Caméscopes 8 mm Fuji

Fujix P300 AF

Le fabricant de caméscope japonais Fuji propose ici une gamme de caméscope complète. Si le Fujix P300 AF constitue le matériel de prise de vue idéal pour le vidéaste amateur. Mais les autres caméscopes de la gamme ne sont pas en reste.

Fujix P300 AF

Quand nous plaçons l’œil devant le viseur du camescope, l’essentiel est de voir la composition de l’image. Bien sûr, hors écran, quelques indications doivent apparaître, mais le moins possible : témoin d’enregistrement, de charge des batteries, d’exposition, par exemple. Quant à l’utilisation proprement dite, elle doit être la plus simple possible pour éviter les hésitations de choix qui réduisent la spontanéité de l’image. En cela, le P300 AF correspond tout à fait à la demande.

D’une simplicité enfantine, il conserve malgré tout la sophistication technique d’une image d’excellente qualité. Il est équipé d’un zoom de grossissement ×2,5 qui, pour un camescope video 8 de poing de 1,4 kg, est largement suffisant, car au-delà de certaines limites les risques de bougé augmentent. Les focales  couvertes par ce zoom vont de 12 à 30 mm et sont dotées d’un dispositif macro qui amène la mise au point à 9 cm de la lentille frontale de l’objectif en position manuelle. Nous pouvons regretter la distance focale un peu courte, réduisant le choix des cadrages de la focale standard au petit téléobjectif, ce qui ne convient pas toujours à certaines situations.

Son ouverture est totalement automatique et le diaphragme de f. 1,6 permet un éclairement minimum de 19 lux, alors que le minimum recommandé est de 300 lux.

Disposant de la double vitesse de défilement, une cassette de 90 minutes est doublée en durée en mode LP, un avantage que présentent maintenant nombre de matériels.

La balance des blancs, de même que la mise au point par infrarouge, sont automatiques et débrayables. La mise au point, positionnée en mode manuel, dispose d’une touche qui la rend automatique sans changer de mode d’utilisation. Un bouton de contre-jour sera de grande utilité pour des conditions d’éclairage délicates.

Fuji faisant partie des 127 sociétés ayant signé le concordat normalisant le 8 mm, il est logique que les données techniques soient sensiblement identiques pour chacun des matériels utilisant ce format. Les quelques différences sont d’ordre ergonomique ou tiennent à une électronique plus ou moins sophistiquée.

Le Fujix P300 AF est le prolongement logique et direct de la main vers l’œil pour mémoriser le courant de la vie. Les accessoires standards comprennent un chargeur de batterie, une alimentation secteur, une batterie de 60 minutes d’autonomie et un adaptateur de connexion au téléviseur par la prise RF (antenne).

Comme tous les camescopes 8 mm, le Fujix P300 AF enregistre le son en FM par deux têtes rotatives apportant un rapport signal/bruit supérieur à 43 dB. Le viseur électronique de 0,7 pouce de diagonale, noir et blanc, affiche les principales données de fonctionnement du camescope, notamment enregistrement/attente, intérieur/extérieur, contre-jour.

Une ouverture sur le grand public réussie

La position de Fuji le marché du camescope n’est pas nouvelle. Depuis de nombreuses années, Fuji a beaucoup investi dans le secteur de la vidéo par le biais de la télévision en fabriquant des optiques spéciales. Cette expérience lui a ouvert le domaine institutionnel dans le même secteur de fourniture, et il était tout naturel que le grand public profite également de la technologie « fujienne », Fuji ayant été leader dans le domaine du super 8.

Les recherches entreprises dans le domaine de l’image magnétique sont en pleine expansion et nous réservent encore certaines surprises dont Fuji a le secret.

Caractéristiques Fujix P300 AF

  • Capteur : CCD 1/2 pouce
  • Objectif : f.1,6 – 12-30 mm (×2,5)
  • Mise au point avec mémoire : non
  • Autofocus : infrarouge
  • Viseur : électronique
  • Position macro : oui
  • Eclairement minimum : 19 lux
  • Eclairement standard : supérieur à 300 lux
  • Commande de zoom : manuelle
  • Balance des blancs : auto/ manuelle
  • Commande de diaphragme : automatique
  • Touche contre-jour : oui
  • Poids/ dimensions : 1,4 kg/130×155×237 mm
  • Prix : environ 9.700 F

Verdict

Le Fujix P300 AF est l’unité de prise de vue idéale pour un amateur de l’image vidéographique simple. Son utilisation est très facile et permet d’accéder très aisément à la réalisation de films familiaux de très bonne tenue.

cv 002

Caméscope Fujix M680

Fuji M-680

Avec ce modèle, Fuji a remporté un pari ambitieux : produire un caméscope pesant moins d’un kilogramme, entièrement fonctionnel et équipé de fonctionnalités jamais vues auparavant dans cette gamme de caméscope. Par exemple, « le scrolling » ou défilement vertical de titres ou de graphiques numérisés de bas en haut. La réduction du poids et de l’encombrement est en partie due à l’utilisation d’un tambour analytique d’un diamètre de 26,66 mm. Le banc d’essai qui a ravi notre expert en caméra Christian Dartevelle. Le Fuji M-680 est un vrai régal pour les cinéastes.

Caméscope 8 mm Fujix P600AF

Fuji P600AF

Conscient du succès remporté par le video 8 mm, Fuji suit sa route. Après le Fujix P300 AF, le Fujix P600 AF ouvre le chemin de la création. Le P600 AF a vu le jour au SITI (Salon international des techniques de l’image), le 10 octobre 1987. Il s’agit d’un camescope video 8 haut de gamme disposant de nouveautés techniques d’avant-garde.

Aller plus loin