Sélection de Caméra Super 8

Nous présentons une sélection de caméra super 8 pour lesquelles nous n’avons pas eu suffisamment d’informations susceptibles de justifier un article individuel. Le super 8 est un format amateur de 8mm de large, qui est apparu en 1965 pour succéder au format 8mm (appelé aussi normal 8). Il popularisera le cinéma amateur grâce à l’automatisation des caméras et au chargement simplifié des caméras qui s’effectue désormais avec un simple chargeur contenant le film super 8.

Nizo

Présentation Nizo

Nizo 481

Nizo est l’une des marques les plus réputées dans le milieu du Super 8. La majorité des caméras super 8 Nizo ont des fonctionnalités présentent sur aucune autre marque de caméra. Par exemple les modèles disposant de la fonction automatique « B-Function » (Nizo 480-801), grâce à cette fonction la caméra peut exposer une seule image aussi longtemps que cela est nécessaire avant de passer à l’image suivante. On peut facilement réaliser une prise de vue nocturne de la lune.

 Caractéristiques Nizo

  • MAP par demi-image
  • Zoom automatique & manuel
  • Prise de vue (9, 16), 18, 24 (25), 54 ou 36 pour les ralentis ips et image par image.
  • Frame rates: (9, 16), 18, 24, (25), 54 or 36 fps slow-motion) + single frame
  • Exposition manuelle et automatique.
  • Durée d’exposition (-> uniquement sur les modèles silencieux, 480…801)
  • Fondue au noir (sauf  106,116, S2, S36, 136, 148, 156)
  • Intervallomètre (sauf 106,116, S2, S36)
  • Piles : 6 X 1,5V batteries & 2×1,35v pour la cellule sur les modèles silencieux  480-801.

Nizo 481/561/801/professionnel

  • 25 images par seconde au lieu de 24 images par seconde
  • Eclairage artificiel (Tungstène) : 16 à 160 ISO.
  • Lumière du jour : 10 à 100 ISO.

Piles des cellules de caméras Nizo

Alors que de nombreuses personnes indiquent que l’on peut remplacer les piles de la cellule par deux piles de 1.5v (en obtenant ainsi une tension nominal de 3 volts), nous recommandons de ne pas suivre ce conseil qui est susceptible d’endommager la cellule et de surexposer les films. La tension d’alimentation correcte est de 2×1.35 volts, soit 2.7 volts.

  • Zoom manuel/automatique à 2 vitesses
  • Prise de vue 1, 3, 6, 18, 24, 56 ips + image par image
  • Temps d’ouverture du diaphragme variable (peu resté ouvert aussi longtemps qu’on le souhaite.
  • Optique : Schneider Kreuznach f 1.8/7-80mm (Nizo 801) / 7-56mm (Nizo 561) / 8-48 mm (Nizo 481).
  • Exposition manuelle et automatique.
  • Fonction contre jour.
  • Choix de la durée d’exposition (fonction extrêmement intéressante !).
  • Fondue enchainée.
  • Intervallomètre.

Nizo 1048/2056/3048/4080/6080

  • Eclairage artificiel (Tungstène) : 40, 64, 100, 160, 250, 400 & 640 ISO.
  • Lumière du jour : 25, 40, 64, 100, 160, 250 & 400 ISO.
  • Optique Schneider macro-Variogon f 1.4 / 7 – 80 mm.
  • MAP macro.
  • MAP par demi-image.
  • Zoom manuel & automatique à 2 vitesses.
  • Prise de vue 9, 16 2/3, 18, 24 25, 54 & image par image.
  • Exposition manuelle et automatique.
  • Correction du contre-jour.
  • Correction de l’exposition automatique.
  • Fondue au noir et fondue enchainée.
  • Intervallomètre 2, 5, 15 secondes.

Nizo 136/148/156

  • Lumière artificielle (Tungstène) : 40, 160 & 250 ISO.
  • Lumière du jour : 25, 100 & 160 ISO.

Chinon

Présentation Chinon

Chinon XL-555

Chinon est une marque créée en 1948 et qui a disparue en 2004. Principalement spécialisée dans les appareils photo, Chinon a également produit quelques caméras super 8

Chinon 674

  • Lumière du jour  : ISO16, 25, 40, 64, 100, 160.
  • Années de fabrication : 1974 – 1976
  • Optique Macro Chinon f1,7 / 8-48mm
  • Mise au point macro.
  • Zoom manuel / automatique à 2 vitesses.
  • Prise de vue 18, 24, 48 ips et image par image.
  • Exposition manuelle et automatique.
  • Correction pour l’exposition automatique.
  • Correction du contre-jour.
  • Fondue au noir & fondue enchainée.
  • Alimentation : 4 piles AA & 2 piles mercure de 2.7 volts.

Chinon 872

  • Années de fabrication : 1972
  • Optique Chinon Zoom f 1,7 / 7,5 – 60mm.
  • Mise au point par micro prisme
  • Zoom manuel / automatique à 2 vitesses.
  • Exposition manuelle et automatique.
  • Prise de vue 12, 18, 32 ips et image par image.
  • Correction du contre-jour.
  • Fondue au noir.

Pacific 310

  • Années de fabrication : 1974-1976.
  • Optique Chinon Zoom f 1,7 / 6,5 – 65mm.
  • Zoom manuel / automatique.
  • Prise de vue 18, 24, 48 ips et image par image.
  • Exposition manuelle et automatique.
  • Correction pour l’exposition automatique.
  • Correction du contre-jour.
  • Mise au point par micro prisme et fondue enchainée.

Bauer Mini S

Bauer mini S
1. Porte de chargement et d’accès aux piles – 2. Déclencheur – 3. Fente-support de porte-lampe – 4. Viseur -5. Objectif.

Cette caméra super 8 dispose d’une exposition automatique et de réglages réduits au minimum qui simplifient beaucoup son usage. De plus, la Bauer Mini S disposant d’un faible encombrement se prête à l’utilisation dans le boîtier sous-marin Minimare.

Mise en place des piles

Rabattre la paroi articulée (1), puis retirer le couvercle de la batterie. Introduire 2 piles 1,5 V en respectant le sens de polarité + ou -. Repincer le couvercle. Le jeu des 2 piles entraîne environ 5 films.

Exposition Bauer Mini S

Elle est réglée automatiquement. Le repère figurant en bas du viseur doit approximativement se placer au centre de l’image. Une déviation vers la  gauche indique un éclairage insuffisant ; vers le droite, un éclairage trop intense.

Mise au point Bauer Mini S

Aucun réglage n’est à faire. Par temps ensoleillé, tout est net de 2 m à l’infini. La latitude est moindre par ciel couvert, distance minimale 2,50 à 3,00 m environ.

Fixation d’un porte-lampe

La griffe de fixation de cet appareil d’éclairage s’engage dans la fente (3). Une clé la remplace lorsque vous souhaitez filmer avec la lampe détachée de la caméra.

Film super 8 Couleur Bauer Mini S

Les films Super 8, pour caméras BAUER existent dans les marques suivantes :

  • Agfacolor CK 17 pour lumière du jour et lumière artificielle.
  • Kodachrome pour lumière du jour et lumière artificielle.
  • Kodak Ektachrome pour lumière du jour et lumière artificielle.
  • Peruchrome pour lumière du jour et lumière artificielle.
  • 3M Color Movie pour lumière du jour et lumière artificielle.

Remarques : La rapidité de ces différents films est la même pour chaque type d’éclairage, c’est-à-dire 25 ASA à la lumière du jour, 40 ASA à la lumière artificielle. L’utilisateur n’a pas à s’en soucier, car le réglage du système d’exposition en tient automatiquement compte. Une seule précaution est à prendre : régler la caméra selon les indications particulières à chaque modèle.

A ces films d’usage courant, vient s’ajouter l’Ektachrome * EF SO 105 80 ASA (lumière du jour) 125 ASA (lumière artificielle). Sur modèles Royal, il est utilisable en réglage automatique ou manuel, sur les autres modèles, uniquement en réglage manuel.

AMC 912

Présentation AMC 912

AMC 912

Cette caméra super 8 muette de marque Américaine est produite au Japon et commercialisée durant les années 1966 & 1967.

La caméra AMC 912 est très simple. Elle est équipée d’un zoom manuel ×3 Cinepar f/1,8 de 10 à 30 mm. Le viseur reflex permet une point assez précise d’autant plus que l’occulaire est réglable.

L’exposition automatique est assurée par une cellule CdS mais n’est pas TTL, gare aux erreurs d’évaluation de l’automatisme ! Le filtre CCA 85A intégré s’active automatique lors de l’insertion d’une torche dans le sabot prévu à cet effet.

La seule vitesse de prise de vue disponible est le 18 images par seconde et comme il s’agit d’une caméra super 8 de première génération ne disposant pas de la technologie XL, sont obturateur à un angle d’ouverture inférieur à 180°.

L’entrainement électrique est assuré par 4 piles AA de 1,5 volt et la poignée est repliable.

Caractéristiques AMC 912

  • Date de sortie : 1966
  • Format du film : cassette super 8 muette
  • Longueur du film : cassette super 8 de 15 mètres pour une durée de 3 minutes 20 à 18 images par seconde.
  • Alimentation : 4 piles AA de 1,5 volt. Elles alimentent tous les organes de la caméra.
  • Cadence de prise de vue : 18 ips.
  • Intervallomètre : non
  • Minuterie : non
  • Obturateur : < 180°.
  • Fondue : non
  • Témoin de prise de vue : non
  • Viseur : Viseur réflexe avec occulaire réglable en dioptries.
  • Compteur : en mètre de 1 à 15 mètres.
  • Prise télécommande : non
  • Commande à distance : oui
  • Sabot pour torche : oui à vis avec activation automatique du filtre CCA.
  • Objectifs : Cinepar Zoom f\1.8 – 10-30 mm.
  • Mise au point : manuelle par visée  reflex.
  • Posemètre : Automatique. Mesure non TTL Electric Eye.
  • Filtre CCA : intégré 85A couplée à la prise torche.
  • Prise synchroflash : oui.
  • Fonction contre-jour : non.
  • Bouton testeur de piles : oui
  • Prise alimentation externe : non.
  • Son : non
  • Poignée : poignée pistolet repliable et amovible.
  • Dimensions : –
  • Prise pour trépied : oui, 1/4″
  • Fabriquée au Japon.

AMP Sound Super 8

Présentation AMP Sound Super 8

AMP Sound Super 8 Model 2Cette caméra super 8 muette était disponible sous l’appellation model 1 ou model 2. Alors que la caméra AMP Sound Super 8 model 2 était équipée d’une exposition automatique avec une cellule CdS TTL et la possibilité de réglage manuel de l’exposition, la model 1 ne disposait pas de cette possibilité et l’exposition était donc exclusivement automatique avec un dispositif Electric Eye en charge du pilotage du diaphragme de l’objectif.

Sur la model 1 le bouton de contrôle d’alimentation des piles manque également. Une version donc plus simple, et meilleure marché, que la model 2.

La particularité de ces deux caméras réside dans la possibilité d’une prise de son synchronisée avec un magnétophone à cassette relié par un câble à la caméra.

Pour le reste on retrouve des dispositifs assez classique pour les caméras de l’époque, dont un zoom manuel ×3,4 ouvrant à f\1,8 de 9,5 à 32 mm. Un viseur reflex avec occulaire réglable indiquant l’exposition ainsi qu’un voyant de contrôle pour l’avancement du film.

Caractéristiques AMP Sound Super 8

  • Date de sortie : 1970
  • Format du film : cassette super 8 muette
  • Plage de sensibilité : automatique  pour 25/40 et 64/100 ASA (lumière naturelle, lumière artificielle).
  • Longueur du film : cassette super 8 de 15 mètres pour une durée de 3 minutes 20 à 18 images par seconde.
  • Alimentation : 4 piles AA de 1,5 volt et pile bouton de PX14 de 2,7 volts pour la cellule.
  • Cadence de prise de vue : 18 ips.
  • Intervallomètre : non
  • Minuterie : non
  • Obturateur : < 180°.
  • Fondue : non
  • Témoin de prise de vue : oui
  • Viseur : Viseur réflexe avec occulaire réglable en dioptries.
  • Compteur : en mètre de 1 à 15 mètres.
  • Prise télécommande : non
  • Commande à distance : oui
  • Sabot pour torche : oui à vis avec activation automatique du filtre CCA.
  • Objectifs : AMP Sound Super-8 f\1,8  9,5-32 mm.
  • Mise au point : manuelle par visée  reflex.
  • Posemètre : Automatique exclusivement sur model 1. Mesure TTL par cellule CdS Electric Eye. Automatique & manuel sur model 2.
  • Filtre CCA : intégré 85A couplée à la prise torche.
  • Prise synchroflash : non.
  • Fonction contre-jour : non.
  • Bouton testeur de piles : oui (sur model 2 uniquement)
  • Prise alimentation externe : non.
  • Son : prise pour synchronisationr enregistreur externe .
  • Poignée : poignée pistolet fixe contenant les piles AA.
  • Dimensions : 50 × 200 × 225 mm
  • Prise pour trépied : oui, 1/4″
  • Fabriquée au Japon.

Astral T2 Electric Eye

Présentation Astral T2 Electric Eye

Astral T2 Electric Eye

Lancée en 1970, la caméra Astral T2 Electric Eye reflète parfaitement la popularisation du format super 8.

Cette caméra super 8 muette est équipée d’un objectif à focale fixe de 15mm avec un mise au point fixe. Le viseur est constitué d’une simple fenètre externe avec une lentille, et l’unique vitesse de prise de vue est de 18 images par seconde.

Bien que doté d’une mise au point automatique, non débrayable, la cellule CdS ne prend pas se mesure derrière l’objectif. Il faudra prendre garde aux erreurs de mesure que peut provoquer ce procéder. La sensibilité des films est limitée à 25/40 ASA (extérieur/intérieur), le filtre CCA 85A étant couplé avec le sabot pour la torche d’éclairage.

La poignée est détachable et la caméra est uniquement alimentée par 4 piles AA de 1,5 volt.

Caractéristiques Astral T2 Electric Eye

  • Date de commercialisation : 1970
  • Format : cartouche super 8 muet
  • Optique : Astral 15 mm
  • Mise au point : fixe
  • Viseur : fenètre externe avec lentille.
  • Exposition : Exposition automatique par cellule CdS non TTL, dispositif Electric Eye.
  • Sensibilité du film : 25/40 ASA exclusivement (lumière du jour/éclairage tungstène)
  • Filtre CCA : filtre 85A intégré et couplé avec le sabot pour la torche d’éclairage.
  • Vitesse de prise de vue : 18 images/seconde.
  • Son : non
  • Obturateur : < 180°
  • Prise télécommande à câble : oui
  • Sabot pour torche : oui à vis.
  • Compteur : 1 à 15 m.
  • Poignée : amovible.
  • Bouton testeur de piles
  • Alimentation : 4 piles AA de 1,5 volt exclusivement
  • Prise pour trépied : 1/4″
  • Fabriquée au Japon

Agfa Family

Présentation Agfa Family

Agfa Family

Cette caméra super 8 muette fait partie d’un ensemble comprenant une visionneuse. L’ensemble Agfa Family se voulait très simple d’utilisation et permettait également la prise de photos en appuyant sur le bouton prévu à cette effet.

Le film marqué à cette emplacement permettait à la visionneuse d’effectuer une pause de 3 secondes.

L’objectif à mise au point fixe sur l’hyperfocale est un Agfa Movaron f/1,5 de 10 mm.  Le viseur alerte en cas de sous exposition, de fin de film et si le filtre de lumière artificiel est activé. La profondeur de champs varie en fonction de la luminosité allant de 80 cm à l’infini avec un ciel clair, de 1,2 m à l’infini pour un ciel partiellement couvert, de 1,5 à l’infini par temps gris et de 2 à 5 mètres avec un éclairage artificiel en utilisant une torche de 1000 W.

Le controle de l’exposition est entièrement automatique, mais pas TTL. Le réglage de la sensibilité est automatique et va de 25/40 à 100/160 ASA (lumière du jour/éclairage tungstène).

L’angle d’ouverture de l’obturateur est de 220° avec une vitesse de 1/30ième de seconde. La caméra dispose d’une prise accessoire, pour une torche par exemple, mais pas de prise pour une télécommande, la vitesse de prise de vue étant limitée à 18 images par seconde.

Le compteur va de 1 à 15 mètres et l’alimentation électrique se fait à l’aide de deux piles de AA de 1,5 volt pour le moteur d’entrainement et une pile PX625 de 1,35 volt pour la cellule photo électrique.

Caractéristiques Agfa Family

  • Date de sortie : 1980
  • Format du film : cassette super 8 muette.
  • Plage de sensibilité : automatique 25/40 & 100/160 ASA (lumière naturel/éclairage tungstène)
  • Longueur du film : cassette super 8 de 15 mètres pour une durée de 3 minutes 20.
  • Alimentation : 2 piles AA de 1,5 volt, 1 PX625 de 1,35 volt pour la cellule.
  • Cadence de prise de vue : 18 images par seconde.
  • Obturateur : < 220°. 1/30ième de seconde.
  • Viseur : parallaxe
  • Compteur : En mètres. Remise à zéro automatique.
  • Prise télécommande : non.
  • Prise pour torche : oui.
  • Objectifs : zoom Agfa Movaron f/1,5 – 10 mm.
  • Mise au point : fixe.
  • Posémètre : Automatique non débrayable. Mesure non TTL.
  • Son : caméra super 8 muette
  • Dimensions : 5  ×6,7 × 13,2 cm – 410 grammes
  • Prise pour trépied : non

Manuel Agfa Family

 

Elmo Super 103

Présentation Elmo super 103

Elmo super 103Cette excellente caméra super 8 est de taille identique à l’Eumig Mini 3 mais largement meilleure en ce qui concerne les plages de sensibilité de films acceptant le 25/40, 40/64, 64/100 & 100/160 ASA (lumière du jour/intérieur) utilisant un dispositif à trois paliers pour évaluer la plage de sensibilité.

Le filtre lumière du jour se déclenche automatiquement pour les cartouches super 8 lumière du jour.[no_toc]

L’Elmo super 103 est donc idéal pour l’Ektachrome 64 et les résultats sont excellent. En théorie elle convient également à la nouvelle Ektachrome 100D.

Elle nécessitera cependant quelques adaptations au niveau du système de mesure de l’exposition en utilisant, par exemple, un filtre ND de 2 f stop pour l’utilisation de l’Ektachrome 64 en lumière du jour (40 ASA).  Il faudra alors prendre en compte ce paramètre au niveau de l’indicateur d’exposition car la mesure de la lumière ne se fait pas dans l’objectif. L’autre solution sera de modifier les encoches au niveau de la cartouche super 8.

La caméra est livrée avec une poignée amovible, qui est loin d’être indispensable pour son utilisation.

La caméra dispose d’un touche contre-jour qui permet de compenser l’exposition d’un f stop, ainsi qu’un filtre lumière du jour qui se désactive manuellement à l’aide d’une clef qui se range sous la caméra.

Cette caméra est idéal pour le voyage grâce à sa petite taille et procure une belle image à condition d’avoir de bonnes conditions d’ensoleillement. La qualité de fabrication est excellente.

Caractéristiques Elmo super 103

  • Format : Super 8 muet
  • Année de sortie : 1969
  • Optique :  f 1,8 – Zoom manuel 9,5 – 30 mm.
  • Mise au point : manuel avec un déclic à 3,5 à m.
  • Vitesse de défilement : 18 images/seconde
  • Exposition automatique avec fonction contre-jour surexposant de 1 stop. Indicateur d’exposition (f stop).
  • Fabriqué au Japon
  • Prix en Angleterre l’année de sa sortie : £ 60

Beaulieu 2008 S

Présentation caméra Beaulieu 2008 S

Le Super 8, nouveau format de Kodak, est dévoilé en mai 1965 à l’IPEX de New-York, International Photographic Exhibition. La Beaulieu 2008 S qui utilise ce nouveau format est également présentée par le fabricant Français.

Cette caméra super 8 était disponible en 2 versions :

  • La version Automatic équipée d’un zoom Schneider Variogon (f1,8 – 8 à 40 mm) ou Angénieux (f1,9 – 8 à 64mm). Cette version était à réglage automatique de l’exposition. Un moteur électrique asservi à la cellule actionne la bague de diaphragme.
  • La version Reflex Control susceptible d’être équipée de n’importe quel objectif à monture « c », mais au réglage manuel d’exposition. Il s’agit d’une évolution de la MCR8 en format super 8 avec cellule CdS Gossens. Il fallait se contenter de l’affichage à aiguille du viseur pour ajuster manuellement la valeur directement sur la bague de diaphragme de l’objectif.

Caractéristiques Beaulieu 2008 S

  • Date de sortie : 1965
  • Format du film : Super 8
  • Plage de sensibilité : 10 à 400 ASA
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 15 M. Chargement par cassette. La durée totale d’un film après développement est d’environ 3 minutes 30 secondes à 18 images seconde.
  • Entrainement : moteur électrique (alimentation 4,8 v).
  • Obturateur : variable (fondus)
  • Cadence de prise de vue : 2 à 50 images par seconde, vue par vue et marche arrière.
  • Viseur : Viseur reflex à double effet à verre dépoli avec correcteur de dioptrie.
  • Compteur : compteurs mécaniques en mètres, en pieds anglais et en images. Bouton de remise à zéro du compteur image.
  • Objectifs : Monture Standard « C ».
    • Angénieux f/1,9 – 8 à 64mm
    • ou Scheinder Variogon f/1,8 – 8 à 40 mm
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : oui. automatique débrayable (2008 S Automatic) ou semi automatique (2008 S Reflex Control).
  • Dimensions : 7 × 17 × 26 – 0,9 kg.
  • Boitier : Tôle embouti, gris anthracite, flasques simili cuir.
  • Poignée révolver à demeure.
  • Accessoire : transfo-redresseur pour accus, oeilleton caoutchouc.
  • Plus d’image sur Vintage cameras.fr
  • Manuel Beaulieu 2008S

Ricoh 800 Z

Ricoh 800ZLa caméra Super 8 Ricoh 800 Z est d’une extraordinaire simplicité d’utilisation et pourtant, c’est un appareil complet, offrant de vastes possibilités.

Les techniciens de Ricoh l’ont conçues pour séduire à la fois les débutants qu’effraye toute complexité et les amateurs chevronnés qui aiment donner à leur films un cachet « professionnel ».

Viseur reflex

« Transoptique »

Le tableau de bord de la 800 Z renseigne instantanément sur tous les éléments d’une prise de vue réussie : netteté de l’image (dépoli et multimicroprisme), correction de l’exposition (zone « d’alerte » et diaphragme), bon déroulement du film.

Ricoh en donne plus pour le même prix

A prix égal, c’est le seul appareil à offrir autant de perfectionnement. Les 200 chercheurs, ingénieurs et techniciens du bureau d’études de Ricoh sont très fiers d’avoir obtenu ce résultat sans rien sacrifier à la qualité.

Caractéristiques Ricoh 800 Z

  • Caméra super 8 muet à cartouche
  • Optique : Ricoh Zoom x 8, f : 1,7 \ F: 7,5-60 mm
  • Mise au point : manuelle par micro-prisme, de 1,5 m à l’infini
  • Zooming : automatique à 2 vitesses (4 et 6 secondes) et manuel
  • Dimension des filtres : 58 mm
  • Viseur : Visée réflexe avec réglage dioptrique
  • Information dans le viseur : nombre de f/stop, sur & sous-exposition,  témoins d’alerte, témoin de défilement du film, témoin de fin de bobine
  • Exposition : automatique& manuelle
  • Contrôle de l’exposition : Cellule TTL EE, CdS
  • Sensibilité des films : automatique pour 16/25, 25/40, 40/64, 64/100, 100/160, 160/250 et 250/400 ASA (lumière du jour/tungstène)
  • Touche contre jour : +1 f/stop
  • Amplitude d’ouverture : f/1.7 to f/22
  • Filtre CCA : Filtre 85A intégré à la caméra
  • Fondue : Fondu en entrée et sortie automatique
  • Cadences de prise de vue : 18, 24, 36 fps, image par image
  • Prise pour télécommande : oui
  • Prise pour cable de déclenchement : image par image
  • Type de prise pour torche : pas de vis
  • Compteur de film : oui
  • Poignée : rétractable
  • Bouton de vérification des piles : oui
  • Alimentation : 4 Piles de type AA + pile  1,3V batterie pour la cellule
  • Dimensions : 60 x 200 x 250 mm
  • Fixation sur trépied : Vis 1/4″
  • Poids : 1500 g
  • Années de fabrication  : 1973-76