Roll Master VTC-700

Roll-Master-VTC-700Dans la course aux matériels de post-production vidéo à petits prix, le Roll Master VTC-700 affiché à 1200 F arrive gagnant. Avec des possibilités modestes, il permet de créer un générique sobre.

Pier-Yves Menkhoff – mars 1998

A la manière du Videonics TM-3000, le Roll Master se compose d’une unité centrale et d’un clavier PC/AT. Le boîtier se connecte au lecteur (camescope ou magnétoscope) et à l’enregistreur. Seule restriction, les matériels utilisés seront au standard Pal ; pas question de Secam ici, comme toujours (ou presque).

Possibilités générales

Une seule police de caractères et cinq tailles ; une mémoire limitée à 7 pages. Un peu léger dans l’absolu, mais satisfaisant en pratique. D’autant qu’il n’est pas toujours utile de mémoriser ses génériques, sauf à vouloir retravailler un ancien montage. Voilà les éléments de base qui composent ce titreur.

Prise en main

La logique d’utilisation ressemble à celle d’un PC, où toutes les fonctions s’activent à partir des touches F1, F2, F3… du clavier. Ceux qui connaissent les titreurs Panasonic TTL-5/7 ne seront pas dépaysés. En effet, lors de la création d’une page de titre(s), une série de rectangles bordés de blanc s’inscrit à l’écran afin de délimiter l’espace disponible pour chaque caractère. Bien entendu, le nombre de blocs varie en fonction de la taille du caractère.

Clavier QWERTY

Une gêne minime puisque celui-ci intègre l’accentuation française parmi les 14 langages proposés. On accède aux caractères accentués en enfonçant la touche Alt puis en frappant deux fois sur le signe désiré. Une pression sur la touche Create et le numéro de page (1 à 5 ou 6 à 7) lance l’écriture d’un titre sur la page choisie. Ensuite, il suffit de remplir les cases et de positionner les caractères à l’aide des flèches directionnelles.

Les cinq premières pages proposent un choix de quatre tailles de caractères et deux modes de défilement selon la grosseur des lettres. Ces pages se partagent un unique style qui n’est pas sans rappeler celui que l’on rencontre sur le titreur Panasonic VW-VT1E. Si cette police ne souffre pas d’aliasing, elle présente en contrepartie des contours biseautés qui lui donnent un aspect « brut ».

Le vidéaste peut écrire 10 lignes de 24 caractères, voire 5 × 12, 3 × 8 ou 2 × 6 selon la grosseur du caractère. Seule la première taille autorise les modes d’apparition « affichage » et « défilements »  qu’ils soient verticaux ou horizontaux. Les pages 6 & 7 offrent 3 lignes de 6 rectangles et un Zoom ln/Out (voir plus loin). En cas d’erreur, et quelle que soit la page, la touche Delete supprime un caractère ou un mot. Pour une page complète, la touche Clear puis Enter efface la totalité du texte.

Le mode Color teinte une ligne ou une page avec l’une des sept couleurs proposées. Mieux, la touche Color permet de créer un titre « arc-en-ciel » en attribuant une couleur à chaque lettre d’un mot. Ceci en enfonçant cette touche plusieurs fois jusqu’à obtenir la teinte désirée. Attention toutefois, le mode Color est réservé à un affichage sur un fond coloré. Si l’on souhaite incruster des titres sur des images, ceux-ci se retrouvent en blanc. Dommage…

Les sept pages exploitent le mode d’insertion Affichage. C’est le plus élémentaire. Il fait apparaître et disparaître brusquement le titre sur l’écran. Seule la page 1 bénéficie d’un défilement de type Rolling (du bas vers le haut) et Crawling (mais de droite à gauche uniquement). Détail amusant dans ce dernier mode, l’affichage est un peu de type « machine à écrire ». Chaque caractère apparaissant à la droite de l’écran est « poussé » par le suivant. Pages 6 & 7, on bénéficie du Zoom In (F5). Le titre s’affiche au centre de l’écran dans sa taille minimale pour grossir en taille 2, puis 3, et se maintenir enfin en taille 4. Pour la démarche inverse, on actionne Zoom Out (F6) tout simplement. Efficace.

Définition

Le mode d’emploi promet 500 lignes. Au premier abord, cela peut surprendre sur un titreur à 1200 F. Pourtant, un essai entre un lecteur et un enregistreur DV par la connectique Ushiden présente un texte sans effet de Cross Color (couleurs qui saturent). De plus, l’antialiasing se révèle efficace sur les caractères malgré l’absence de fonction Contour.

Connectique

Côté vidéo, elle se compose de deux prises RCA et Ushiden (entrée-sortie). Versant audio, deux RCA ( entrée-sortie) jouent le rôle de By-Pass pour faire transiter le signal par le titreur sans aucune intervention. Le constructeur a fait l’impasse sur une prise GPI qui aurait permis de lancer un titre à partir d’un éditeur de montage sous réserve que ce dernier en soit muni.

Conclusion

Vu les possibilités limitées, on peut se demander ce qu’apporte le VTC-700 par rapport à un camescope avec générateur de caractères intégré. Tout simplement le titrage en lecture, autrement dit au montage plutôt qu’à la prise de vues.

Caractéristiques Roll Master VTC-700

  • Résolution : 500 lignes.
  • Clavier : QWERTY.
  • Polices : 1.
  • Mémoire : 5 pages standard, 2 pages zoom.
  • Taille des caractères : 1 par page.
  • Couleur : 7.
  • Défilement : Fixe, Rolling, Crawling, zoom (selon la page).
  • Connectique vidéo : 2 RCA, 2 Y/C (entrée/sortie).
  • Connectique audio : 2 RCA (entrée/sortie stéréo By-Pass).
  • GPI : non.
  • Alimentation : 9v/220 v.
  • Dimensions : 20 × 16 × 4.5 cm.
  • Prix : 1200 F avec clavier PC-AT (183 €)

Les plus

  • Le prix : Étonnant en regard de la concurrence.
  • Définition : 500 lignes pour un titreur à ce prix. D’autres modèles plus onéreux n’affichent pas cette qualité.

Les moins

  • Police de caractères unique : Même avec différentes tailles, une seule police c’est mesquin. Sept couleurs sont disponibles sur des fonds unis, mais on ne peut afficher ses titres qu’en blanc sur une image.
  • Mémoire de page : Sans que ce soit rédhibitoire, sept pages de titres sont un peu justes.

Rivaux

Hama Easy ScriptTrès proche en prix du VTC-700, il n’y a guère que l’Hama Easy Script qui offre davantage de choix : 3 polices en 5 styles, 24 tailles, 20 pages mémorisables et surtout 8 couleurs. Menu déroulant dans les deux sens, un curseur pour les fondus. Très important, on note la présence d’une prise GPI pour déclencher un titre à partir d’un éditeur, certes Hama. Les moins du concurrent : la matière des touches, le nombre restreint d’effets d’apparition des titres et le principe d’effacement des caractères. Prix: 1 800 F.

Verdict

C’est le modèle le moins cher du marché. A ce titre, il présente un rapport qualité-prix honnête, mais ne répond qu’à des besoins basiques.

cv 114