Minolta 8100 E

Qui gagnera la bataille de cette guerre fratricide : le VHS-C Minolta C-1 E ou le 8 mm Minolta 8100 E ?

Présentation

Minolta 8100 EEn cette fin d’année, Minolta joue en effet sur les deux tableaux. Avec le C-1 E, il s’ouvre sur le marché du VHS-C d’une manière indiscutable avec des points technologiques tout à fait remarquables. Il récidive, cette fois avec un caméscope video 8.

Le 8100 E, camescope de poing au standard PAL, est une variante améliorée du 8000 E. Il est plus compact, car plus court de quelques centimètres. Certaines modifications ont été apportées sur l’emplacement des fonctions d’utilisation, en particulier celles de la partie magnétoscope (VTR) qui se trouvent maintenant à l’arrière du camescope sur la partie comprise entre le viseur et le logement de la cassette. Les touches sont toujours à l’effleurement.

Les commandes de la partie camescope sont regroupées avec quelques variantes de disposition, mais dans l’ensemble, le tableau de commandes reste identique. Son objectif est un zoom motorisé débrayable de distance focale 9-54 mm muni d’une position macro. Son ouverture est de f. 1,4. La commande de diaphragme est automatique, et dispose d’un variateur manuel pour les conditions de contre-jour, mais aussi de fondu au noir. Un sélecteur autorise la mise en fonction de l’obturateur rapide réglé au 1/1oooe de seconde qui permet des prises de vue de sujets à grande vitesse, notamment en sport. Cet obturateur n’est pas réglable à des vitesses intermédiaires.

La mise au point est automatique et également débrayable avec possibilité, en mode manuel, de faire un retour en mode automatique par enfoncement du sélecteur de mode. La mise au point s’effectue au moyen du système, très répandu sur le marché, d’émission de faisceau infrarouge.

Le capteur CCD 1/2 pouce doté de 300000 pixels gère aussi bien cette mise au point que l’analyse de la lumière qu’il capte. Sa sensibilité est de 8 lux minimum pour un éclairage standard de plus de 300 lux. La balance des blancs est automatique dans une plage allant de l’éclairage émis d’une source lumineuse d’une bougie à celle produite par une journée ensoleillée, en valeurs chiffrées : de 2800 K à 7000 K, plage encore jamais utilisée par des camescopes grand public.

Cette variation de température de couleur est actuellement sans précédent et assure un parfait contrôle de la nature des sources lumineuses émises. Cette appréhension de la lumière couvre la plupart des situations de tournage. En association avec l’ouverture relative de l’objectif qui permet des prises de vue en faible éclairage (8 lux), la dominante de couleur rouge-orangée ne sera plus maintenant qu’un souvenir. Le viseur mobile, de type électronique, mesure 2/3 de pouce.

Une disposition qui favorise la tenue en main

Le mini-tube cathodique noir et blanc fait apparaître les indications nécessaires au bon fonctionnement du camescope, par exemple la charge de la batterie, le temps restant à l’enregistrement par décrémentation du compteur de la bande, etc. Auparavant, le bloc batterie BP 8002 se fixait sur le côté du camescope. Cette batterie, mais aussi tous les modes d’alimentation prévues pour le 8100 E, se placent désormais en arrière du camescope par encliquetage. De plus, la petite batterie BP 8001 ne trouve plus sa place dans la poignée, mais dans l’emplacement précédemment cité.

Cette disposition améliore la répartition des poids, donc la tenue en main du camescope. Les sorties vidéo et audio sont cachées sous le viseur et accessibles par une plaque coulissante. Le 8100 E ne possède pas d’entrée vidéo pour des raisons simples de droits d’enregistrement de film.

Caractéristiques Minolta 8100E

  • Capteur : CCD 1/2 pouce
  • Objectif : f. 1,4 – 9-54 mm (×6)
  • Mise au point à mémoire : non
  • Autofocus : infrarouge
  • Viseur : électronique
  • Position macro : oui
  • Eclairement minimum : 8 lux
  • Eclairement standard : supérieur à 300 lux
  • Commande du zoom : auto/manuelle
  • Balance des blancs : automatique
  • Commande du diaphragme : auto/manuelle
  • Touche contre-jour : variateur manuel
  • Poids/dimensions : 1,1 kg/ 99×148×247 mm
  • Prix : environ 13 900 F (2119 €)

Verdict

La position de Minolta en matière de vidéo est très surprenante et augure d’un brillant avenir. Ce matériel, même s’il est simple, démontre sa volonté d’être présent dans la compétition. Le 8100 E est une étape.

cv 002