Caméras Urfée 8mm Blanchard & Jourgon

En 1925, Charles Jourjon (95, Faubourg Saint Honoré, Paris) présente la caméra professionnelle « Eclair » au salon de la photo et du Cinéma.

La société Blanchard & Jourjon a été fondée à la fin des année cinquante par un autre Jourjon, Jean, et par Charles Blanchard à Saint Etienne (14 rue Joseph Pupier) pour fabriquer la caméra 8mm Urfée, qui tient son nom du château de la Bâtie d’Urfée, situé à une cinquantaine de kilomètre au nord de Saint Etienne, et dont le temple rond sert d’emblème aux caméras Urfée.

Cette caméra ne connaitra qu’un succès limité.

Présentation

Pub Blanchard et Jourgon

Blanchard & Jourjon fabriqueront ensuite des filtres ainsi que le vérificateur de mise au point Scoponet, que tous les fondus de labo photo connaissent, avant de se tourner vers la production vers la production d’articles de quincaillerie (judas optique, plinthes, joints, etc).

L’entreprise (nouvelle raison sociale Ets Jean Jourjon) existait toujours en 2014 dans la zone industrielle de Saint Etienne (17 rue Louis Joseph Gras).

Elle était alors dirigée par Bruno Jourjon, fils d’un des fondateurs.

Urfée J.B.

Présentation Urfée J.B.

Caméra 8mm Urfée J.B.Cette caméra 8mm mécanique à armement par clef de 1953 est la première 8mm de la marque Blanchard & Jourjon. Elle se présente dans un boitier en alliage d’aluminium moulé, vermiculé gris, flancs gainés simili-cuir gris. Elle est la parfaite illustration de la qualité du travail des entreprises de manufacture d’avant guerre, dont la destruction à commencé en 1944.

La caméra Urfée J.B. est équipée d’un viseur de Galilé rectangulaire avec un repère pour le 35mm. L’équipement d’origine était un objectif Angénieux de 12,5mm, f/1,9 à mise au point fixe, mais elle était également livrable avec un objectif Berthiot Cinor f/1,9 de 12,5 mm, doté d’une mise au point.

Il s’agit d’une caméra vraiment éblouissante qui donne des films d’un excellent piqué, meilleure que la plupart des caméras super 8. Elle était équipée d’un moteur particulièrement puissant proposant les cadences de 10, 16, 24 et 32 images par seconde.

Caractéristiques Urfée J.B.

  • Date de commercialisation : 1953
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement  : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée total d’un film après développement est d’environ 4 minutes.
  • Entraiment : mécanique régulé à ressort avec remontoir à clef repliable.
  • Optique :
    • Equipement d’origine : Angénieux Type T1, f/1,9, 12,5 mm à mise au point fixe.
    • Equipement optionnel : Berthiot Cinor f/1,9, 12,5 mm mise au point manuelle.
  • Zoom : non
  • Mise au point : fixe (réglable avec Berthiot Cinor optionnel).
  • Viseur : viseur de Galilé avec quatre index et repère 35 mm.
  • Exposition : manuelle (table d’exposition sous l’objectif de la caméra).
  • Sensibilité du film : n/a
  • Filtre CCA : non
  • Vitesse de prise de vue : 10, 16, 24, 32 images/seconde.
  • Son : non
  • Obturateur : < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : non
  • Prise télécommande à câble : oui sur le déclencheur.
  • Déclencheur vue par vue : non.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui, 7,5 m
  • Poignée : non
  • Dimensions : 140 × 110 × 61 mm
  • Poids :  1,05 kg
  • Chassis : aluminium moulé vermiculé gris, flancs gainés cuir.
  • Fabriquée en France à Saint-étienne par Blanchard & Jourjon.

Urfée T84 Standard

Caméra Urfée T84 standardProduite à partir de 1958, la caméra Urfée T84 Standard est fortement inspirée de l’Urfée J.B. Elle comporte cependant des modifications et des améliorations par rapport à cette dernière.

Présentation Urfée T84 Standard

Ainsi cette caméra 8mm mécanique comporte un viseur de forme ronde, au lieu d’un viseur de forme rectangulaire pour sa grande soeur. Elle dispose toujours d’un cadre rectangulaire gravé pour le 35mm. La prise de vue s’effectue à différentes vitesses (10, 16, 24, 32 images par seconde), mais l’objectif est cette fois interchangeable, contrairement à celui du modèle JB qui est fixe. Elle peut donc se voir adjoindre un objectif Berthiot Cinor à mise au point réglable ou un objectif Angénieux à mise au point fixe, les deux ayants une longueur focale de 12,5mm.

Une table d’exposition est fixée sous l’objectif et la finition est vermiculée noire.

Caractéristiques Urfée T84 Standard

  • Date de commercialisation : 1958
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement  : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée total d’un film après développement est d’environ 4 minutes.
  • Entraiment : mécanique régulé à ressort avec remontoir à clef repliable.
  • Optique : Interchangeable au choix.
    • Angénieux Type T1, f/1,9, 12,5 mm à mise au point fixe.
    • Berthiot Cinor f/1,9, 12,5 mm mise au point manuelle.
  • Zoom : non
  • Mise au point : fixe (réglable avec objectif Berthiot Cinor).
  • Viseur : viseur de Galilé avec repère 35 mm.
  • Exposition : manuelle (table d’exposition sous l’objectif de la caméra).
  • Sensibilité du film : n/a
  • Filtre CCA : non
  • Vitesse de prise de vue : 10, 16, 24, 32 images/seconde.
  • Son : non
  • Obturateur : < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : non
  • Prise télécommande à câble : oui sur le déclencheur.
  • Déclencheur vue par vue : non.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui, 7,5 m
  • Poignée : non
  • Dimensions : 140 × 110 × 61 mm
  • Poids :  900 gr avec objectif.
  • Chassis : aluminium moulé vermiculé noir, flancs gainés simili cuir.
  • Fabriquée en France à Saint-étienne par Blanchard & Jourjon.

Urfée T84 Luxe

Présentation Urfée T84 Luxe

Caméra 8mm Urfée T84 LuxeProduite durant la même période que sa soeur la T84 standard, la caméra Urfée T84 luxe présente des améliorations esthétiques et techniques.

Si les flancs sont toujours gainés de simili cuir noir, la peinture est cette fois-ci martélée grise et l’intérieur en métal est sérigraphié.

Cette caméra 8mm mécanique à remontoir propose toujours les deux objectifs de 12,5 mm. Le Berthiot Cinor à mise au point manuelle ou l’Angénieux à mise au point fixe. La table de pose qui se trouve en facade indique les vitesses d’expositions.

Outre les multiples cadences de prise de vue : 10, 16, 24, 32 images par seconde cette caméra disposait d’une marche arrière actionnée avec une manivelle amovible et une version spéciale prévue pour le vue par vue actionné à l’aide d’un déclencheur souple avec la prise sur le coté de la caméra.

Caractéristiques Urfée T84 Luxe

  • Date de commercialisation : 1958
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement  : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée total d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images par seconde.
  • Entraiment : mécanique régulé à ressort avec remontoir à clef repliable.
  • Optique : Interchangeable au choix.
    • Angénieux Type T1, f/1,9, 12,5 mm à mise au point fixe.
    • Berthiot Cinor f/1,9, 12,5 mm mise au point manuelle.
  • Zoom : non
  • Mise au point :
    • fixe avec l’objectif Angénieux.
    • réglable avec l’objectif Berthiot Cinor.
  • Viseur : viseur de Galilé avec repère 35 mm.
  • Exposition : manuelle (table d’exposition sous l’objectif de la caméra).
  • Sensibilité du film : n/a
  • Filtre CCA : non
  • Vitesse de prise de vue : 10, 16, 24, 32 images/seconde et vue par vue
  • Son : non
  • Obturateur : < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : oui avec manivelle amovible.
  • Vitesse d’obturation :
    • 10 images/seconde : 1/22e
    • 16 images/seconde : 1/35e
    • 24 images/seconde : 1/52e
    • 32 images/seconde : 1/70e
  • Prise télécommande à câble : oui sur le déclencheur.
  • Déclencheur vue par vue : oui.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui, 7,5 m
  • Poignée : non
  • Dimensions : 140 × 110 × 61 mm
  • Poids :  900 gr avec objectif.
  • Chassis : aluminium moulé peinture marteleé grise, flancs gainés simili cuir.
  • Fabriquée en France à Saint-étienne par Blanchard & Jourjon.

Urfée T Zoom

Caméra 8mm Urfée T ZoomLa caméra Urfée T Zoom est l’une des premières caméras grand public a avoir été équipée d’un zoom, elle sera commercialisée à partir de 1958 et jusqu’en 1961.

Présentation Urfée T Zoom

Cette caméra 8mm à entrainement mécanique est équipée d’un viseur reflex avec lunette de visée fixée sur le zoom Angénieux 9-35 mm qui ouvre à f/1,8.

Sur le plan mécanique elle est équipé d’un remontoir à clef repliable se trouvant sur le flanc droit de la caméra. Les cadences de prise de vue sont de 10, 16, 24 et 34 images par seconde. Elle permet la marche arrière grâce à une manivelle amovible et le vue par vue au moyen d’un déclencheur souple qui se fixe sur la prise sur le coté.

Caractéristiques Urfée T Zoom

  • Date de commercialisation : 1958
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement  : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée total d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images par seconde.
  • Entraiment : mécanique régulé à ressort avec remontoir à clef repliable.
  • Optique : Zoom manuel angénieux 9-35 mm, f/1,8
  • Mise au point : manuelle
  • Viseur : viseur reflex avec lunette de visée.
  • Exposition : manuellez (table d’exposition sous l’objectif de la caméra).
  • Sensibilité du film : n/a
  • Filtre CCA : non
  • Vitesse de prise de vue : 10, 16, 24, 32 images/seconde et vue par vue
  • Son : non
  • Obturateur : < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : oui avec manivelle amovible.
  • Vitesse d’obturation :
    • 10 images/seconde : 1/22e
    • 16 images/seconde : 1/35e
    • 24 images/seconde : 1/52e
    • 32 images/seconde : 1/70e
  • Prise télécommande à câble : oui sur le déclencheur.
  • Déclencheur vue par vue : oui.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui, 7,5 m
  • Poignée : non
  • Dimensions : 140 × 110 × 61 mm
  • Poids :  900 gr avec objectif.
  • Chassis : aluminium moulé peinture marteleé grise, flancs gainés simili cuir.
  • Fabriquée en France à Saint-étienne par Blanchard & Jourjon.