Sony CCD TR-705

Parmi la multitude de camescopes video 8 commercialisés à ce jour, le Sony CCD TR-705 (TR pour Travel/Voyage) demeure une référence. Apparu fin 91, il restitue des images qui rivalisent toujours avec les plus récents appareils Hi-8. C’est un excellent outil, léger et compact de 790 g.

Gérard Krémer – Juillet 1997

Les atouts…

Sony CCD TR-705Doté d’un CCD 1/2 pouce – 470 000 pixels dont 440 000 utiles – il possède un zoom ×8 et un 39-312 mm en équivalent photo. Ce camescope accepte un complément grand-angle ×0,7, de ∅ 37 mm. Hormis la qualité d’image Hi-8 délivrée par sa tête de caméra 100 % analogique (500 pts/ligne en sortie Y/C directe), sa sensibilité de 2 lux permet de filmer sous de faibles éclairages, sans image bruitée. Il reproduit entre 410/420 pts/ligne en lecture, sortie Y/C. Qui fait mieux en analogique ?

La touche enregistrement réagit instantanément pour saisir un événement imprévisible et tous les automatismes sont débrayables : mise au point, exposition, balance des blancs et vitesse d’obturation. Outre le mode Manuel, la balance des blancs dispose de deux positions préréglées : extérieur et intérieur.

La faible consommation (5,5 W) du TR-705 procure une autonomie appréciable : environ 1 h 45 en mode Manuel avec une batterie de 3 000 mAh (Nickel-Hydrure). Côté vidéo-enluminures, ce camescope comporte une fonction de titrage en incrustation (1 titre, 8 couleurs) avec quatre modes d’affichage (défilement, fixe, inversion, défilement/inversion).

Le CCD-TR705 côté son

Le Sony TR-705 bénéficie de la stéréophonie FM, d’une sortie casque et d’une entrée micro. La qualité du micro intégré reste moyenne mais suffisante dans la plupart des situations. En connectant un modèle extérieur de qualité, on améliore encore les résultats. De plus, le TR-705 possède un circuit coupe-vent commutable commutable. En lecture, on peut choisir l’écoute des pistes individuellement. Il est muni d’une mini-télécommande infrarouge et d’un petit écran LCD qui affiche les informations principales.

Attention à :

Le TR-705 n’a pas de stabilisateur d’images. C’est dans la version suivante qu’il apparaît (Sony TR-805). Equipé d’un mini-tambour vidéo à quatre têtes, le très délicat transport de la bande peut générer quelques Drops et du Jitter. Un point à vérifier à l’achat (fatigue de la mécanique) : si l’appareil a beaucoup fonctionné, été mal entretenu, ou utilisé pour de fréquentes opérations de montage. Sachez que parmi les premiers modèles, certains accusaient un problème de défilement.

Cette anomalie, accentuée par les défauts des bandes Hi ME à l’origine, a disparu sur les versions suivantes et modifiée sur les appareils sous garantie. Sachez aussi que le Jitter est éliminé lors d’une lecture sur un appareil muni d’un correcteur de base de temps (TBC). En utilisant des bandes Hi-8 pros – Sony HME, HMEX, HMPX ou Fuji M.221 – on limite considérablement la formation de Drop. Bien qu’il dispose d’une prise Lanc, nous déconseillons le montage avec cet appareil. Son tambour vidéo fragilise le transport de la bande ; de plus, il n’offre pas le time code RC. En bref, le TR-705 est un excellent compagnon de voyage.

  • Prix neuf : 8 500 F (1 296€)

CV 107

Autres camescopes Hi8 Sony