JVC GR C 9 S

Jouant la carte de la réduction de poids et d’encombrement, JVC nous présente la vidéo dans son plus simple appareil.

JVC GR C 9Présentation

Avec ses 2235 cm3 d’électronique, ce camescope VHS-C représente une prouesse technologique dans peu d’espace. JVC n’est pas en reste avec ses concurrents directs dans le domaine de la compacité. La simplicité d’utilisation nous fait penser au dénuement des dernières caméras super 8. Effectivement, une seule main suffit pour mettre en œuvre cette petite boîte à images. Deux boutons, celui de la mise sous tension et celui de la prise de vue rapprochée. Ce dénuement implique, bien entendu, des sacrifices comparativement aux possibilités d’autres matériels, mais n’enlève rien, bien ou contraire, aux qualités technologiques. Le viseur optique remplace le viseur électronique équipant les modèles plus évolués. L’optique est une focale fixe de 9,5 mm à ouverture f. 1,6 dotée d’une commande manuelle permettant les pions rapprochés ; la mise ou point est « calée » sur l’hyperfocale. Cet objectif correspond, en 24×36, à une focale de 38 mm, c’est-à-dire à un grand angle ; de ce fait, l’illumination minimale de 10 lux permet des prises de vues sons problème dons des conditions d’éclairage particulièrement faibles.

Son système de balance des blancs est entièrement automatique, sons aucune intervention de l’opérateur. La capacité d’enregistrement est celle de la cassette introduite dans le JVC GR C 9.

La vitesse de défilement de la bande est unique et d’environ 20,051 mm/ s, ce qui n’est pas vraiment un handicap puisque ce camescope n’est pas lecteur.

L’ensemble camescope est vendu avec un adaptateur permettant la relecture de vos images sur le magnétoscope de salon. Nous nous devons, dons ce contexte, de rendre justice à JVC : tous ses matériels sont vendus dans un ensemble complet, évitant ainsi l’achat d’accessoires supplémentaires essentiels, pas toujours disponibles chez les autres marques en matériel de base.

La qualité fournie par l’enregistrement du système HQ est supérieure à celle d’un système VHS standard, puisque l’écrêtement de la valeur des blancs est augmenté sensiblement. De ce fait, la réponse en chrominance, mais surtout en luminance, est portée à 1 volt de crête à crête ; cette spécificité est valable pour tous les systèmes VHS-HQ du marché, et se traduit concrètement par une augmentation des détails dans la composition de l’image. Les systèmes VHS et VHS-HQ sont compatibles dans les deux sens. Nous constatons dans le succès rencontré par ce type de camescope que la simplicité est un argument de vente auquel le grand public est très sensible.

Bien adapté pour la vidéo familiale

Même si ce GR C 9 n’est pas à porter au pinacle de la nouveauté technologique, il est le départ de la formule du « pack-filming », de la boîte à filmer.

La sensibilisation du public à la vidéo est de plus en plus importante. Il faut cependant être conscient qu’en utilisant ce type de matériel, vous ne vous ouvrez pas les portes de la SFP, mais il y a un début à tout… Vous aurez en revanche la satisfaction de voir défiler devant vos yeux vos souvenirs les plus chers, sans avoir à passer par trois semaines de stage.

Il ne faut pas oublier qu’un camescope, quel qu’il soit, est avant tout un appareil de prise de vue ; ces dernières doivent être de bonne qualité et réalisable avec un minimum de difficultés.

Un enfant peut en effet utiliser ce type de matériel sans aucun problème, et vous serez étonné de sa capacité à réaliser des images surprenantes.

Caractéristiques JVC GR C 9

  • Capteur : CCD 1/2 pouce
  • Objectif : fixe 9,5 mm – f.1,6
  • Mise au point à mémoire : non
  • Autofocus : non
  • Viseur : optique
  • Position macro : prise rapprochée
  • Eclairement minimum : 10 lux
  • Eclairement standard : non communiqué
  • Commande du zoom : néant
  • Balance des blancs : automatique
  • Commande du diaphragme : automatique
  • Touche contre-jour : non
  • Poids/dimensions : 760 g/95× 111×212 mm
  • Prix : environ 8000 (1220€)

Verdict

Un matériel d’initiation, peut-être un peu limité techniquement et avec lequel le vidéaste amateur risque de prendre de mauvaises habitudes. Pour la vidéo familiale, c’est un appareil d’une grande simplicité.

CV 002