Portax UMV-100

Unité de montage 100 séquences

Deux appareils en un, telle pourrait être la définition de l’unité de montage Portax UMV-100 qui se compose en effet d’un magnétoscope VHS Secam surmonté d’un pupitre de commande. Sur celui-ci figurent les touches nécessaires à la mise en œuvre des fonctions spécifiques du montage vidéo : corrections du signal proprement dit (couleur, contraste, contour) ; sans omettre tout ce qui concerne la mise en mémoire des points d’entrée ( « Cut-in ») et de sortie ( « Cut-out ») des séquences à assembler.

Portax UMV-100

Par rapport à sa devancière l’UMV-20, l’unité de montage UMV-100 possède une capacité mémoire accrue : elle traite cent séquences au lieu de vingt. Leur indexation s’effectue toujours avec la même facilité et la même précision (à la trame près) en agissant sur une molette de repérage dont la rotation entraîne la modification du compteur d’image (en minutes, secondes et trames), reconnaissable aux diodes électroluminescentes.

En dépit de sa mémoire de 100 séquences, l’UMV-100 ne permet le montage que séquence après séquence. On peut en conséquence lui reprocher le manque de rapidité d’exécution dans la mesure où une fois la première séquence montée on doit recommencer toutes les opérations.

Le magnétoscope lecteur étant intégré à l’unité de montage, il est donc nécessaire de faire appel à un magnétoscope enregistreur. A ce propos, n’importe quel magnétoscope peu convenir dès lors que ses fonctions sont régies par un boîtier de télécommande infrarouge. Avant toute opération le code de cette télécommande doit être mémorisé par les circuits de l’unité de montage. C’est, en effet, par le faisceau infrarouge émanant de la table que le magnétoscope enregistreur est directement « piloté », avec une grande précision, séquence par séquence.

Reste encore pour que tout soit parfait à compenser les temps de retard entre l’envoi de l’ordre et son exécution par le magnétoscope enregistreur : délai pendant lequel le magnétoscope positionne la bande légèrement en amont du point d’entrée. A noter : l’UMV-100 possède un réglage standard qui permet de démarrer le magnétoscope une seconde avant le début de l’enregistrement.

Portax livre avec cette unité de montage un mode d’emploi sous la forme d’une cassette vidéo – pourquoi n’y a t-on pas pensé plus tôt ! – où toutes les opérations sont clairement expliquées. Un conseil : étudiez-la attentivement avant d’entreprendre toute opération.

Caractéristiques Portax UMV-100

  • Fonctions : lecteur de vidéo-cassettes VHS Secam asservi, mémorisation des points d’entrée et de sortie de 100 séquences, recherche, à vitesse variable des séquences à transférer, télécommande par infrarouge du magnétoscope enregistreur.
  • Entrées/sorties vidéo : 2 V c/c et 1 V c/c.
  • Prises de raccordement : cinch et BNC.
  • Dimensions : 14,5 × 27,9 × 34,5 cm.
  • Prix indicatif : 11 000 F (1 677 €)

CV 23