Panasonic HS1000 Contre Sony EVS9000

Panasonic HS 1000 Sony EVS9000Cette confrontation oppose le magnétoscope video 8 et Hi-8 le plus abouti à l’un des magnétoscopes S-VHS les plus complets. Points communs de ces deux modèles, des capacités hors normes, une table de montage intégrée, un time code et un TBC. Qui l’emportera ? Pour cela, nous avons testé ces machines en tenant compte de leur double usage (lecteur ou enregistreur). Plutôt que de lister leurs performances et lacunes, nous avons imaginé un dialogue entre ces duellistes. Verdict.

Généralités

Sony EVS 9000

Evs 9000Cher maître, mon esthétique s’avère bien plus raffinée que la vôtre. Observez ma façade gris métallisée, effleurez mon tiroir extractible, contemplez mes diodes lumineuses. Il n’y a pas photo ! Format Hi-8 oblige, je n’enregistre qu’en Pal mais comprends parfaitement le Secam grâce à mon tuner et mon transcodeur Secam/Pal en entrée. Si je ne fais pas erreur, vous n’êtes point compatible avec le Secam L, bien que votre mode d’emploi laisse entendre le contraire ?

Panasonic HS 1000

C’est vrai, mon constructeur ne m’a pas doté du Secam. Mon tuner est Pal tout comme ma lecture et mon enregistrement. En France, impossible d’exploiter mon système Show View. Mais c’est un inconvénient mineur, on n’investit guère près de 15 000 F juste pour enregistrer la télé !

Contrairement à vous, Panasonic m’a doté du Mesecam et de la lecture NTSC sur un téléviseur Pal (avec des réserves toutefois concernant la stabilité des couleurs).

Connectique

Connectique Sony

EVS 9000 - panneau arrièreJe l’emporte encore haut la main. Mes prises en façade ainsi que la richesse de ma connectique arrière font de moi un outil idéal de montage. Je possède deux connecteurs Lanc (Sony, Canon et dérivés) dont un à l’arrière offre une bonne accessibilité. Ce n’est pas votre cas…

Connectique Panasonic

Panasonic HS1000Moins accessible en effet. Il est vrai aussi qu’on m’a amputé à l’arrière des entrées Y/C, composite et surtout Cinch audio. Mon concepteur a préféré disposer ces entrées en façade. Mais vous oubliez que la supériorité de ma connectique, ce sont mes deux différents connecteurs de montage, l’un pour Panasonic (prise New Mt 5 broches), l’autre pour certains matériels Sony ou Canon compatibles avec la prise Synchro Edit.

Compatibilité Sony

Votre notice ne précise pas la compatibilité Panasonic-Sony, qui reste très vague (deux lignes !). Ça fonctionne ? Nous sommes compatibles ? Peut-on s’associer dans une même configuration de montage ?

Compatibilité Panasonic

Absolument ! La compatibilité est possible avec un EVS 9000, un caméscope Sony TR3 ou TR2000 (tests vérifiés). Mais prudence ! Parler de prise Lanc est abusif, car mon protocole diffère. Ceux qui disposent d’un caméscope Sony ou Canon doivent s’assurer de la compatibilité. Avec vous, EVS 9000, ça marche ! Le mieux est de m’affecter à l’enregistrement S-VHS et vous, à la lecture Hi-8. Un détail cependant : le menu des magnétoscopes Hi-8 prévoit deux positions Slave ou Master. Placez-vous sur Slave, sinon mon propre menu délivre le message laconique : « Le câble de commande n’est pas branché ». Ce détail rend tout montage impossible. En revanche, inutile de configurer un caméscope, qui par défaut est toujours Slave.

Pilotage

  • Sony : Admettons que nous soyons reliés par la prise Synchro Edit, pouvez-vous m’asservir, c’est-à-dire me piloter ?
  • Panasonic : Oui, en partie. Je peux piloter la plupart de vos commandes Sony, sauf les différentes vitesses de ralenti. Je gère également votre compteur.
  • Sony : Attendez… Je fonctionne avec un time code RCTC. Or, vous ne comprenez que le VITC. Comment pouvez-vous identifier mon compteur ?
  • Panasonic : Je n’identifie pas les numéros d’images (frames) via le câble Synchro Edit, juste les six premiers chiffres. Cela dit, la précision est remarquable entre vous et moi. En moyenne, le décalage du point d’entrée est de l’ordre de moins 2 images, moins 3 au maximum (résultats obtenus malgré une programmation de séquences). Moralité, ma compatibilité est réellement plus étendue que la vôtre.
  • Sony : Mais si on vous utilise en tant qu’enregistreur, on perd le bénéfice de votre TBC.
  • Panasonic : La réelle utilité de ce TBC reste à démontrer. Vous êtes également doté d’un TBC qui est inexploitable en enregistrement…

Time code

  • Time code EVS 9000Sony : Time code RCTC réinscriptible de l’EVS 9000. Parlons time code. Mon RCTC a trois avantages sur le vôtre. Primo, il est réinscriptible sur une cassette, qui en est dépourvu à l’origine. Secundo, de nombreux camescopes Hi-8 possèdent ce RCTC. Tertio, il est visible sur l’écran du téléviseur (en surimpression), et surtout dans la fenêtre à cristaux liquides, ce qui n’est absolument pas votre cas.
  • Panasonic : Euh… En effet, il est impossible d’afficher mon VITC sur l’écran ACL. Seuls les six premiers chiffres y apparaissent. Tant qu’un point d’entrée n’a pas été validé, le VITC ne s’affiche nulle part. Impossible également de réinscrire ce time code en lecture. Vous conviendrez que cela ne présente pas d’inconvénient si je suis utilisé en tant qu’enregistreur. De plus, tout comme le RCTC, le VITC s’inscrit automatiquement dès qu’un signal vidéo est enregistré sur la bande.
  • Sony : Mais je me suis laissé dire que votre VITC était optionnel…
  • Panasonic : Plus maintenant. Désormais, il est prévu d’origine. Ceux qui ont acquis un HS 1000 sans VITC peuvent demander gratuitement la mise en place du module VITC en s’adressant à leur revendeur.

Manipulations

  • Sony : La Shuttle (navette) dont je dispose permet la manipulation de la bande en tous sens et à toutes les vitesses. Contrairement à vous, ma mécanique bénéficie de l’Edit Search : même en Pause|Record, je peux recaler ma position en avant ou en arrière sans désengager la bande. Par ailleurs, votre télécommande est un peu sommaire, il n’y a aucune molette de recherche !
Navette HS1000
Navette HS1000
  • Panasonic: Croyez-vous que la molette sur la télécommande soit indispensable pour le montage ? Mon fabricant a préféré me doter d’une compatibilité multimarque avec les téléviseurs Sony, Philips, etc. Je ne possède effectivement pas l’Edit Search (à l’inverse du NV-FS 200). En revanche, j’ai la position mains libres, c’est-à-dire un blocage à toutes les vitesses de défilement. Je vous informe aussi que mon Jog est précis à la demi image, soit 1/50c de seconde. Je suis également plus rapide en exécution : 1/3 de  seconde me suffit pour passer du mode Stop à la lecture.
  • Sony : Je compense avec un rembobinage ultra rapide. Ma fonction Hi Speed Rewind bat des records de célérité : 60 secondes pour une cassette de 90 minutes ! En comparaison, à durée égale, un camescope Hi-8 mouline pendant 7 à 8 minutes !
  • Insertion
  • Sony : En raison de ma conception d’origine, je monte en insertion grâce à ma tête d’effacement flottante. Inutile pour mon utilisateur de valider un mode Insert et mes raccords sont toujours soignés.
  • Panasonic : Vous omettez de signaler votre défaut principal. L’insertion Hi-8 efface la totalité de l’ancien message sonore. Il vous est impossible de conserver le son d’origine sur la piste numérique PCM. Aberrant ! A l’inverse, les spécifications de mon format (S-VHS) permettent de préserver la piste longitudinale en insertion.
  • Sony : Je reconnais que l’absence d’insertion « image seule » recèle mon défaut majeur. Mais les chirurgiens du son peuvent contourner l’obstacle en deux temps : insertion puis doublage son du sonore effacé.
  • Panasonic : Exercice bien périlleux…
  • Sony : Périlleux mais possible. Il suffit de recaler la synchro lèvres en ayant pris soin de noter le time code de la séquence dont le son est effacé. Le doublage son s’effectue en Synchro Edition comme pour un plan image. L’observation attentive du temps de Preroll du lecteur et de l’inertie enregistreur permettent de maîtriser le décalage qui varie entre 10 et 20 images (avec un caméscope TR 2000 utilisé comme lecteur).

Doublage son

Doublage son EVS 9000
Doublage son et inscription du time code sur l’EVS 9000
  • Sony : Le doublage son est l’un de mes points forts : stéréo, numérique, réglage manuel des niveaux. Inutile de réenclencher l’Audio Dub, qui se maintient tant qu’on ne l’a pas désactivé. Entre deux raccords, aucun trou sonore perceptible. Surtout, mon constructeur m’a doté d’une exclusivité. Outre la position Mix (PCM + Hi-Fi), je bénéficie en mode Lecture d’un réglage du niveau de sortie du son Hi-Fi. Ainsi, je peux atténuer, éliminer ou renforcer le son d’origine lors de la copie du muter Hi-8 sur un magnétoscope VHS.
  • Panasonic : Je ne dispose effectivement pas de tous ces raffinements mais mon doublage son présente quatre avantages sur le vôtre.
    1. La piste linéaire est commune à tous les magnétoscopes de salon VHS.
    2. Je peux pratiquer le son en boucle, ce qui permet de doser les niveaux respectifs d’une bande musicale et du son d’origine.
    3. On peut combiner mes modes Doublage son et Insertion (insertion dite « A/V ») afin de remplacer la totalité du message (vidéo + Hi-Fi + linéaire).
    4. L’écoute du son de la piste doublée est possible à toutes les vitesses de défilement. Une oreille fine peut ainsi monter un clip plus  facilement en ayant préalablement couché la musique sur la piste linéaire.

Les pièges de l’EVS 9000

Validez le menu Slave si vous utilisez cet appareil comme lecteur.

  • Activz la touche Edit en configuration lecteur, sinon certaines mentions risquent de s’afficher à l’écran (Stéréo, Main, Sub, etc.) et de s’enregistrer sur le master ! La validation de la touche Edit a pour inconvénient d’annuler les réglages image (intensité couleurs, netteté contours).
  • Ne comptez pas réinscrire un time code RCTC si votre bande comporte déjà un time code Hi-8 « professionnel » (EVW 300, EVO 9100, EVO 9700). Le RCTC manifeste des trous de time code. Dans certains cas, il est non-réinscriptible !
  • Attention à l’entrée Line 3 (amère) en liaison Y/C.
    Si vous n’avez aucune image à l’écran, il faut valider « S » en page 2 du menu Set Up (la page 2 se dissimule après la dernière ligne de la page 1 !).
  • Attention à l’utilisation d’un camescope lecteur muni du son PCM (V200, V5000, V6000).
    En mode Synchro Edit, certains EVS 9000 enregistrent une séquence avec un trou sonore de l’ordre d’une seconde.
    Pour éviter ce défaut, utilisez la table d’assemblage intégrée, qui fonctionne avec un Préro plus long du lecteur.

Qualité d’image

  • Sony : Je suis un vrai faussaire. Ma copie est presque conforme à l’original si on me nourrit de cassettes Sony Hi-8 Master ou HME-X. Mon arrêt sur image est exemplaire, comme « gelé », et je simule le ralenti avec une absence totale de tremblement. La netteté de mes images, la stabilité du ralenti et  la vitesse ×2 peuvent être ajustées. Bien réglée, cette dernière est exempte de stries parasites…
  • Panasonic : Ma qualité d’image concurrence la vôtre, le format S-VHS a fait ses preuves et la fiabilité de mes bandes n’est plus à démontrer. Vos rushes Hi-8 ont la réputation d’être plus fragiles que les miens…

Tables intégrée

  • Sony : Je possède une table d’assemblage capable de mémoriser huit séquences avec une précision absolue grâce à mon time code. Je suis également équipé de la fonction Edit Monitor, qui permet à mon utilisateur de visualiser sur un même écran l’image du lecteur et de l’enregistreur.
  • Panasonic : Une broutille comparée à mes facultés ! Pour la première fois, mon magnétoscope intègre une véritable table de montage versatile. Elle est prévue pour fonctionner quelle que soit la configuration de montage (lecteur ou enregistreur) et quel que soit le mode de montage (copie, insertion, insertion A/V, doublage son, montage programmé). Vous ajoutez mes modes Preview et Review, 50 plans programmables (dix pour les modes Insert et Doublage son) ainsi qu’un réglage subtil du temps d’inertie, vous obtenez une table de montage assez sophistiquée.
  • Sony : Je suppose que tous ces avantages ne fonctionnent qu’avec du matériel Panasonic ?
  • Panasonic : Détrompez-vous ! Contrairement à certaines rumeurs, tous les modes de montage, y compris la programmation de 50 séquences, sont compatibles avec une liaison par prise Synchro Edit.
  • Sony : Avez-vous un avantage sur moi si on monte plan par plan ?
  • Panasonic :Montage HS1000 Et comment ! Si je suis l’enregistreur d’un banc de montage, on peut marquer un point d’entrée sur ma bande à la manière d’un pupitre professionnel. Comme mon time code s’enregistre en même temps que le signal vidéo, le point d’entrée bénéficie d’une « adresse » absolue. Cette adresse convient en Assemble, en Insert ou en Doublage son ! Pas mal, non ? Ce n’est pas tout. Imaginons une configuration optimale : lecteur Panasonic NV-FS100, enregistreur NV-HS 1000, liaison par prise New Edit 5 broches. Dans ce cas, bien que le FS 100 ne lise aucun time code, je tiendrais compte des numéros d’images car je convertis les impulsions du FS 100 en frames. En montage programmé, je peux également mémoriser sur mon lecteur 10 séquences (avec leur seul point d’entrée) et insérer ces séquences (avec leur point d’entrée et de sortie) où bon me semble sur la bande du master. Je peux procéder de même avec le mode Doublage son. Bref, j’intègre une véritable table de montage…