Sélection de cartes de numérisation

Si vous souhaitez réaliser par vous même la numérisation de cassettes vidéo, il est nécessaire de réaliser la sélection d’une carte de numérisation susceptible de convenir à vos besoins. Il en existe de nombreux modèles, que vous trouverez en neuf ou d’occasion. Nous en avons sélectionné certaines et nous vous les présentons ici. Parmis les articles de cette rubrique boitiers et cartes de numérisation, vous trouverez des tests approfondis de carte de capture vidéo qui ne sont plus présente sur le marché, mais que vous trouverez d’occasion et qui peuvent convenir à un PC ancien que vous aurez conservé.

Si vous préférez un système plus simple à installer sur votre ordinateur, ou si simplement vous avez un ordinateur portable et ne disposez donc que de ports USB, rendez-vous sur notre page des boitiers de numérisation vidéo sur port USB.

En ce qui concerne les cassettes miniDV, il ne s’agit pas d’une numérisation, les images étant déjà numérisées sur la bande, et il serait dommage de convertir le signal numérique en analogique pour le reconvertir en numérique avec un boitier de numérisation. Ainsi pour réaliser vous même une conversion de cassettes miniDV, nous vous conseillons de consulter notre page cartes et boitiers d’acquisition miniDV.

Pinnacle productivity pack

Pinnacle Productivity PackLivré dans une boîte film cinéma, le Pinnacle Productivity Pack propose une carte de pilotage accompagné d’un  logiciel et composé d’un câble destinés aux cartes miroVIDEO DC30 et 30+. A la DC30 standard, il apporte le Plug In Instant Video qui permet d’origine à la DC30+ de ne pas compiler obligatoirement ses films dans Adobe Premiere (montage plus rapide, Preview et lecture fluide, économie de place sur les disques…). Une interface a été développée qui intègre la capture audio-vidéo avec gestion des rushes en catalogue. Quant au Smartcable, il pilote les périphériques Sony (Lanc) et Panasonic (mini-Din).

  • Format : Interface de pilotage Lanc et Mini Din.
  • Prix : 2 000 F (305 €).

Les plus productivity pack

  • Interface de pilotage/capture ergonomique.
  • Vu-mètre audio pour la capture.
  • Plug-in miroInstant Vidéo pour les DC30 standard.
  • Peut évoluer en système de montage hybride (traditionnel et virtuel).

Les moins productivity pack

  • Exclusif aux cartes Pinnacle.
  • Pas de capture pilotable via Premiere.
  • Inutile pour les solutions virtuelles en DV (pilotage inclus).

Verdict productivity pack

Indispensable aux DC30 standard accéder au PlugIn InstantVideo. On aime son système de pilotage/capture tout en un, à l’interface conviviale.

Pinnacle miroVIDEO DC50

Pinnacle miroVIDEO DC50Même si les technologies du tout numérique gagnent du terrain chez les professionnels, l’analogique n’est pas enterré avec un parc important en Beta SP. Et c’est en quelque sorte un chaînon manquant que Pinnacle propose en annonçant une nouvelle carte de numérisation vidéo pour cet automne la miroVIDEO DC50. On retrouve toutes les qualités de la DC30 complétées d’entrées/sorties en YUV pour recevoir et délivrer des signaux de haute qualité destinés aux magnétoscopes pros. Comme pour la ReelTime, un boîtier de connectique externe sera partie intégrante du système avec des prises BNC pour les signaux composantes et des prises XLR pour l’audio.

  • Format : Carte de numérisation MJPEG.
  • Prix : 15 000 F (2 287 €).

Les plus miroVIDEO DC50

  • Entrée/sortie YUV.
  • Le miro Instant Video (PC), montage plus rapide, économie d’espace disques durs.
  • Carte son intégrée (48 kHz. 16 bits stéréo).
  • Adobe Premiere en version complète.

Les moins miroVIDEO DC50

  • Produit non testé (donc méfiance surtout si c’est un produit pinnacle)

Verdict miroVIDEO DC50

Des entrée/sortie YUV, des prises XLR (audio 48 kHz) sur boitier externe séduiront les possesseurs de Beta SP à la recherche d’une carte abordable.

DPS spark

DPS SparkComme la carte de numérisation miroVIDEO DV300, la DPS Spark aborde le DV avec la carte  Adaptec Hot Connect. En effet, en version simple ou Plus, il s’agit des cartes 8940 et 8945, cette dernière intégrant un contrôleur SCSl-3. DPS propose au passage un nouveau logiciel de montage, Video Action Pro. Par ailleurs, la marque a développé son propre système de gestion de la vidéo pour permettre des montages fluides et limiter la compilation aux seuls titres et effets spéciaux. La Spark standard intéressera ceux qui disposent déjà d’un contrôleur SCSl-3 ou qui choisiraient de travailler avec des disques durs UltraDMA. Un pack Bonus de 1 000 effets supplémentaires achèvera de séduire les adeptes du trucage.

  • Format : Carte de numérisation DV.
  • Prix :
  • Spark : 6 000 F (915 €)
  • Spark Plus : 8 000 F (1 220 €).

Les plus DPS spark

  • Logiciel de montage complet.
  • Un programme évitant la compilation des films.
  • Le choix entre une carte avec ou sans contrôleur SCSl-3.
  • Pilotage des camescopes et magnétoscopes DV.
  • Bonus de 1 000 effets spéciaux.

Les moins DPS spark

  • Drivers à viabiliser pour les modèles Pal.

Verdict DPS spark

La différence avec les autres solutions autour d’un coeur Adaptec ? Un logiciel « maison » très intégré à la carte et truffé d’effets spéciaux.

Iomega Buz

Iomega BuzDernier venu sur le marché de la vidéo, Iomega spécialiste des solutions de stockage amovibles (ZIP et JAZ) entend faire du bruit. MJPEG double trame avec un taux de transfert maxi de 6 Mo/s, la Iomega Buz surclasse ce qui se fait dans cette gamme de carte de numérisation. Et le contrôleur SCSI-3 intégré justifierait à lui seul le prix. La suite logicielle intègre MGI VideoWave pour le montage ainsi qu’un logiciel maison dédié à l’enregistrement audio : Record It.

Egalement bien vu : un boîtier externe de connexion audio, qui évite de se contorsionner pour effectuer ses branchements !

  • Format : Carte de numérisation MJPEG, double trame.
  • Prix : 1 700 F (259 €).

Les plus Iomega Buz

  • Un rapport compression-prix inattendu.
  • Acquisition et restitution double trame.
  • Contrôleur SCSl-3 intégré.
  • Un boîtier externe de connexion audio-vidéo.

Les moins Iomega Buz

  • Compilation finale obligatoire des films (2 Go maxi).
  • Pas d’expérience dans la vidéo.

Verdict Iomega Buz

Si le ramage vaut le plumage, Buz pourrait rapidement trouver sa place sur le marché. Reste à tester le bon fonctionnement du système.

Pinnacle ReelTime

Pinnacle ReelTimeCette carte de numérisation équipée du double canal MJPEG apporte d’emblée plus de 130 effets spéciaux joués en temps réel avec Adobe Premiere. Pour les effets en 30 temps réel, une carte GénieFusion RT optionnelle communique avec la Pinnacle ReelTime par le Media Bus 2 (environ 50000 F). Pour la communication numérique à grand débit (Interface Digital Serie ou SDI) et pour le DV, des cartes filles sont prévues afin d’élargir le potentiel du produit.

  • Standard : Pal, Secam, NTSC en entrée/sortie.
  • Acquisition maximum : 720 × 576, 768 × 576.
  • Compression maximum en pleine résolution : 1,8:1.
  • Prix : 60000 F (9146 €).

Les plus Pinnacle ReelTime

  • Abordable pour les semi-pros et pros.
  • Le temps réel sur la 2D.
  • Les FireWire IEEE pour le DV et les extension SDI.
  • La connectique externe.

Les moins Pinnacle ReelTime

  • Le temps réel sur la 3D optionnel.
  • Le DV dont les effets spéciaux sont traités en MJPEG.
  • Le prix pour l’amateur.

Verdict Pinnacle ReelTime

Cette carte va bousculer les hiérarchies des solutions pros. Suite au mariage Pinnacle/miro, à quand les effets temps réel pour l’amateur ?

Pinnacle miroVIDEO DC30 plus

MiroVIDEO DC30Cette nouvelle carte de numérisation compresse jusqu’à 3:1 en Pal plein écran. La vraie révolution pour un produit dans cette gamme de prix : le logiciel de montage Adobe Premiere 4.2 en version complète (5 000 F en achat séparé) et, surtout, le Plug In qui l’accompagne. Il s’agit d’un programme baptisé mirolNSTANTVideo grâce auquel on obtient des Previews fluides qui libèrent de la nécessité de compiler les films pour les lire et permet des retouches films plus faciles. De plus, la Pinnacle miroVIDEO DC30 plus économise l’occupation des disques durs (jusqu’à 40 %). Vraie lacune : l’absence de VU-mètre pour travailler les sons.

  • Format : PC, AVI, JPEG, Pal, NTSC.
  • Système d’exploitation : Microsoft Windows 95/98, Microsoft Windows NT 4.0.
  • Prix : 7000 F (1067 €)

Les plus miroVIDEO DC30 plus

  • La technologie miroINSTANT Video (PC).
  • Carte son intégrée pour une parfaite synchro audio-vidéo.
  • La compression à 3:1.
  • Adobe Premiere 4.2 complet.

Les moins miroVIDEO DC30 plus

  • Pas de Secam en sortie.
  • Pas de VU-mètre audio.
  • La gestion de l’incrustation (Overlay) aléatoire avec certaines cartes graphiques.

Verdict miroVIDEO DC30 plus

Un excellent rapport qualité/prix pour le vidéaste exigeant en qualité de compression, et surtout soucieux de monter plus rapidement ses films…

Diamond Crunch It

Diamond Crunch ItLes premiers Drivers de la Diamond Crunch It étaient perfectibles, et elle s’avère plus molle à l’affichage des vignettes sur le logiciel de montage qu’une miro DC10. Cela handicape l’utilisateur en terme de productivité. Elle se distingue des autres carte de numérisation vidéo en proposant un connecteur interne pour gérer l’incrustation vidéo sur les moniteurs informatiques, via les cartes compatibles graphiques LPB et Movie Bus Spea.

  • Format : Avi Pal.
  • Prix : 2325 F (354 €)

Les plus Diamond Crunch It

  • La moins chère des cartes vidéo autonomes double trame.
  • Acquisition/restitution en 768 × 576.

Les moins Diamond Crunch It

  • Pas de Secam en sortie.
  • Pas de programme de cache pour optimiser la lecture.
  • 2 Go maxi de films.
  • Pas de carte son intégrée garantissant la synchro audio-vidéo.

Verdict Diamond Crunch It

La Crunch It est un honnête produit qui ne déchaîne pas un enthousiasme démesuré. Son prix en fait la première carte double trame pour tous PC.

Pinnacle miroVIDEO DC10

Miro DC 10Traitant le Pal, le Secam et le NTSC en entrée, comme en sortie, la miroVIDEO DC10 est une carte de numérisation vidéo idéale pour le débutant en montage virtuel confronté à d’anciens magnétoscopes qui ne sont pas multistandard. Dommage que miro ait économisé sur quelques pixels en hauteur au lieu d’offrir une gestion intégrale de la double trame. Le logiciel de montage Media Studio 2,5 pourrait prochainement être remplacé par MGI Video Wave plus convivial pour le grand-public.

  • Format : avi, Pal, Secam et NTSC.
  • Prix : 1950 F (297 €)

Les plus miroVIDEO DC10

  • Le Secam en sortie.
  • Affichage rapide des vignettes-images sur les pistes de montage.
  • Le miroAVI Cache, programme pour éviter des saccades lors de la lecture des films.

Les moins miroVIDEO DC10

  • Pas de carte son intégrée pour une synchro audio-vidéo garantie.
  • 384 × 576 au lieu des 720 × 576 ou 768 × 576 d’une vraie image double trame.
  • Pas de Preview fluide.
  • Limite des 2 Go.

Verdict miroVIDEO DC10

Une entrée de de gamme pour se lancer dans le virtuel tous PC Pentium confondus. A quand la technologie Instant Vidéo de la DC30 pour des Previews fluides ?

Fast DV Master

Fast DV MasterLa DV Master est la plus ancienne des cartes de numérisation à traiter le DV est disponible en version Media Studio ou pro avec Speed Razor 4.7 qui booste ses performances. La version Speed Razor 4. 7 (édition spéciale), qui lui ouvre la porte du traitement multiprocesseur sous Windows NT, donne plus de souplesse à ce produit en environnement professionnel. Mais la concurrence offre également le Preview des effets en temps réel pour moins de 10000 F et ajoute le MPEG-2 au traitement DV, ce qui menace partiellement cette catégorie de cartes.

  • Format : DV PC
  • Prix : 17900 F (2729 €)
  • DV Master Pro : 24000 F (3659 €)

Les plus Fast DV Master

  • Encodage des signaux analogiques en DV.
  • SmartPlay pour un montage fluide (sur MediaStudio).
  • Traitement audio temps réel avec mixer virtuel et VU-mètres (Speed Razor).
  • Sortie YUV pour les pros.
  • Preview temps réel sur PC biprocesseur (Speed Razor4.7).

Les moins Fast DV Master

  • Pas de codec software croisé au codec hardware pour booster les performances en calcul d’effets.
  • Compilation des effets obligatoire.

Verdict Fast DV Master

Adaptée à une clientèle pro qui recherche une solution dans une jonction analogique et DV, cette carte profite d’une réduction de prix pour regagner du terrain, mais elle est concurrencée par les solution DV ou MPEG-2 à effets temps réel.

Pinnacle miroVIDEO DC1000

MiroVideo DC1000Avec un système autorisant la coupe dans un train d’images (GOP), la miroVIDEO DC1000 démontre qu’on peut traiter le MPEG-2 en montage autrement qu’en trames séparées. Résultat : la qualité du DV s’obtient pour un poids image presque moitié plus faible (2 Mo/s au lieu de 3,6). Ainsi le traitement d’effets temps réel se contentent-il de PC ordinaires et requiert moins d’espace disque. Ne pas travailler en DV natif provoque des pertes qualitatives même imperceptibles pour l’œil.

  • Format : MPEG2 IP et IBP PC.
  • Prix : 17900 F (2729 €).
  • Option DV (8 700 F).
  • Déclinaison DVD1000 (55000 F).

Les plus miroVIDEO DC1000

  • Coupe à l’image près dans un flux MPEG-2 allégé.
  • Effets temps réel 2 flux vidéo et 1 couche graphique (2D).
  • Effets temps réel sur la sortie DV depuis la Time Line (miro InstantVideo).
  • AVI jusqu’à 12 tera-octets (Open DML).
  • Offre logicielle très complète (TitleDeko, SpiceRack, FreeFX, Acid, Impression CD Pro2).

Les moins miroVIDEO DC1000

  • Recompilation en MPEG-2 pour DVD (5 fois le temps réel).
  • Option DV plus chère qu’une solution DV500.
  • Un seul logiciel de montage disponible (Premiere 5. 1 RT).

Verdict miroVIDEO DC1000

Avec l’option YUV annoncée, cette carte de numérisation intéressera le pro à la croisée des formats analogiques et numériques. Ouverture vers d’autres logiciels de montage souhaitable. Pour l’amateur, la DV500 tout DV aujourd’hui, et dans un second temps MPEG-2, reste une meilleure affaire.

Pinnacle MiroVIDEO DV200

MiroVDIEO DV200Là encore, la MiroVIDEO DV200 améliore le positionnement des produits de la marque avec le temps réel. Sans faire bouger le prix, Pinnacle propose cette carte de numérisation DV avec Premiere 5.1 complet en remplacement de la version allégée. Commune à la plupart des produits Pinnacle, la technologie Instant Video offre un montage optimisé par le seul calcul des zones de titres et effets avant édition vers le magnétoscope DV. Le dérushage effectué par les miroTools permet d’identifier ses rushes grâce à l’icône de la première image, voire de capturer des séquences agencées en story-board.

  • Format : DV PC
  • Prix : 4990 F (761 €)

Les plus MiroVIDEO DV200

  • Pack d’effets 3D (FreeFX).
  • Le titreur Broadcast TitleDeko.
  • MiroTools pour le dérushage intelligent.
  • SpiceRack pour les transitions sur la luminance (300 effets).
  • Montage sans périphérique DV relié.

Les moins MiroVIDEO DV200

  • Pas de capture autre qu’en DV.
  • Pas de capture basse résolution pour maquette.
  • Pour 2000 F de plus, avec la DV500 on bénéficie du temps réel, du DV natif et du boîtier externe.

Verdict MiroVIDEO DV200

Concurrencée par une Canopus DVRaptor SE techniquement plus pointue, elle réagit en offrant Premiere 5.1 complet. La moins chère des solutions DV avec ce logiciel, mais parfois capricieuse selon le PC d’accueil.

Fast AV Master 2000

Réputée pour la qualité de son signal vidéo, cette carte de numérisation a ouvert la voie du Bus Mastering pour plus de performances en vidéo numérique sur PC. Son prix actuel la rend d’autant plus attractive qu’elle est livrée avec la suite complète Media Studio Pro 5.2. L’offre AV Master 2000 inclut un logiciel de montage, de retouche image/image, de traitement des sons, de titrage et de dessin vectoriel. FastCap a été amélioré pour offrir, par exemple, la capture enchaînée de fichiers au-delà des 2 Go. Un logiciel de création multimédia fait partie de l’offre groupée.

  • Format : MJPEG PC
  • Prix : 3990 F (608 €)

Les plus AV Master 2000

  • Capture enchaînée de fichiers de 2 Go.
  • Module son intégré pour une parfaite synchro audio vidéo.
  • Cool 3D pour le titrage.
  • Un livret de conseils et astuces sur la vidéo.
  • Mediator, logiciel de création de programmes interactifs.

Les moins AV Master 2000

  • N’a jamais été optimisée pour Adobe Premiere 5.1.
  • Pas de boîtier de connectique externe, même optionnel.
  • Plus lente en compilation qu’une DC30+.

Verdict AV Master 2000

Une carte réputée aux drivers bonifiés qui poursuit sa carrière à un prix très attractif. La non optimisation pour Premiere 5.1 la rend moins séduisante pour les « accros » de la gamme Adobe. En revanche, l’offre logicielle Ulead est très complète pour les créatifs.

Matrox Marvel G-400

Matrox Marvel G400Flanquée de son boîtier de connectique qui contient aussi un tuner TV en standard, la Matrox G-400 profite de son nouveau chip graphique pour booster ses performances en 3D et devenir l’une des reines du jeu vidéo du moment. La vidéo profite d’un traitement amélioré des effets spéciaux, mais ses performances en compression n’ont pas augmenté. Cette carte de numérisation procure une image de qualité S-Vidéo sans réclamer trop de ressources à l’ordinateur (6,6:1 de compression). Avid Cinema exploite les formats vidéo pour Internet.

  • Format : MJPEG PC
  • Prix : 2590 F (395 €)

Les plus Marvel G-400

  • Très performante pour les applications 2D et 3D, dont le jeu.
  • Une combinaison carte/logiciel de montage adaptée au grand-public.
  • Avid Cinéma accessible aux amateurs.
  • Le tuner TV intégré.
  • Voice Over au montage.

Les moins Marvel G-400

  • Compression maxi moins faible que les concurrents.
  • Traitement des titres indigent.
  • Une quatrième piste audio souhaitable pour la souplesse.

Verdict Marvel G-400

« Famille, je vous aime », pourrait être le slogan de Matrox, qui sait les enfants de tous âges très joueurs. Et sa capacité à traiter les petits et grands événements en vidéo est adaptée à cette cible moins exigeante que celle des vidéastes purs et durs.

Roll Master MJ-600

Roll Master MJ-600Société française plus connue pour ses équipements dédiés au montage traditionnel de magnétoscope à magnétoscope ou sa gamme d’accessoires, Roll Master se lance dans le virtuel avec la MJ-600 en reprenant certains produits du catalogue DataVideo. Cette carte de numérisation à compression M-JPEG vient répondre aux besoins d’une large gamme d’utilisateurs. Sa compression jusqu ‘à 3:1 (composant Zoran) devrait lui procurer une bonne qualité d’image. Il ne reste qu’à vérifier son bon fonctionnement avec des logiciels plus ambitieux que VideoStudio 3.0 pour ceux qui souhaiteraient évoluer.

  • Format : MJPEG PC
  • Prix : 1990 F (303 €)

Les plus Roll Master MJ-600

  • Moins de 2000 F.
  • VideoStudio 3.0 complet.
  • Import des CD-audio depuis l’interface de montage.
  • Création des commentaires en Voice Over et VU-mètres.

Les moins Roll Master MJ-600

  • Pas de boîtier externe de connexion des entrées-sorties.
  • Titreur indigent.
  • Absence d’une quatrième piste audio pour plus de souplesse.

Verdict Roll Master MJ-600

Sa compression réduite augure de bons résultats visuels. Un test prochain répondra à la cruciale question : l’ensemble carte + logiciel forme-t-il un couple optimisé.

Pinnacle miroVIDEO Studio DV

Studio DVEn deçà des 2000 F, Pinnacle offre aussi le montage en DV natif. La carte de numérisation Adaptec a été évincée au profit d’une nouvelle à composants Texas Instrument. En reprenant la philosophie de Studio, déjà implémenté dans les autres solutions abordables,  Studio DV offre l’essentiel du confort demandé par les amateurs : simplicité d’emploi, prévisualisation des effets en temps réel , titreur de qualité, importation depuis les CD-audio par conversion automatique au format Wav. Mais aussi VU-mètres au montage ou bien encore le Voice Over. (Prise en main sur prototype).

  • Format : DV PC
  • Prix : 1990 F (303 €)

Les plus miroVIDEO Studio DV

  • Capture en basse résolution pour la maquetter.
  • Supporte des fichiers supérieurs à 2 Go (AVI Open DML).
  • TitleDeko titreur pro.
  • Preview des effets en temps réel.
  • VU-mètres, Voice Over et conversion des CD-audio intégrés à Studio.

Les moins miroVIDEO Studio DV

  • Pas de sortie vidéo par le périphérique DV au montage (sur TV).
  • Non optimisée pour Premiere (pas d’instant Video).
  • Pas de filtres dans la panoplie d’effets.
  • Preview en 1/6 d’écran.

Verdict miroVIDEO Studio DV

Pinnacle n’oublie pas les amateurs en proposant un produit efficace pour moins de 2000 F. Bien pensé pour des besoins basiques, le logiciel maison Studio va s’enrichir de nouvelles fonctionnalités (version 2.0).

ADS Pyro

ADS PyroLa première carte de numérisation à proposer le DV à moins de 2000 F fonctionne avec Ulead VideoStudio 3.0. Répondant à des besoins basiques, l’ADS Pyro Digital Video procure le minimum utile. Parfois capricieuse à installer, sauf sur un PC équipé de Windows 98 SE, la carte n’offre pas le rendement de modèles plus sophistiqués. Travailler en 1/6 d’écran informatique sans sortie simultanée sur un téléviseur rend le montage moyennement ergonomique. Bon point, VideoStudio ne calcule que les segments titres et effets spéciaux avant exportation du film vers le périphérique DV.

  • Format : DV PC
  • Prix : 1990 F (303 €)

Les plus ADS Pyro

  • Abordable.
  • VideoStudio 3.0 complet.

Les moins ADS Pyro

  • Incompatible avec Premiere et MediaStudio 5.2.
  • Pas de sortie vidéo par le périphérique DV au montage (sur TV).
  • Pas de dérushage au time code pour capturer en lot.
  • Pas d’Overlay jusqu’au plein écran.

Verdict ADS Pyro

L’accessibilité est l’argument premier de ce produit pour débutants. Les versions 6 de Premiere et MediaStudio permettront d’exploiter cette carte. L’option BeOS lui ouvre des horizons intéressants.

Digital Origin IntroDV

Digital Origin lntroDV

Radius est devenu Digital Origin pour se consacrer aux cartes de numérisation et de montage DV et aux logiciels d’acquisition et trucage. Après avoir œuvré sur Mac où le marché des cartes est en passe d’être laminé par les prises intégrées d’origine à la gamme G3/G4 et IMac, la firme s’oriente vers la dominante PC. Edit DV est aujourd’hui une alternative à Premiere avec une prochaine version 2.0. Pour le débutant, on peut démarrer avec IntroDV (carte et câble inclus), lequel offre une version simplifiée d’Edit DV.

  • Prix indicatif : 1990 F (303 €)

Verdict IntroDV

Digital Origin offre le choix entre deux logiciels de montage : Premiere 5.1 et surtout EditDV spécialement conçu pour fonctionner avec la carte. Existe en environnement Mac ou PC.

Les plus IntroDV

  • Logiciel EditDV optimisé pour Pentium III.
  • Mode brouillon à l’édition pour du Preview rapide (Edit DV).
  • Intro DV en solution économique évolutive vers EditDV et Premiere.
  • Choix entre trois logiciels de montage.

Les moins IntroDV

  • Pas d’Overlay fluide jusqu’au plein écran en montage.
  • Pas de capture basse résolution pour une maquette allégée.
  • EditDV ne traite pas deux flux vidéo pour les effets temps réel.

ATI All in Wonder

ATI-All-in-WonderCette carte de numérisation, qui gère aussi l’affichage graphique dont la 3D accélérée, intéressera les joueurs et les créatifs de la vidéo numérique. L’ATI All in Wonder offre l’acquisition en MJPEG non AVI (donc limitant l’exploitation des fichiers à certains logiciels), mais aussi en MPEG-1 ou 2. Un MPEG-2 qui fait d’ailleurs appel aux brevets de Ligos. Le logiciel initial était MGI VideoWave II qui va être remplacé par VideoStudio de Ulead (et dont la nouvelle version 4.0 traite directement le MPEG-2). Le décodage des DVD hardware offre une restitution de très haute qualité et son tuner TV profite de l’enregistrement en MPEG-2.

Verdict All in Wonder

Ce « tout en un » dont la nouvelle version s’articule autour de VideoStudio 3.0 et du processeur Rage Theater, devrait booster les performances. Une approche de l’acquisition en MPEG-2 économique, mais inadaptée aux anciens PC.

  • Prix indicatif : 1650 F (252 €).

Les plus All in Wonder

  • Acquisition MPEG-2 (et variante du M-JPEG).
  • Encodeur AVI-MPEG-2, logiciel fourni (Ligos LSX).
  • Carte tout en un, tuner TV inclus (bus AGP).
  • Belle qualité du signal DVD sur les sorties analogiques

Les moins All in Wonder

  • Un Pentium III 550 MHz minimum pour la capture en MPEG-2 plein écran.
  • Efficacité en montage virtuel pur à valider.
  • Pas de pilotage de périphériques

Canopus ADVC-50

Des entrées analogiques pour Mac et PC

Canopus ADVC-50Après l’ADVC-100, une solution en boîtier de numérisation externe qui transforme l’analogique en DV et l’inverse, Canopus lance un deuxième convertisseur vidéo, cette fois en interne, et seulement doté de la conversion analogique vers DV. Ces produits Canopus s’adressent tant aux possesseurs de Mac que de PC équipés de carte FireWire OHCI ou Canopus (EZDV, Raptor et Raptor-RT).

L’installation est transparente : aucun driver ni logiciel n’est nécessaire. Le Canopus ADVC-50 embarque un codec signé Canopus complété d’un système de synchronisation redoutable pour éviter tout décalage audio-vidéo sur les longues sessions de lecture ou copie. Original, ce produit se présente sous la forme d’une carte PCI installée dans un boîtier de façade 5 1/4 avec accès à toute la connectique FireWire et analogique audio et vidéo. Si votre ordinateur ne peut accueillir de périphérique en façade, cas d’un certain nombre de Mac G4 ou de tours de PC compactes, il suffit de découpler la carte du PC et la placer sur un slot PCI. La connectique se retrouvera alors à l’arrière de l’ordinateur. Notez que cette carte n’utilise pas de ressource sur ce bus et n’y puise que son alimentation électrique.

Les possesseurs de Raptor-RT qui profitaient déjà de la sortie analogique verront dans l’ADVC-50 le complément idéal pour disposer des entrées analogiques. L’importateur AV2P songe déjà à proposer une solution complète réunissant les deux produits.

Prix : 279 €.

CV 162

ProMax FireMax-II

ProMax FireMax2Pour ProMax, qui ne fait pas de cartes de numérisation pour PC, l’inclusion des prises FireWire sur les nouveaux Mac G3/G4 et IMac n’est pas une bonne affaire à moyen terme. Ses cartes sont compatibles avec les G3, mais aussi les Mac 9500/9600. La FireMax 2 comprend un contrôleur Ultra SCSI absent de la FireMax-C. En revanche, les drivers ProMax, également vendus seuls, mieux optimisés que ceux d’Apple pour les G3/G4, lui ouvrent ce marché de complément. Mais Apple risque de mettre les bouchées doubles pour rattraper son retard.

  • Format : DV Mac
  • Prix : 5800 F (884 €)

Les plus FireMax-II

  • Mode basse résolution pour maquettage avant capture Batch en DV.
  • Insertion et Assemble au time code sur le périphérique DV.
  • Carte avec ou sans contrôleur Ultra-Wide.
  • Gestion des formats 4:3 et 16:9.

Les moins FireMax-II

  • Définition trop faible du mode basse résolution.
  • Solutions temps réel sur PC (DV et MPEG-2) concurrentes sur PC.
  • Version FireMax-2 sans Premiere 5. 1.

Verdict FireMax-II

Si les drivers optimisés ProMax offrent un rendement largement supérieur à ceux d’Apple – plus de souplesse au montage – les versions cartes subissent la concurrence des prises implémentées d’origine sur Mac et celles des cartes à effets temps réel sur PC.

CV 133s