JVC GR-C11

JVC GR-C11Frère jumeau du GR-C9, le camescope JVC GR-C11 n’en diffère que par son optique. Il est équipé d’un zoom trois fois 9-27 mm ouverture f.1,7 à commande manuelle et à mise au point automatique de 1 m à l’infini. L’autofocus fonctionne par émetteur et récepteur infrarouge placés sous l’objectif. Le système gagne ainsi en rapidité et en qualité de signal et fonctionne quelles que soient les conditions d’éclairement. La zone de détection se situe au centre de l’image.

Christian Bernard – février 1988

L’intégration du zoom n’a pas remis en cause la compacité de ce caméscope VHS C. Les dimensions sont restées identiques à celles du GRC9, si ce n’est un allongement de 3 cm de la longueur de la caméra. Le GR-C11 accuse une légère prise de poids de 200 g et une majoration de la facture de 1500 F. Le zoom ajoute néanmoins beaucoup au confort d’utilisation. Il permet d’effectuer un meilleur cadrage du sujet et de réaliser certains effets : détacher par exemple un visage ou un personnage d’un groupe ou, au contraire, découvrir progressivement l’environnement du sujet filmé d’abord en gros plan en position « télé ».

L’autofocus se révèle très rapide, précis et silencieux. Il n’est pas débrayable, ce qui pose quelques problèmes lorsque le sujet principal ne se trouve pas dans la zone centrale de calcul automatique de la mise au point ou lorsqu’il s’en écarte. L’autofocus est mis également en difficulté lorsque le sujet se trouve placé derrière une vitre, s’il se situe sur un plan oblique ou encore s’il émet lui-même des rayons infrarouges. C’est le cas du feu par exemple. En l’absence de possibilité de réglage manuel de la distance, la difficulté peut être surmontée en réglant l’objectif sur la position «grand angle», ce qui augmente la profondeur de champ.

Le GR-C11 dispose d’un viseur optique, tout comme le GR-C9, mais il est doté de la correction automatique de la parallaxe et son œilleton est réglable.

Ce camescope de poche présente un autre avantage, à savoir une touche contre-jour placée très discrètement sous l’objectif. Cette fonction de compensation se révèle très pratique dans les conditions d’éclairage difficiles, lorsque le sujet se trouve par exemple en intérieur devant une fenêtre ou plus généralement devant un fond très lumineux. La touche contre-jour est très utile également pour les prises de vue dans un contexte de neige ou de plans d’eau.

Prêt à filmer

Objectif JVC GR-C11Ces deux modèles de camescopes à la fois très simplifiés et performants donnent envie de faire de la vidéo. Le JVC GR-C9 comme le GR-C11 est livré en kit « prêt-à-filmer » comprenant un sac de transport élégant et bien conçu, une batterie rechargeable, un chargeur de batterie adaptateur de secteur, une cassette de trente minutes et un adaptateur de cassette pour la lecture sur un magnétoscope de salon VHS. Les prix sont compétitifs : environ 6500 F (GR-C9) et environ 9000 F (GR-C11) .

JVC propose différents accessoires en option. Pour le GR-C9, un complément optique 1,5 fois, le CL V9. Pour les deux modèles : deux types de batteries (30 ou 70 minutes), un adaptateur de batterie automobile permettant l’alimentation du camescope ou la recharge des batteries autonomes à partir de la prise allume-cigare. Un accessoire qui se révèle très pratique en voyage ou en camping itinérant.

JVC a développé également une gamme de trois types de cassettes VHS-C, l’EC-30 HG standard, l’EC-30 Super HG de haute qualité, assurant une excellente résolution d’image et la pureté des couleurs, l’EC-30 Super Pro, permettant la meilleure définition possible et le plus faible taux de «drop-out» grâce à la finesse de ses particules magnétiques. Les cassettes JVC Super HG sont disponibles en option en emballage par trois dans un boîtier de la taille d’une cassette VHS standard, ce qui facilite leur stockage.

Le concept du camescope toujours prêt, simple d’emploi, est très séduisant. Mais pour obtenir des images de qualité, il faut penser à appliquer quelques règles simples . En extérieur, filmer avec le soleil dans le dos, surtout avec le GR-C9, comme avec les premiers appareils photo ; bien tenir le camescope avec les deux mains sinon vous aurez rapidement l’impression d’être sur un bateau au milieu de la tempête. A l’intérieur, employez une torche sinon la qualité de l’image laisse à désirer.[no_toc]

En gardant en tête ces quelques conseils, vous obtiendrez des images de bonne facture mais cependant loin de celles des camescopes plus performants.

D’un rapport qualité-prix excellent, le Vidéo Movie JVC GR-C11 constituent avec leurs accessoires un équipement de base idéal pour filmer les temps forts de la vie personnelle et familiale. Leur grande compacité et leur légèreté en font aussi de précieux compagnons de voyage. Même pour les amateurs avertis, ils peuvent représenter un bon investissement de second équipement.

Caractéristiques JVC GR-C11

  • Alimentation : CC 9,6 V.
  • Capteur : CCD 1/2 pouce.
  • Sensibilité : 12 lux.
  • Objectif : f.1,7 / 9-27 mm zoom manuel
  • Diaphragme : automatique.
  • Balance des blancs : automatique.
  • Autofocus : infrarouge (non débrayable).
  • Viseur : optique avec correction de parallaxe.
  • Standard : SECAM.
  • Cassette : VHS-C.
  • Durée d’enregistrement maximum : 30 minutes.
  • Assemblage : automatique.
  • Dimensions (L×H×P) : 95 × 111 × 245 mm.
  • Poids : 960grammes.
  • Prix : environ 9000 F (1372 €)

Les plus

  • La légèreté
  • La compacité
  • L’automatisme
  • La qualité du système autofocus
  • La touche compensation contre-jour
  • La simplicité de fonctionnement
  • L’esthétique et ergonomie
  • Le rapport prix/performances

Les moins

  • La possibilité de retour arrière
  • Un compteur de bande
  • Un autofocus débrayable
  • Un témoin de sous-exposition

CV 03