Panasonic NV-MS90

Panasonic NV-MS90Figure de proue du navire amiral Matsushita, Panasonic, passe de nouveau à l’offensive avec ce premier camescope vhs-c équipé pour enregistrer un time code à la prise de vues. Un avantage incontestable pour tous les passionnés de montage. Un matériel qui se situe d’emblée au top niveau.

Christian Imbert – juillet 1990

Depuis quelques temps Panasonic collectionne les premières. Le nouveau Panasonic NV-MS90 ne fait pas exception à la règle puisqu’il allie à la fois la perfection de l’image S-VHS, la qualité de l’enregistrement audio hi-fi stéréo, la compacité du format S-VHS-C et, pour la première fois, un générateur de code temps VITC. C’est le point de départ de nouvelles possibilités de montage de très grande précision. Avec le NV-MS90F, Panasonic marque un point important en commercialisant le premier camescope doté, en série, d’un générateur de code temporel VITC. Ce petit boîtier qui se fixe sur la griffe porte-accessoire possède la particularité d’attribuer un code numérique à chaque image enregistrée ainsi qu’à chaque cassette. Cette identification des images  permet, avec une table de montage à lecture de code temps, d’effectuer un montage à la trame près, c’est-à-dire avec une précision d’une demi-image. En pratique il génère des codes temporels pendant 24 heures et se remet à zéro. Le code est mémorisé grâce à une pile interne. D’où la possibilité de reprendre un enregistrement même après une mise hors tension. Un témoin lumineux clignote pendant l’enregistrement du code. Il faut néanmoins prévoir une amorce de 20 secondes en début de cassette et de 5 secondes après la remise sous tension.

Le NV-MS90F manifeste une véritable vocation pour le montage, que ce soit par assemblage ou par insertion de nouvelles séquences audio et vidéo. Il dispose pour cela d’une tête vidéo d’effacement flottante qui assure des transitions sans raccord visible. La post-synchronisation audio est possible de même que la copie par le biais du commutateur Edit qui réduit au maximum toute déperdition de qualité du signal.

D’emblée le NV-MS90F se situe au top niveau, puisqu’il intègre dans un boîtier compact un système d’enregistrement Super VHS-C hi-fi stéréo. Situé dans la lignée du MS-50F, il lui apporte un certain nombre de perfectionnements. Son nouveau capteur de 470 000 pixels (450 000 utiles) à transfert de trame intègre un nouveau système FIT qui élimine tout effet de smear, c’est-à-dire de traînée verticale résultant d’une source ponctuelle.

Afficheur LCD Panasonic NV-MS90La nouvelle optique, zoom 8 × macro à 2 vitesses, offre une grande ouverture f:1,2 qui a pour effet de minimiser le bruit aux limites de sensibilité du capteur proche de 9 lux. Le système autofocus de type TCL piezo-electrique se révèle d’une grande précision. Il fonctionne en continu, même en position macro, grâce à deux moteurs asservissant respectivement la mise au point extérieure de 1,20 m à l’infini et le réglage des courtes distances. Ce type d’autofocus offre l’avantage d’éviter tout phénomène de « pompage » donc de perte de netteté entre deux mesures, puisqu’il anticipe toujours sur le sens de rotation de l’objectif. C’est aussi un des rares systèmes à fonctionner à travers une vitre.

Double exposition automatique

Ce système autofocus n’évalue pas la distance réelle, mais ajuste l’objectif en fonction d’une mise au point optimale basée sur le signal vidéo. Il est mis en défaut dans le cas de surfaces brillantes ou au contraire trop sombres et uniformes et dans les situations de trop grande mobilité des sujets. Une commandè spécifique assure la sélection de la zone de détection de la mise au point, moyenne pour les prises de vues courantes, petite pour les objets de taille réduite ou éloignés, large pour les sujets en mouvement ou de panoramiques.

Le système d’exposition automatique est assez sophistiqué. Il repose sur une double mesure effectuée à partir d’une large plage et d’une zone centrale pour une compensation des situations de contre-jour. Le système automatique de balance des blancs reprend en le perfectionnant, celui du Panasonic NV MS-50 avec l’analyse constante de la lumière incidente et une correction dans des situations de lumières difficiles, particulièrement dans la plage des dominantes, entre 2 800° K (éclairage tungstène) et 8 000° K (soleil légèrement couvert), peut-être préférée la commutation sur l’une des deux va leurs préréglées, « lumière artificielle 3 200° K » ou « lumière du jour ». Le réglage manuel est préférable en situation d’éclairage trop faible ou trop intense, ou si l’opérateur ne se trouve pas dans le même environnement que son sujet.

L’obturateur digital qui équipe ce nouveau camescope offre 6 vitesses (du 1/50 s au 1/2000 si, en privilégiant les vitesses relativement lentes comme le 1/120 s, par exemple, qui réalisent le meilleur compromis entre la netteté de l’image et le rendu naturel des mouvements. Autre atout de ce nouveau camescope Panasonic : son système d’enregistrement hi-fi stéréo, merveille de miniaturisation. Le tambour comporte 9 têtes, dont 4 réservées à la vidéo. Elles sont amorphes, ce qui garantit la meilleure restitution possible des images et sont affectées par paires à l’enregistrement en vitesse standard ou en mode « longue durée ». Une commutation est prevue pour le chargement des nouvelles cassettes de 45 minutes.

Cannecteur face arrière droite Panasonic NV-MS90L’excellent micro stéréo avec sélecteur de filtre enregistre à la fois en hi-fi stéréo – en même temps que la vidéo, dans une gamme de fréquences de 50 à 20 000 Hz – et en mono sur la piste longitudinale qui peut être effacée et réenregistrée pour réaliser un doublage audio : commentaire ou illustration musicale. Le sélecteur de sorties audio permet de choisir l’écoute des pistes stéréo, de la piste mono ou du mixage des trois.

Pour profiter pleinement de la qualité audio de ce camescope, il est nécessaire de le connecter avec une chaîne hi -fi ou un téléviseur stéréo, mais on peut également lire sur un magnétoscope mono.

Le NV-MS90F offre un certain nombre d’effets numériques. Assez nouveau, le zoom numérique a pour fonction d’agrandir instantanément la partie centrale de l’image dans un rapport 2 fois. Cet effet peut être sélectionné à l’enregistrement comme à la lecture. A la différence du zoom optique qu’il peut compléter, le zoom digital entraîne une certaine perte de définition puisque le capteur n’est utilisé que partiellement.

Utilisation

Le système de surimpression numérique intégré assure la mémorisation de 2 pages de texte ou de dessin et leur insertion possible entre le sujet et le fond. L’incrustation se fait par un rideau ou par défilement vertical.

D’autres effets sont possibles, comme le fondu au noir audio-vidéo, l’accélération des mouvements ou l’animation d’objets par programmation de courtes séquences à intervalles de temps pré-sélectionnés. Le timer offre aussi une temporisation ou déclenchement de l’enregistrement de 20 secondes. L’incrustation d’un chronomètre est intéressante pour les enregistrement sportifs.

Malgré son équipement élaboré, il reste très simple d’utilisation grâce à la possibilité de pilotage entièrement automatique. Pour l’amateur exigeant, l’intérêt de ce camescope réside dans la possibilité d’intervention manuelle sur tous les paramètres. Les réglages s’effectuent par la touche programme multifonction. Par pressions successives, la fonction sélectionnée s’affiche dans l’écran à cristaux liquides : mode de mise au point, d’équilibrage des blancs, sélection de la vitesse d’obturation, choix du standard d’enregistrement SuperVHS ou VHS…

Accessoires

L’exposition est réglable en contre-jour grâce à l’iris manuel. Nous ne pouvons que regretter le marquage insuffisant de la position médiane. Tous les indicateurs de fonctions s’affichent dans la fenêtre LCD près des commandes caméra. Les plus importants sont rappelés dans le viseur, mais il est possible de les escamoter du cadre de visée.

L’alimentation est assurée par une batterie à recharge rapide (moins de 2 heures). La prise en main du camescope est excellente. Le viseur orientable à 180° s’ajuste au niveau de l’oculaire.

Face arrière Panasonic NV-MS90Face arrière se situent les commutations de mise sous tension, de chargement de la cassette et de vitesse de défilement. Les commandes caméra, regroupées sur la partie gauche, restent visibles pendant l’enregistrement. Toutes les fonctions de lecture, d’insertion et de doublage audio sont regroupées au-dessus du boîtier et protégées de toute fausse manoeuvre par un volet escamotable. La connexion avec un téléviseur ou un moniteur s’effectue par la prise « S » (composantes séparées) pour une qualité de restitution optimale ou par sortie AV (en composites) à l’aide d’un nouveau câble à 3 prises cinch reliées à une Péritel. La liaison Antenne reste possible avec un modulateur RF de 9,6 V.

Panasonic propose une gamme assez complète d’accessoires optionnels tels que convertisseurs optiques, poignée à déclencheur incorporé, micros stéréo, superdirectionnels,  zoom, générateur de caractères, moniteur couleur LCD, tables de mon toge, cordon d’alimentation batterie auto. La qualité de restitution de l’image de ce camescope, tant au niveau de sa définition proche de 450 lignes en résolution caméra, que du constraste et de la fidélité des couleurs tient non seulement au traitement séparé des signaux de luminance et de chrominance, mais aussi à la qualité de tous ses éléments optiques, électroniques et mécaniques, depuis le capteur jusqu’au tambour d’analyse. Seul un excellent téléviseur haute résolution vous permettra d’apprécier la réelle qualité des enregistrements.

Caractéristiques Panasonic NV-MS90

Section caméra

  • CAPTEUR : CCD 2/3 de pouce – 470 000 pixels
  • OBJECTIF : f : 1,2/8,5 – 68 mm – Zoom 8 × – Macro
  • MISE AU POINT : Autofocus piezo-électrique 3 zones/manuelle
  • SENSIBILITE : 9 lux
  • OBTURATEUR : 1/50s, 1/120s, 1/250s, 1/500s, 1/1000s et 1/2000 s
  • VISEUR : Electronique 2/3 de pouce – orientable à 180°

Section magnetoscope

  • FORMAT : S-VHS-C
  • STANDARD : PAL
  • VITESSE(S) DE DEFILEMENT : standard et longue durée
  • REPONSE AUDIO : 50-20 000 Hz (stéréo) – 80-8 000 Hz (mono)
  • SORTIE(S) AUDIO-VIDEO : Prise « S »et « AV » 3 cinch
  • DIMENSIONS : 14,08 × 34,9 × 12,8 cm
  • POIDS : 1,6 kg
  • AUTRES FONCTIONS : Code temps VITC – Incrustation digitale de titres – inversion – Défilement et volet – Fondu au noir – Zoom numérique – Insertion – Doublage audio – Timer – lntervallomètre – Horodateur et chronomètre – Afficheur LCD – Tracking numérique
  • PRIX INDICATIF : 14 900 F (2271 €)

Les plus

  • La définition des images
  • La qualité du capteur
  • Le système autofocus TCL à 3 zones
  • Le réglage de la balance des blancs
  • Le macro-zoom 8 × à grande ouverture
  • L’enregistrement audio stéréo
  • Le doublage audio
  • Les fonctions numériques
  • L’indexation des enregistrements
  • L’intervallomètre et le timer
  • La prise télécommande 5 broches
  • Le générateur de time code VITC d’origine

Les moins

  • L’arrêt sur image bruité
  • Le poids un peu élevé
  • Le crantage insuffisant de la commande de diaphragme

cv 30