Fujica Synchro-Box MG

Destiné au projecteur de films Super 8 et 8 mm standard Fujicascope MG 90, ce dispositif se présente sous la forme d’un boîtier surmonté d’un plateau tournant autour duquel passe la bande magnétique d’un magnétophone à bobines fonctionnant à 19 ou 9,5 cm/s. Le Fujica Synchro-Box MG est à installer contre l’un des petits côtés du magnétophone en se servant de la griffe fournie avec l’appareil ou de la tige support réglable en hauteur, ce qui permet, dans l’un ou l’autre cas, de placer le plateau au même niveau que la bande magnétique.

Réglage initial

Le film étant placé sur le projecteur et la bande magnétique entourant le plateau comme il est dit ci-dessus vous reliez le câble du Synchro-Box à la prise de synchronisation se trouvant derrière le projecteur ; les deux appareils mis en route (un temps préalable de chauffage de 3 mn environ est recommandé pour le projecteur), vous surveillez sur le compteur placé près du plateau les déviations d’une aiguille qui doit se stabiliser au centre d’un carré. Cette position est atteinte en agissant sur le bouton réglant la vitesse du projecteur. Pour vérifier que le magnétophone et le projecteur fonctionnent bien en synchronisme, le faisceau lumineux peut être projeté sur le stroboscope qui recouvre le plateau : les rayons paraissent immobiles lorsque la bonne vitesse est obtenue (ce réglage est identique à celui que connaissent bien tous les utilisateurs d’un tourne-disques).

Selon la vitesse de projection correspondant au film utilisé : 18 im/s pour le Super 8 ou 16 im/s pour le 8 mm standard et la vitesse d’enregistrement choisie : 19 ou 9,5 cm/s vous mettez en place l’un des plateaux fournis avec le Synchro-Box.

Enregistrement

Une marque de départ est à faire sur la bande magnétique et sur le film. Pour ce dernier, nous suggérons de répéter trois fois la marque sous la forme de croix que vous grattez sur une longue amorce noire, ceci à une seconde d’intervalle (soit 18 images pour le Super 8, 16 images pour le 8 mm standard). De cette façon, vous ne risquez pas d’être pris de court pour les manœuvres que vous allez avoir à accomplir.

Vous réglez ensuite le magnétophone sur la position d’enregistrement, prêt à entrer immédiatement en action. Le film se déroulant en premier, l’apparition sur l’écran de la 3e croix vous signale d’enclencher le magnétophone et de procéder à l’enregistrement.

Projection

La mise en route des deux appareils est à effectuer comme il est dit ci-dessus. Un doigt sur la touche « lecture » du magnétophone, vous guettez l’apparition de la 3e croix-repère pour enfoncer ladite touche, afin qu’il ne se produise aucun décalage dès le départ. Ces conditions observées, le synchronisme doit être satisfaisant. Il est cependant recommandé de surveiller tout au long de la projection l’aiguille indicatrice du Synchro-Box, pour le cas où une fluctuation de voltage provoquerait un déréglage. Dans cette éventualité, le rattrapage s’obtient à l’aide de l’un des deux boutons prévus pour ralentir ou accélérer la vitesse du projecteur.

Fujica Synchro Box MG

  1. Stroboscope pour défilement à 19 cm/s.
  2. Support réglable en hauteur.
  3. Bouton « retard image».
  4. Bouton « avance image».
  5. Base du support.
  6. Stroboscope en réserve pour défilement à 9, 5 cm/s (se fixe en haut du boîtier).
  7. Indicateur de synchronisation.
  8. Guide bande.