Choisir sa caméra super 8

De nombreuses caméras super 8 ont été construites et les prix s’échelonnent sur une large fourchette de 100 à 1000 €. Comment choisir sa caméra super 8 pour correspondre à ses besoins et à votre budget.

Dès lors que vous aurez réalisé votre premier film, il faudra songer à réaliser une numérisation du film, après avoir réaliser le développement de votre cartouche super 8.

Voici une liste, non exhaustive, de bonnes caméras super 8 faciles à trouver. Certaines données techniques ne sont pas disponibles dans ces pages car nous n’avons pas pu les obtenir. Nous vous prions donc de bien vouloir nous excuser pour les données techniques manquantes qui devraient pouvoir être trouvées en cherchant sur internet.

La sensibilité de la majorité des films super 8 inversibles est indiquées en lumière artificiel (sans le filtre lumière du jour). Pour filmer en lumière du jour, il faut utiliser un filtre, ce qui réduit la quantité de lumière passant à travers l’objectif et venant impressionner la pellicule. Pour cette raison les films ont deux sensibilités.

  • La Kodachrome K40 à une sensibilité de 40 ASA en lumière artificielle (sans filtre) et 25 ASA en lumière naturelle. Il faudra donc ajouter 2/3 de f-stop pour la prise de vue extérieure avec le filtre.
  • L’Ektachrome 64T (lumière artificielle) à utiliser sans filtre pour obtenir une sensibilité de 64 ASA. Utilisée avec le filtre, cette pellicule fournie 40 ASA en lumière du jour. Pour cette pellicule il faut également augmenter le F-stop de 2/3 en lumière du jour.
  • Ektachrome 100D : Ce film est prévu pour la lumière du jour. Il faut régler la caméra sur lumière artificielle, intérieur ou tungstène afin de filmer sans le filtre. Si vous souhaitez utiliser l’Ekta 100D avec un éclairage tungstène, nous recommandons l’usage d’un filtre externe 80A.

Vous pourrez obtenir plus d’informations sur les filtres en consultant cette page.

Les caméras ne disposant que des réglages 40 ou 160 ASA en éclairage tungstène, soit 25 ou 100 ASA en lumière du jour, ne peuvent être utilisées qu’avec des films noir et blanc (Kodak TRI-X 160 ASA tungsten, PLUS-X 100 ASA lumière du jour). En insérant une cartouche super 8 64T dans l’une de ces caméras vous obtiendrez soit :

  • Un film sous-exposé à cause d’un réglage de sensibilité sur 160 ASA au lieu de 100 ASA.
  • Un film surexposé à cause d’un réglage sur 100 ASA pour une sensibilité de 40 ASA.

Quoiqu’il en soit si vous n’essayez pas vous ne connaitrez jamais le résultat… Il est également possible de se procurer des filtres neutres (ND) afin de compenser les écarts de sensibilité.

Charger l’Ektachrome 100D dans votre caméra

Certaines caméras, parmi les plus anciennes, basculent sur une sensibilité de 160 ISO si on les charges avec une Ekta 100D. Dans de nombreux cas, le résultat sera malgré tout satisfaisant (environ ½ stop de surexposition).

Cependant la majorité des caméras super 8 fabriquées avant 1970 étaient livrées avec une sensibilité fixée sur 40 ISO. Avec cette sensibilité le film nécessite soit un filtre gris neutre (densité 0.3 ND) ou un développement spécifique E-6 « retenu » afin de compenser la surexposition. Avant d’exposer votre film avec un réglage de sensibilité de 40 ASA, vérifiez que vous pouvez demander au laboratoire un développement E-6 « retenu ».

Pour plus d’informations sur la pellicule Kodak Ektachrome 100D vous pouvez télécharger la fiche technique ici.

Encoche des cartouches super 8

Les caméras reconnaissent automatiquement la sensibilité d’une cartouche super 8 grâce à des encoches. Vous trouverez ici un article en anglais traitant des encoches de cartouche super 8.