme.

Performances

Équipé d’un second moteur spécialement pour la partie son, le taux de pleurage du 708 est tout simplement exceptionnel avec ses 0.25%. Commandé par le moteur principal, ce moteur réalise l’entrainement du film, et donc de la piste son, après le passage de la griffe et permet ainsi un défilement très régulier de ce dernier devant les têtes d’enregistrement et de lecture.

Le Beaulieu est secondé par un puissant amplificateur de 2x18watts efficaces avec un contrôle séparé des graves et des aigus.

Qui dit stéréo dit deux haut parleurs, ceux-ci sont intégré au coffret et délivrent une puissance maximum de 6 watts chacun. Il faudra cependant prévoir des enceintes externes pour une utilisation dans une grande salle de projection.

Mixage

beaulieu-708-pupitre-mixageLes possibilités offertes par le projecteur sont nombreuses :

  • Enregistrement et lecture séparée des 2 pistes
  • Lecture simultanée des deux pistes avec réglage individuel des niveaux sonores
  • Transfert d’une piste sur l’autre

La manipulation la plus importante en postsynchronisation consiste en la copie de la piste principale vers la piste de compensation. Si une manœuvre maladroite survenait sur la piste principale, celle-ci serait alors sauvegardée sur la piste de compensation.

Le monitoring est également important car il permet le contrôle avec un casque des opérations que l’on est en train d’effectuer. Cela permet de pouvoir juger de la qualité des sources, du mixage et de rectifier le cas échéant les différents niveaux.

La tête de monitoring peut aussi bien contrôler la piste normale que la piste de compensation.

Le niveau d’enregistrement se fait en automatique ou en manuel, il est cependant préférable de travailler en mode manuel.

Pour mixer toutes les sources, le 708 est équipé de nombreuses entrées et sorties :

  • Sortie ligne haut niveau
  • Sortie casque 4 ohms minimum
  • Sortie haut-parleurs 4 ohms minimum
  • Sortie synchro externe (TRICK)
  • Entrée micro mono (MIC 1)
  • Entrée micro stéréo (MIC 2)
  • Entrée ligne haut niveau (LINE)
  • Entrée ligne faible niveau (AUX)

Le projecteur Beaulieu dispose d’un compteur mécanique, 1 unité correspond à 4,8 images de film. Ce compteur permet juste de repérer une séquence et d’estimer la longueur d’une bobine.

Surimpression de piste

L’enregistrement d’un son en surimpression est réalisé en connectant une source externe, puis en ajustant la commande trick pour réaliser la surimpression. On insère le nouveau son en plaçant le régulateur de trucage à l’intensité désirée au moment souhaité, effaçant plus ou moins le son original. L’utilisation d’une mixette  extérieure est préférable, on contrôle ainsi plus facilement les niveaux à l’aide des vumètres et du casque, on évite ainsi l’emploi de la commande trick du projecteur.

Fondu sonore automatique

A l’aide d’un commutateur on pourra sélectionner soit la descente et la monté instantané du niveau sonore, soit une fondu de 3 secondes environ.

Public Address

Beaulieu 708-public adressVous pourrez commenter en direct une projection grâce au commutateur public address. Après avoir réglé le niveau de celui-ci et branché un micro, vos commentaires seront dirigés directement vers la sortie haut parleur.

Maintenance

Extrêmement robuste ce projecteur peu néanmoins faire l’objet de pannes. Wittner propose de nombreuses pièces de rechanges pour cet appareil (moteur, courroie, presse film…).