Caméras 8mm CinéGel

Logo CinégelCinéGel (usine 29 rue Armand Saffroy au Mans, bureaux, 91 rue du Pavé au Mans et 10 rue Mayran à Paris) d’abord  dirigée par son créateur M. Henri Legeay (les 3 premières lettres de son nom sont utilisées en anagramme pour former Gel), puis par M. Chouraki vers 1963, apparaît en 1949 comme fabricant de projecteurs de films. Ce qui restera toujours sa principale activité.

La fabrication des caméras commence en 1950 avec la caméra 8mm « Reinette », modèles déclinés dans les trois formats, avec ou sans tourelles, suivies des « Comête » et enfin de la Super 8 «Le Mans».

Le prix de vente des Reinettes se situera juste au dessus des Armor, ce qui assurera un temps leurs succès.

Au début des années soixante, CineGel confie la distribution des ses productions à SITO Royer. L’usine du Mans, qui est toujours mentionnée en 1970, fera faillite en 1980.

CinéGel Reinette 8

Présentation CinéGel Reinette 8

Caméra Reinette 8Cette caméra 8mm mécanique lancée en 1950 est un modèle peu onéreux et sera également déclinée en version 9,5mm. Le film Kodak 8mm double 8 est utilisé dans la Cinégel Reinette 8. Elle doit son nom charmant à sa couleur.

Elle est habillée d’un boitier en plastique vert foncé avec les cotés en alu givré vert clair. En 1952 elle est renomée Reinette 10 et son boitier en tôle sera habillé de cotés en simili cuir, une poignée cuir lui sera greffée sur le dessus et les joncs seront polis.

Cette caméra très simple et dépouillée est équipée d’un viseur de Galilée avec un objectif à vis non standard Roussel Kinor f/2,5 de 12,5mm à mise au point fixe.

Caractéristiques CinéGel Reinette 8

  • Date de commercialisation : 1950
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images par seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort. Armement par clef repliable.
  • Optique d’origine : Monture non standard Roussel Kinor f/2,5 – 12 mm, mise au point fixe.
  • Mise au point : fixe.
  • Viseur : Viseur de Galilée.
  • Exposition : manuelle
  • Filtre CCA : non.
  • Vitesse de prise de vue : 16 images/seconde.
  • Son : non
  • Obturateur : ouverture fixe < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : non.
  • Prise télécommande à câble : non.
  • Déclencheur vue par vue : non.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui en mètres
  • Poignée : non.
  • Dimensions : 140 × 124 × 60 mm
  • Poids :  980 gr (avec objectif)
  • Prise pour trépied : non.
  • Chassis : boitier en plastique vert foncé avec les cotés en alu givré vert clair.
  • Fabriquée en France au Mans.

vintage cameras.fr

CinéGel Reinette 10

Présentation CinéGel Reinette 10

Caméra 8mm CinéGel Reinette 10Cette caméra 8mm mécanique à ressort de 1952 est identique à la CinéGel Reinette 8, mais avec une nouvelle présentation. Reprenant le même boitier plastique, elle est gainée de simili-cuir vert clair sur les cotés, ses joncs sont polis et elle dispose d’un poignée en cuir sur le dessus. Comme sa grande soeur, la CinéGel Reinette 10 est une caméra simple et bon marché.

Son viseur de Galilée épaule un objectif Anastigmat Roussel Kynor f/2,5 de 13mm à mise au point fixe. Le vue par vue, bouton en facade au dessus du déclencheur, vient s’ajouter à l’unique cadence de prise de vue de 16 images/seconde.

Sa commercialisation perdurera jusqu’en 1954 où elle sera remplacée par la Reinette N8. La Reinette 10 sera également produite en version 9,5mm.

Caractéristiques CinéGel Reinette 10

  • Date de commercialisation : 1952
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images par seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort. Armement par clef repliable.
  • Optique d’origine : Monture non standard Roussel Kinor f/2,5 – 12 mm, mise au point fixe.
  • Mise au point : fixe.
  • Viseur : Viseur de Galilée.
  • Exposition : manuelle
  • Filtre CCA : non.
  • Vitesse de prise de vue : 16 images/seconde et vue par vue.
  • Son : non
  • Obturateur : ouverture fixe < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : non.
  • Prise télécommande à câble : non.
  • Déclencheur vue par vue : oui, sur la caméra.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui en mètres
  • Poignée : en cuir sur le dessus.
  • Dimensions : 140 × 124 × 60 mm
  • Poids :  980 gr (avec objectif)
  • Prise pour trépied : non.
  • Chassis : boitier en plastique vert foncé avec les cotés gainés de simili-cuir vert clair et ses joncs sont polis
  • Fabriquée en France au Mans.

CinéGel Reinette N8

Présentation CinéGel Reinette N8

Caméra 8mm Reinette N8Le nouveau boitier en longueur de cette caméra 8mm mécanique est en alliage d’aluminium vermiculé gris-vert avec les cotés et le couvercle gaînés de simili cuir gris-vert et les joncs en alu brillant. La nouvelle version sera vermiculée noire, côtés et couvercle gaînés de simili cuir noir.

La CinéGel Reinette N8 est doté d’un compteur métrique à palpeur plus précis que ses prédécesseurs avec un bouton de remise à zéro. La cadence de prise de vue est de 16 images par seconde, elle s’effectue avec le déclencheur qui a été déplacé latéralement. Certains modèles plus récents sont dotés de la marche arrière ou du vue par vue.

Le viseur de Galilée comporte un cadre pour le 35mm, mais la caméra est dotée d’un objectif Roussel ou Berthiot Cinon f/1,9 de 12,5mm avec monture à vis standard.

Caractéristiques CinéGel Reinette N8

  • Date de commercialisation : 1954
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images par seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort. Armement par clef repliable.
  • Optique d’origine : Roussel puis Berthiot Cinor f/1,9 de 12,5 mm avec monture à vis standard.
  • Mise au point : fixe ou manuelle suivant objectif.
  • Viseur : Viseur de Galilée.
  • Exposition : manuelle
  • Filtre CCA : non.
  • Vitesse de prise de vue : 16 images/seconde,  vue par vue et marche arrière sur nouvelle version.
  • Son : non
  • Obturateur : ouverture fixe < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : oui avec manivelle amovible sur nouvelle version.
  • Prise télécommande à câble : non.
  • Déclencheur vue par vue : oui, sur la nouvelle version.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui en mètres, à palpeur.
  • Poignée : en cuir sur le dessus.
  • Dimensions : 135 × 110 × 64 mm
  • Poids :  1,1 kg (avec objectif)
  • Prise pour trépied : non.
  • Chassis : boitier en alliage d’aluminium vermiculé gris-vert avec les cotés et le couvercle gaînés de simili cuir gris-vert et les joncs en alu brillant. Nouvelle version vermiculée noire, côtés et couvercle gaînés de simili cuir noir.
  • Fabriquée en France au Mans.

Reinette N8 sur Vintage cameras.fr

CinéGel Reinette HL8

Présentation CinéGel Reinette HL8

Cinégel Reneitte HL8 8mmLa CinéGel Reinette HL8 se situe dans la gamme de caméra 8mm du constructeur au-dessus de sa soeur la CinéGel Reinette N8. Cette caméra est également doté d’un boitier de forme allongée à peinture gris-vert dans un premier temps, puis gris pour les versions ultérieures.

Apparue en 1955, elle propose plusieurs cadences de prise de vue 8, 16, 24, 48 images/seconde, ainsi que le vue par vue et un support pour fixer un second objectif. Il faut néanmoins le démonter pour le mettre à la place de l’objectif principal, un Berthiot 12,5 mm f/1,9.

Au fil du temps des variantes apparaitront avec le changement de couleur indiqué ci-dessus, mais aussi la marche arrière avec une prise pour la manivelle amovible, un compteur mécanique à remise à zéro manuelle avec compteur de vue et la possiblitité d’adapter un viseur multifocal en accessoire.

A noter également une variante à un seul objectif mais dotée d’un zoom Berthiot Pan-Cinor f/2,8, 12,5-35mm.

Caractéristiques CinéGel Reinette HL8

  • Date de commercialisation : 1955
  • Prix à l’époque : –
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images par seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort. Armement par clef repliable.
  • Optique d’origine : Berthiot Cinor f/1,9 de 12,5 mm avec monture à vis standard. Prise pour un second objectif.
    • Version spéciale avec zoom Berthiot Pan-Cinor f/2,8, 12,5-35mm.
  • Mise au point : fixe ou manuelle suivant objectif.
  • Viseur : Viseur de Galilée avec rectangle gravé au centre pour le 35mm.
  • Exposition : manuelle
  • Filtre CCA : non.
  • Vitesse de prise de vue : 8, 16, 24, 48 images/seconde,  vue par vue et marche arrière sur nouvelle version.
  • Son : non
  • Obturateur : ouverture fixe < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : oui avec manivelle amovible sur nouvelle version.
  • Prise télécommande à câble : non.
  • Déclencheur vue par vue : oui, sur la nouvelle version.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui en mètres. avec compteur de vue dans version plus récente.
  • Poignée : en cuir sur le dessus.
  • Dimensions : 130 × 110 × 64 mm
  • Poids :  1,1 kg (avec objectif)
  • Prise pour trépied : oui.
  • Chassis : boitier en alliage d’aluminium vermiculé gris-vert avec les cotés et le couvercle gaînés de simili cuir gris-vert et les joncs en alu brillant. Nouvelle version vermiculée noire, côtés et couvercle gaînés de simili cuir noir.
  • Fabriquée en France au Mans.

Reinette HL8 sur Vintage cameras.fr

Manuel Cinegel Reinette 8 et HL8

Cinégel Reinette Super HL8

Présentation CinéGel Reinette super HL8

Caméra 8mm Cinégel Super HL8La Cinégel Reinette super HL8 est une caméra 8mm mécanique ayant de nombreux éléments et caractéristiques communs avec la Reinette HL8 mais équipée d’une tourelle à deux objectifs.

Comme cette dernière, elle permet la prise de vue à différentes cadences : 8, 16, 24 et 48 images par seconde auxquels viendront s’ajouter le vue par vue, puis la marche arrière avec manivelle amovible. Le vue par vue s’effectue en fixant un déclencheur souple sur le bouton de lancement, ce qui évite de bouger la caméra pour certains trucages qui repose sur une fixité absolue de la caméra (qui sera fixée sur un pied).

Le viseur de Galilée comporte un cadre pour le 35mm, les deux objectifs sur la caméra étant un Berthiot Cinor f/1,9 12,5 mm et un second Berthiot Cinor f/1,0 35 mm. Les objectifs sont sur monture standard à vis. La mise au point est fixe sur le Berthiot Cinor 12,5mm et réglable manuellement sur le Berthiot Cinor 35 mm. L’objectif Berthiot Cinor de 35 mm est d’une luminosité exceptionnelle. Le passage d’un objectif à l’autre s’effectue en tirant sur la tourelle à l’aide du bouton centrale, puis en tournant l’ensemble afin de mettre en place l’objectif souhaité.

Comme la plupart des caméras de cette époque, le réglage de l’exposition est entièrement manuel et le fabricant fournit une table d’exposition dans le manuel utilisateur de l’appareil qui est également doté d’un sacoche en cuir, ainsi qu’une poignée revolver en accessoires. Dans un second temps elle sera plus simplement rebaptisée CinéGel super HL8.

Caractéristiques CinéGel Reinette super HL8

  • Date de commercialisation : 1954
  • Format : double 8mm
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7,5M. 15 mètres après développement. Chargement manuel, la bobine doit être retournée après 7,5 m de film exposé. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images par seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort. Armement par clef repliable.
  • Optique d’origine :
    • Berthiot Cinor f/1,9 de 12,5 mm avec monture à vis standard.
    • Berthiot Cinor f/1,0 35 mm avec monture à vis standard.
  • Mise au point : fixe ou manuelle suivant objectif.
  • Viseur : Viseur de Galilée avec rectangle gravé au centre pour le 35mm.
  • Exposition : manuelle
  • Filtre CCA : non.
  • Vitesse de prise de vue : 8, 16, 24, 48 images/seconde,  vue par vue et marche arrière sur millésimes équpés.
  • Son : non
  • Obturateur : ouverture fixe < 180°
  • fondu : non
  • Rembobinage : oui avec manivelle amovible sur version équpée.
  • Prise télécommande à câble : oui.
  • Déclencheur vue par vue : oui, sur la millésimes équipés.
  • Bouton de contrôle des piles : n/a
  • Sabot pour torche : non.
  • Compteur : oui en mètres. avec compteur de vue dans version plus récente.
  • Poignée : en cuir sur le dessus.
  • Accessoires :  poignée revolver, sacoche cuir.
  • Dimensions : 154 × 110 × 64 mm
  • Poids :  1,1 kg (sans objectif)
  • Prise pour trépied : oui.
  • Chassis : boitier en alliage d’aluminium vermiculé gris-vert avec les cotés et le couvercle gaînés de simili cuir gris-vert et les joncs en alu brillant. Nouveau millésime vermiculé noire, côtés et couvercle gaînés de simili cuir noir.
  • Fabriquée en France au Mans.

Reinette Super HL8 sur Vintage cameras.fr

CinéGel 8mm objectif fixe

  • Comète
  • Comète automatique
  • Gelzoomatic

CinéGel 9,5 et 16mm

  • Reinette 9,5
  • Reinette 10 (9,5)
  • Reinette HL 9,5
  • Reintette HL16
  • HL 9,5

CinéGel 9,5 et 16mm à tourelle 3 objectifs

  • Reinette HL9,5
  • Reinette super HL9,5
  • Super HL9,5
  • Reinette super HL16
  • Super HL16

CinéGel 9,5 et 16mm reflex

  • Super HL 9,5 zoom
  • Super HL16 zoom

CinéGel Le Mans super 8mm

  • Le Mans 24H