Sony EV-T1B

SONY EV-T1BCohabitation. Sony organise le mariage tant attendu de deux formats jusque là ennemis. Vidéo 8 et VHS se sont donc juré fidélité, et de cette union électronique est né un magnétoscope combiné à double cassette, baptisé Sony EV-T1B.

Vidéastes réjouissez vous et bénissez l’apparition du petit dernier de Sony. La famille des magnétoscopes à double cassette s’agrandit avec l’EV-T1B présentant des caractéristiques qui intéresseront plus d’un possesseur de camescope 8 mm ou Hi-8. Penchons-nous quelques instants sur le berceau, histoire de faire risette… et de tirer le portrait de l’enfant prodige dont on peut simplement s’étonner de la commercialisation si tardive.

Présentation

Sobre et tout de noir vêtue, la façade de l’EV-T1B est de dimensions identiques à celles d’un magnétoscope VHS standard. Seule la présence de deux compartiments cassette nous confirme que ce modèle appartient à la famille des double platine (Double Deck). La partie consacrée au format Vidéo 8 se trouve à gauche, laquelle accepte sans discrimination les cassettes 8 mm ou Hi-8. A l’intérieur, trois têtes vont s’occuper de l’enregistrement et de la lecture des pistes vidéo et audio FM stéréo (pas de PCM malheureusement). Sur la droite figure le compartiment de réception des cassettes VHS au standard Pal ou Secam.

Côté technique, Sony a mis la gomme : pas moins de sept têtes s’occupent de la vidéo (quatre en lecture pour des ralentis et des arrêts sur image parfaits) et des trois canaux audio (1 mono et 2 Hi-Fi).

Agréable surprise, il s’agit bien  d’un VHS stéréo ! Située dans la partie inférieure droite, une manette concentrique regroupe les organes de commande communs aux deux platines. Les touches Lecture et Stop se trouvent au milieu de cet anneau, que Sony appelle DMS : Dual Mode Shuttle, véritable centre nerveux du magnétoscope. Les Jog/Shuttle d’antan sont remplacés par une bague de recherche et de lecture, qui ne possède pas de Jog mais qui s’avère nettement plus pratique que la mécanique poussive des modèles Lœwe OC 2508/2518. Deux touches, l’une marquée Vidéo 8 et l’autre VHS, servent à sélectionner aisément la platine en question. Aucune erreur possible, la touche s’illumine lorsqu’elle est sollicitée. Un petit volet central découvre des touches dédiées essentiellement aux opérations d’enregistrement.

C’est ici que se trouve l’âme de l’EV-T1B : édition, compteur, enregistrement programmé… Enfin, une télécommande à affichage LCD, gratifiée du fameux DMS, fourmille de petites touches plus utiles les unes que les autres.

Européen

Faire le tour du propriétaire, c’est bien gentil, mais quelles sont les différentes fonctions de cet appareil ? Une seconde, je voulais faire durer le suspens. L’EV-T1B possède bien une double platine Vidéo 8 et VHS, chacune utilisable en lecture et… en enregistrement. Vous avez bien lu, il est possible de lire et d’enregistrer dans les deux sens. Que ce soit un signal vidéo provenant de l’autre platine ou de l’extérieur, via les prises Péritel, Ushiden et Cinch situées au dos. Une restriction cependant, seul le VHS sera à même d’enregistrer les émissions de télévision françaises. L’EV-T1B  est en effet dépourvu de transcodeur Secam > Pal en sortie de tuner. Nos amis frontaliers, eux, auront la possibilité d’enregistrer en Hi-8 des programmes Pal provenant des États limitrophes. L’enregistrement par programmation s’effectue facilement de différentes manières : de façon classique ou par le Show View avec confirmation par affichage sur le téléviseur, et par une astucieuse touche Quick Record qui, une fois lancé l’enregistrement, l’arrête grâce à une minuterie fonctionnant par paliers de 30 minutes.

Contrairement aux magnétoscopes à double platine VHS commercialisés par Amstrad et Orion, il est impossible d’enregistrer tout d’abord sur la platine Vidéo 8, puis de poursuivre sur la VHS. Vous devrez alors vous contenter d’une durée maximale d’enregistrement de programmes télé de 8 heures en VHS, en utilisant le mode LP avec une cassette de 4 heures.

Double édition

Sony ev t1b Vidéo 8Qu’en est-il des possibilités de montage de l’EV-T1B ? Comme nous l’avons vu précédemment, il peut copier ou monter des cassettes Hi-8 sur VHS, et inversement. Contrairement à son unique concurrent, le Loewe OC 2508M (ou OC 2518), vous pourrez donc monter en VHS vos rushes tournés avec votre camescope 8 mm/Hi-8, puis réaliser une copie de votre master en Hi-8 avec une perte de qualité minime. Très pratique, non seulement vous ne risquez pas d’abîmer votre master, mais il vous suffira de partir camescope en bandoulière pour montrer vos images dans l’Hexagone, voire dans toute l’Europe. Deux possibilités vous sont offertes en matière d’édition : soit manuellement, soit par programmation de huit séquences. Dans les deux cas, l’opération se réalise le plus simplement du monde, et l’affichage sur l’écran de votre téléviseur (uniquement en anglais, même dans la version destinée à la France) vous assure de contrôler en permanence les différentes phases de l’édition.

Les ingénieurs de Sony n’ont malheureusement pas avantagé l’EV-T1B de fonctions de montage par insertion, tant audio que vidéo : il ne fonctionne qu’en mode Assemble. En montage programmé, choisissez vos huit séquences en indiquant pour chacune d’elles un point d’entrée et de sortie, situé à n’importe quel endroit de votre cassette de rushes. Il suffit de caler ensuite votre master sur la fin du dernier plan que vous souhaitez garder et de lancer l’édition. Le magnétoscope lecteur se calera environ 10 secondes avant le début de chaque séquence, et il suffira à l’EVT1B de relâcher la pause du magnétoscope enregistreur.

Sony ev t1b VHSSi vous montez « à la volée », n’hésitez pas à couper vos plans quelques secondes plus tard, cela vous permettra d’obtenir des raccords plus nets et précis. Justement, qu’en est-il de la précision ? Sony n’ayant pas cru bon d’équiper son petit dernier des avantages du time code, il ne faut pas s’attendre à des miracles : le compteur horaire ne suffit pas à un calage précis. Sans compter que les compteurs des magnétoscopes ne sont pas asservis aux tops de synchronisation : la bande a tendance à « glisser » quelque peu. Cependant, il faut relativiser : non seulement l’EV-T1B n’est pas destiné à réaliser des montages complexes, mais la précision ne diffère pas de celle obtenue avec du matériel grand public classique : environ une seconde. Pour augmenter cette précision, une astuce consiste à monter plan par plan, tout en utilisant le montage programmé et en remettant les compteurs du lecteur et de l’enregistreur à zéro aux points d’entrée.

Double compatibilité

SONY EVT1B double compatibilitéNous avons gardé pour la fin l’un des plus gros avantages de l’EV-T 1 B : réaliser des copies directes de Hi-8 en VHS Secam. La platine Vidéo 8 est munie d’un transcodeur Pal > Secam de manière à obtenir un master VHS compatible avec l’ensemble des téléviseurs et magnétoscopes français ! Plus de transcodeurs ni d’images en noir et blanc ! Conséquence du concept monobloc, le signal vidéo transite d’une platine à l’autre avec une très faible perte de qualité. Si on regrette l’absence de TBC en lecture, on peut saluer cependant le traitement du signal vidéo.

Côté son

Si les deux platines sont enrichies d’une lecture et d’un enregistrement sonore stéréo, la partie son a plutôt été négligée. Le compartiment Vidéo 8 ignore complètement les pistes PCM, il se cantonne aux pistes FM stéréo ou mono.

Côté VHS, on déplore l’impossibilité d’un réglage manuel des niveaux Hi-Fi et surtout l’absence d’une fonction Doublage Audio, qui aurait rendu bien des services pour agrémenter la bande son. Un manque que l’on pardonne difficilement, vu le prix indicatif annoncé par le fabricant.

En Bref

Sony a conçu ce double magnétoscope pour ceux qui veulent réaliser des montages ou des copies rapides de leurs rushes Hi-8 en VHS en Pal comme en Secam. Une machine identique armée au minimum du time code RC, du doublage son et de la lecture S-VHS, serait un moindre mal à ce niveau de prix…

Caractéristiques SONY EV-T1B

Format
  • Hi-8/8 mm et VHS.
Standard
  • Hi-8/8 mm : Pal ou Secam en lecture. Pal en enregistrement.
  • VHS : Pal ou Secam en lecture et enregistrement.
Tuner
  • Pal, Secam, réseaux câblés et Canal+.
Têtes
  • Hi-8/8 mm : 3 têtes.
  • VHS : 7 têtes.
Vitesses
  • SP/LP.
Audio
  • Hi-8/8 mm : 1 piste FM (stéréo). VHS : 1 piste Hi-Fi stéréo, 1 piste mono.
Connectique
  • A l’arrière : 2 Péritels (Ligne 1 et Canal +). 1 entrée A/V stéréo Cinch et S-Vidéo. Une sortie A/V stéréo Cinch et S-Vidéo.
Autres Fonction
  • Show View, table de montage mémorisant jusqu’à 8 séquences, possibilité de faire des copies Hi-8/8 mm en VHS Pal ou Secam (et VHS Pal en Hi-8), nettoyage automatique des têtes, réception Nicam, filtre numérique, télécommande de montage à écran LCD.
Dimensions
  • 430 x 115 x 397 mm.
Poids
  • 7,3 kg.
Prix
  • 15 000 F (Oct. 1995). Soit environ 2 300 €

CV 87