Caméras 8 mm Beaulieu

Beaulieu 8

La Beaulieu 8 est la première caméra 8 mm Française de la gamme du prestigieux constructeur. Cette caméra 8 mm Beaulieu mécanique comporte une tourelle à deux objectifs. Elle se présente dans un boitier en alliage d’aluminium moulé dans une livrée givrée gris, verte, bleue, brune ou rose (pour les dames ?!).

Beaulieu 8

Présentation Beaulieu 8

Comme toutes les caméras 8 mm à film double 8 elle utilise un film 16mm de 7,5 mètres de long exposé sur sa moitié dans le sens de la longeur, puis retourné en fin de bobine pour être exposé sur l’autre moité. Au développement le film est coupé en deux dans le sens de la longueur et les deux parties sont mises bout à bout pour former un film de 15 mètres de long.

Le viseur trifocal propose un cadrage 12.5mm, avec un cadre 35mm ainsi qu’une bonne pour Hyper cinor et une correction de parralaxe manuelle.

Caractéristiques Beaulieu 8

  • Date de sortie : 1953
  • Format du film : 8 mm double 8
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7,5M. Chargement manuel. La durée total d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images seconde.
  • Entraiment : mécanique régulé à ressort avec remontoir à clef repliable.
  • Cadence de prise de vue : 10, 16, 24, 48 images par seconde, vue par vue.
  • Viseur : Viseur optique trifocale à correction de parallax (12,5 – cadre 35, bonnette pour Hyper Cinon avec correction de parallaxe manuelle).
  • Compteur : mécanique jusqu’à 7,5M.
  • Objectifs : Tourelle deux objectifs à monture standard.
    • EIO : Berthiot 1/1,9 – f 12,5mm
    • EIO : Berthiot CINOR 1/3,5 – f 35 mm
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : non.
  • Dimensions : 12 × 12,5 × 56 – 1,1 kg avec les objectif
  • Boitier : boitier métallique peinture givré gris, vert, bleu, brun ou rose.
  • Accessoire : dragonne ou poignée révolver.
  • Variante : plaque Beaulieu en façade ou sous la tourelle.

Beaulieu T8

Présentation Beaulieu T8

Beaulieu T8

La Beaulieu T8 est une caméra 8mm mécanique avec remontoir à clef situé sur la partie droite de l’appareil. Elle succède à la Beaulieu 8 et est équipée d’une tourelle à deux objectifs avec en plus un viseur multifocal donnant une variation continue de 6,5 – 12,5 – 23 – 35 – 50 avec réglage dioptrique et correction de la parallaxe.

Les cadences de prise de vue sont de 8, 16, 24 48 et 64 ips et un top sonore retentit tous les 20 cm de film.

En 1955, elle sera offerte à Reny Coty, président de la république de l’époque. Elle prendra alors la dénomination BEAULIEU T8 Président.

Caractéristiques Beaulieu T8

  • Date de sortie : 1954
  • Prix de vente : 69 100 FF (ancien Francs)
  • Format du film : 8 mm double 8
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7.5M. Chargement manuel. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort avec remontoir à clef repliable.
  • Cadence de prise de vue : 8, 16, 24 48 et 64 images par seconde, vue par vue.
  • Viseur : Viseur optique mutifocale à correction de parallax (6,5 – 12,5 – 23 – 35 – 50)
  • Compteur : mécanique en mètres et en pieds nickelés.
  • Monture : Standard « D », Tourelle pivotante à 2 objectifs
  • Objectifs : Monture Standard « D », Tourelle pivotante à 2 objectifs
    • SOM Berthiot CINOR B f/1.9 – f 12.5 mm
    • SOM Berthiot CINOR f/3.5 – f 35 mm
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : non.
  • Dimensions : 5,5 × 12 × 12 – 1,1 kg avec les objectif
  • Boitier : boitier métallique peinture givré gris, vert, bleu, brun ou rose.
  • Accessoire : dragonne ou poignée révolver.

Plus de photos sur Vintage cameras.fr

Caméra Beaulieu T8 Président

Présentation Beaulieu T8 Président

Beaulieu T8 Président

Le viseur réglable de la caméra 8mm Beaulieu T8 Président vous permet de « visualiser » instantanément le champ de 5 objectifs différents.

Du 6 au 50 mm

Vous avez certainement remarqué en voyant un film que les plans sont variés. A une vue générale succède un plan moyen, puis un gros plan, puis un très gros plan. Observez bien cela au prochain film que vous verrez.

Tout l’art de l’opérateur est dans une judicieuse alternance, c’est elle qui évite la monotonie et qui suffirait, indépendamment de la parole, à faire comprendre toute l’action et les situations du film.

Or, une caméra d’amateur aussi perfectionnée que la Beaulieu T8 vous procure les mêmes possibilités techniques car cette question de plans variés est une question d’objectifs d’une part, de viseur d’autre part.

Coté objectifs : chaque objectif à une capacité d’enregistrement bien définie. C’est votre « champ ». Il embrasse en hauteur et en largeur, une zone plus ou moins vaste mais invariable. Sans changer de place on va donc pouvoir, grâce à un jeu d’objectif différents, varier ses plans – les élargir ou les rapprocher comme avec une paire de jumelles !

Or, la Beaulieu T8 est dotée d’une tourelle portant 2 objectifs : le normal et le téléobjectif qui, employé alternativement, vous apportent déjà de multiple possibilités. De plus, ces objectifs sont interchangeables, c’est-à-dire dire que vous pouvez les remplacer par d’autres objectifs de « champs » différents.

Un viseur complet

S’il est aisé de changer d’objectifs, ainsi que nous venons de le voir, encore faut-il pouvoir se rendre compte « de visu », exactement, rapidement et à priori de ce que cela va donner.

Or, l’avantage spécifique de la Beaulieu T8 Président est que, grâce à son viseur polyfocal, vous pouvez « visualiser » instantanément les champs de 5 objectifs différents par simple rotation de la bague gradué du viseur, lequel vous indique ainsi l’objectif à choisir.

Sage précaution, car Beaulieu a prévu qu’en avançant dans l’art du cinéma vous pourrez recourt en plus des 2 objectifs de base (f 1.9 de 12.5mm et f2 de 35mm) à des objectifs supplémentaires : f4 grand angulaire ; f2.3 : petit téléobjectif ou f5.0 : grand téléobjectif dans le viseur polyfocal de la T8 vous donne également les champs.

Beaulieu M8

Présentation Beaulieu M8

Beaulieu M8

La Beaulieu M8 est une caméra 8mm identique à la T8. D’abord appelée C8, elle est équipé d’un viseur de galilé avec un cadre pour le téléobjectif 35mm et est livrée avec un objectif standard Berthiot CINOR de 12.5mm. Elle propose déjà beaucoup de fonctionnalité dont les cadences de prise de vue de 8 à 64 images pas seconde, un top sonore tous les 20 cm de film,  un réglage de correction de parallaxe ou une remise à zéro automatique du compteur.

Le moteur à ressort assure 16 image durant 30 secondes de façon rigoureusement constante.

Caractéristiques Beaulieu M8

  • Date de sortie : 1954
  • Prix de vente : 44 130 FF (ancien Francs)
  • Format du film : 8 mm double 8
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7.5M. Chargement manuel. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort avec remontoir à clef repliable. Top sonore tous les 20 centimètres de film.
  • Cadence de prise de vue : 8, 16, 24 48 et 64 images par seconde, vue par vue.
  • Viseur : Viseur de galilé à correction de parallaxe
  • Compteur : mécanique en mètres et en pieds.
  • Objectifs : Monture Standard « D ». SOM Berthiot CINOR B f/1.9
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : non.
  • Dimensions : 5,5 × 12 × 12 – 1 kg avec objectif.
  • Boitier : boitier métallique peinture givré gris, vert, bleu, brun ou rose.
  • Présentation : protégée par une housse de velour, livrée dans un étui souple en toile bleue avec bandoulière.
  • Accessoire : dragonne ou poignée révolver.
  • Variante : dénomination C8 dans un premier temps.

Manuel Manuel Beaulieu M8

Beaulieu MR8

Présentation Beaulieu MR8

Beaulieu MR8

La Beaulieu MR8 est une caméra 8mm mécanique à visée reflex sortie en 1959. La MR8 reprend le principe de visée reflex qui a fait le succès du modèle 16mm, la R16. La visée reflex a l’avantage de présenter dans le viseur exactement ce que l’on va filmer, permettant ainsi une mise au point très précise. Cette caméra est équipée d’un objectif zoom Angenieux 9-36 mm.

Elle appartient la nouvelle gamme Beaulieu R8 qui comprend la MR8, M pour mono objectif, et la TR8, T pour tourelle.

La visée reflex de la MR8 s’effectue sur un dépoli, la caméra dispose d’un obturateur à angle variable permettant la réalisation de fondu à l’ouverture et à la fermeture, d’une vitesse prise de vue de 8 à 64 images par seconde, du vue par vue et de la marche arrière. Elle se présente dans un boitier en métal embouti, vermiculé gris vert ou laqué anthracite, flasques simili cuir.

Caractéristiques Beaulieu MR8

  • Date de sortie : 1959
  • Prix de vente : 850 FF (nouveaux Francs)
  • Format du film : 8 mm double 8
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7.5M. Chargement manuel. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort avec remontoir à manivelle permettant 30 secondes de prises de vue à 18 images par seconde.
  • Cadence de prise de vue : 8, 16, 24 48 et 64 images par seconde et toutes les vitesses intermédiaires, vue par vue et marche arrière.
  • Viseur : Viseur réflexe à verre dépoli avec correcteur de dioptrie.
  • Compteur : 3 compteurs mécaniques en mètres, en pieds anglais et en images. Bouton de remise à zéro du compteur image.
  • Objectifs : Monture Standard « D ». Zoom Angenieux K1 f/1.8 – 9-36 mm.
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : non.
  • Dimensions : 5,5 × 11,7 × 12,3 – 1,3 kg avec objectif.
  • Boitier : boitier en métal embouti, vermiculé gris vert ou laqué anthracite, flasques simili cuir.
  • Accessoire : dragonne ou poignée révolver.
  • Variante : Zoom Schneider Variogon f/1.8 – 8-48 mm

Manuel utilisateur gamme Manuel Beaulieu R8

Beaulieu TR8

Présentation Beaulieu TR8

Beaulieu TR8

La Beaulieu TR8 est une caméra 8mm mécanique à tourelle 3 objectifs sortie en 1959. La TR8 dispose de la visée reflex comme la MR8. La visée reflex permet de voir exactement ce que l’on filme, autorisant ainsi un cadrage et une mise au point très précis. Cette caméra est équipée d’une série d’objectifs Angenieux sur sa tourelle

Elle appartient la nouvelle gamme Beaulieu R8 qui comprend la TR8, T pour tourelle d’objectif, et la MR8, M pour mono objectif.

La mise au point s’effectue sur un dépoli. L’obturateur à angle variable, en jouant sur les temps d’exposition, permet  la réalisation de fondu à l’ouverture et à la fermeture. La cadence de prise de vue va de 8 à 64 images par seconde, la caméra disposant également du vue par vue et de la marche arrière. Présentée dans un boitier en métal embouti, les couleurs sont le vermiculé gris vert ou laqué anthracite avec des flasques simili cuir.

Caractéristiques Beaulieu TR8

  • Date de sortie : 1959
  • Prix de vente : 800 FF (nouveaux Francs)
  • Format du film : 8 mm double 8
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7.5M. Chargement manuel. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort avec remontoir à manivelle permettant 30 secondes de prises de vue à 18 images par seconde.
  • Cadence de prise de vue : 8, 16, 24 48 et 64 images par seconde et toutes les vitesses intermédiaires, vue par vue et marche arrière.
  • Viseur : Viseur reflex à verre dépoli avec correcteur de dioptrie.
  • Compteur : 3 compteurs mécaniques en mètres, en pieds anglais et en images. Bouton de remise à zéro du compteur image.
  • Objectifs : Monture Standard « D ».
    • Angenieux f/1.8 – 12,5 mm.
    • Angenieux f/1.8 – 6,5 mm Grand angle.
    • Angenieux f/1.8 – 35 mm Télé-objectif.
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : non.
  • Dimensions : 13 × 10 × 50 – 1,2 kg sans objectif.
  • Boitier : boitier en métal embouti, vermiculé gris vert ou laqué anthracite, flasques simili cuir.
  • Accessoire : poignée ergonomique et dragonne.

Manuel utilisateur gamme Manuel Beaulieu R8

Beaulieu MCR8 reflex control

Présentation Beaulieu MCR8 reflex control

Beaulieu MCR8

La Beaulieu MCR8 reflex control est une caméra 8mm à visée reflex avec cellule CDS semi-automatique. L’intégration d’une cellule directement à la caméra est une grande nouveauté chez Beaulieu, ce dispositif permet un contrôle précis et rapide de l’exposition des prises de vue.

La mesure est effectuée directement à travers l’objectif. La cellule photo-électrique annulaire de très grande sensibilité montée dans le viseur, qui mesure ainsi exactement et uniquement la lumière que capte l’objectif.

Une aiguillle témoin, apparaissant dans le viseur, est reliée à cette cellule et se déplace devant un repère fixe, selon l’intensité lumineuse.

L’oeil fixant cette aiguille, vous contrôlez constamment l’ouverture idéale du diaphragme que vous maintenez tout en filmant, par simple jeu de la bague d’ouverture du diaphragme.

Caractéristiques Beaulieu MCR8 reflex control

  • Date de sortie : 1961
  • Format du film : 8 mm double 8
  • Plage de sensibilité : 10 à 400 ASA
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7.5M. Chargement manuel. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 16 images seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort avec remontoir à manivelle permettant 30 secondes de prises de vue à 18 images par seconde.
  • Cadence de prise de vue : 12, 18, 24 48 et 64 images par seconde, vue par vue et marche arrière.
  • Viseur : Viseur reflex à verre dépoli avec correcteur de dioptrie.
  • Compteur : 3 compteurs mécaniques en mètres, en pieds anglais et en images. Bouton de remise à zéro du compteur image.
  • Objectifs : Monture Standard « D ». Zoom Berthiot, Angenieux (K2) ou Schneider.
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : non.
  • Dimensions : 6.5 × 18.5 × 13 – 1,4 kg.
  • Boitier : boitier en métal embouti, vermiculé gris vert, flasques simili cuir.
  • Accessoire : poignée ergonomique, oeilleton caoutchouc et dragonne.
  • Variante : à partir de 1964, MCR8G à cellule GOSSEN

Beaulieu TCR8 reflex control

Présentation Beaulieu TCR8 reflex control

Beaulieu TCR8

En 1962 Beaulieu donne naissance à la Beaulieu TCR8 reflex control qui est une TR8 dotée d’une cellule photo électrique. Cette caméra 8mm à visée reflex est donc équipée d’une tourelle à trois objectifs, de plusieurs vitesses de prises de vue, de la marche arrière et d’une cellule photo-électrique.

La visée reflex fonctionne avec un dépoli : entre l’objectif et le film, un miroir escamotable est fixé à 45° sur l’obturateur à guilllotine.

Pendant l’exposition, le miroir s’escamote et l’image va s’impressionner sur le film.

Pendant l’obturation,  le miroir capte l’image que saisit l’objectif et la renvoie sur le dépoli qui observé par l’oeil, à travers une lunette de galilée de fort grossissement.

Caractéristiques Beaulieu TCR8 reflex control

  • Date de sortie : 1962
  • Format du film : 8 mm double 8
  • Plage de sensibilité : 10 à 400 ASA
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7,5M. Chargement manuel. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 18 images seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort avec remontoir à manivelle permettant 30 secondes de prises de vue à 18 images par seconde.
  • Cadence de prise de vue : 12, 18, 24 48 et 64 images par seconde, vue par vue et marche arrière.
  • Viseur : Viseur reflex à verre dépoli avec correcteur de dioptrie.
  • Compteur : 3 compteurs mécaniques en mètres, en pieds anglais et en images. Bouton de remise à zéro du compteur image.
  • Objectifs : Monture Standard « D ».
    • Angénieux 5  mm f/1.8
    • Angénieux 12,5 mm f/1,8
    • Angénieux 6,5 mm f/1,8
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : non.
  • Dimensions : 6,5 × 18,5 × 13 – 1,4 kg.
  • Boitier : boitier en métal embouti, vermiculé gris vert, flasques simili cuir.
  • Accessoire : poignée ergonomique, oeilleton caoutchouc et dragonne.
  • Variante : à partir de 1964, TCR8G à cellule GOSSEN

Beaulieu MAR8 Automatic

Présentation Beaulieu MAR8 Automatic

Beaulieu MAR8

Beaulieu est déjà bien connu en 1961 pour sa visée réflexe de précision sur dépoli qui permet une mise au point absolument inégalable.

La Beaulieu MAR8 Automatic est la plus complète des caméras 8mm. Sans que vous interveniez son diaphragmme se règle automatiquement et constamment avec plus de précision que vous ne l’auriez fait vous-même.

Elle possède une cellule photo-électrique placée dans un tube juste au-dessous de l’objectif et qui reçoit la lumière par une très petite ouverture : ceci lui donne une sensibilité et directivité remarquables, le champs de cette cellule étant strictement limité aux sujets situés dans celui de l’objectif.

Dans cette caméra le diaphragme est réglé automatiquement en fonction de la lumière captée par la cellule qui, grâce à un mécanisme parfaitement réglé, se charge de l’ouvrir ou de le refermer avec docilité et fidélité.

Ombre et lumière sont ainsi étonnament rendues et respectées et ce, avec des films de toutes sensibilités, de 10 à 320 asa.

Caractéristiques Beaulieu MAR8 Automatic

  • Date de sortie : 1962
  • Format du film : 8 mm double 8
  • Plage de sensibilité : 10 à 320 ASA
  • Longueur du film & système de chargement : Bobines de films de 7,5M. Chargement manuel. La durée totale d’un film après développement est d’environ 4 minutes à 18 images seconde.
  • Entrainement : mécanique régulé à ressort avec remontoir à manivelle permettant 30 secondes de prises de vue à 18 images par seconde.
  • Cadence de prise de vue : 12, 18, 24, 48 et 64 images par seconde, vue par vue et marche arrière intégrale.
  • Viseur : Viseur reflex à verre dépoli avec correcteur de dioptrie.
  • Compteur : 3 compteurs mécaniques en mètres, en pieds anglais et en images. Bouton de remise à zéro du compteur image.
  • Objectifs : Monture Standard « D ».
    • Angénieux f/1,8 – 7,5 à 36mm
    • ou Scheinder Variogon f/1,8 – 8 à 48 mm
  • Mise au point : Manuel en tournant la bague d’objectif.
  • Posémètre : oui. débrayable
  • Dimensions : 6,5 × 18,5 × 13 – 1,4 kg.
  • Boitier : boitier en métal embouti, vermiculé gris vert, flasques simili cuir.
  • Accessoire : poignée ergonomique, oeilleton caoutchouc et dragonne.
  • Variante : à partir de 1964, MAR8G à cellule GOSSEN

Aller plus loin