JVC HR J716MS

jvc hr-j716ms

Aux côtés d’une star S-VHS comme le HRS5900, JVC décline toute une gamme de magnétoscope de salon. Véritable magnétoscope VHS de montage, le JVC HRJ716MS méritait une revue de détail.

Connectique

En dehors des traditionnelles prises d’alimentation et d’antenne, le  panneau arrière présente deux connecteurs péritel pour les raccordements aux téléviseurs, récepteur satellite, décodeur ou second magnétoscope. Il arbore également deux sorties audio Cinch (droite, gauche) ainsi que la petite prise magique de synchro édition.

En façade, on retrouve des entrées audio-vidéo Cinch. Mais pourquoi, alors qu’à l’arrière, JVC a pris soin de normaliser les couleurs de ses bornes audio-vidéo (blanc, rouge, jaune), a-t-il choisi le noir pour la façade ? Autre regret, l’absence de volet protégeant la connectique en façade. Le  petit cache en caoutchouc, qui la recouvre, n’est pas à la hauteur d’un appareil de cette qualité.

Mais l’inexistence des prises casque et micro, qui se seraient avérées bien utiles dans le cadre du doublage son, reste la carence la plus gênante.

Standards

Le JVC HR J716MS propose la lecture des cassettes dans les standards Pal, Secam et Mesecam. Le tuner se charge de l’identification du signal Pal ou  Secam pour se régler automatiquement. Les quatre têtes vidéo offrent une  excellente qualité d’image. Le ralenti et la lecture image par image se révèlent irréprochables. Ce modèle Hi-Fi stéréo devrait ravir les plus  exigeants en matière de reproduction sonore. Il dispose de surcroît d’un  décodeur Nicam en prévision des futures émissions en stéréo. Mais  attention, pour obtenir un rendu optimal, il faudra posséder un téléviseur  avec un tuner Nicam ou un modèle adaptable.

JVC HR J716MS

Doublage son

Cette fonction permet de modifier le son inscrit sur la piste mono des bandes enregistrées tout en conservant l’intégralité de la piste Hi-Fi. La  mise en service de la touche Doublage son sélectionne automatiquement la  piste mono (Normal). Les pistes peuvent être diffusées séparément (Hi-Fi pour les pistes stéréo, Normal pour la piste monophonique) ou mixées grâce à la touche Mélange. L’absence de réglage d’entrée des  volumes contraint l’utilisateur à insérer une table de mixage entre la  source sonore extérieure et le magnétoscope. Cet accessoire devient  indispensable si le doublage est réalisé à partir d’un micro pour l’insertion  de commentaires.

Le doublage s’effectue à partir de la touche Pause du magnétoscope. L’appareil permet de sélectionner son « point de sortie », un dispositif bien utile pour ne pas effacer plus de son original que nécessaire. Le doublage  audio s’arrête automatiquement au passage du zéro sur le compteur. Il suffit donc de caler la dernière image de sa séquence sur ce zéro pour que  le magnétoscope bascule en mode Lecture à l’endroit désiré.

Le compteur

Avec ce compteur horaire, le monteur est obligé, lors du changement de  bande, de rebobiner sa cassette et de mettre son compteur à zéro avant de  rechercher les séquences qui l’intéressent. En attendant le time code, on aurait aimé avoir la possibilité de commuter sur un second compteur  indiquant immédiatement la durée de la bande et le temps écoulé. Une  fonction précieuse dans le cadre d’un montage multicassette.

Montage

Au chapitre des fonctions de montage, signalons d’abord la borne de Synchro édition permettant au HRJ716 de piloter automatiquement un lecteur équipé d’un connecteur identique. Dans le cas contraire, notez que,  pour environ 400 F, JVC propose une télécommande (RM-V704U)  capable de piloter un magnétoscope non JVC et convenant à pratiquement toutes les grandes marques du marché.

montage JVC HR-J716MS

Le HRJ716 dispose d’un éditeur sommaire placé en façade qui s’active à partir de la touche Montage et permet notamment l’insertion d’image pour remplacer une séquence par une autre.

Lors des ces opérations, l’image et la piste Hi-Fi sont remplacées, alors que  la piste audio normale demeure inchangée. Le HRJ716 accepte de  modifier cette piste son durant cette même opération si l’on utilise simultanément la fonction Doublage audio.

Les opérations d’assemblage peuvent être préprogrammées avec la  possibilité de mémoriser jusqu’à huit scènes. Mais pour cela le magnétoscope doit être placé en lecture.

Confort

La molette de commande sur la façade du magnétoscope répond instantanément aux sollicitations. Extrêmement précise, elle facilite beaucoup la recherche des séquences. Le JVC HR J716MS apporte également à l’utilisateur un lot d’options intéressantes, comme le système Showview, qui simplifie la programmation d’émissions par l’entrée de codes via le magnétoscope ou la télécommande. Très pratique aussi la fonction Long Play, qui double la durée d’utilisation des cassettes.

Enfin les parents de bambins turbulents pourront toujours bloquer l’accès de leur magnétoscope avec la commande « verrouillage enfants ».

En bref

Le JVC HR J716MS est une réussite pour la qualité de sa fabrication et le rendu son et image qu’il procure. Ses quatre têtes de lecture offrent une image  exceptionnelle. En revanche, on s’étonne de certaines carences sur un appareil de ce prix. Ni entrées casque et micro pour la connectique audio  et pas de molette sur la télécommande. En revanche, grâce aux fonctions  intégrées (insertion, doublage son, mémorisation de séquences), les utilisateurs qui ne possèdent pas de table de montage pourront malgré tout réaliser un travail de qualité sur l’image et le son.

Caractéristiques JVC HR J716MS

Format
  • VHS
Standard
  • Pal, Secam. Lecture et enregistrement de cassettes Mesecam
Tuner
  • Pal B/G, Secam B/G/L
Connectique vidéo
  • 2 Péritels (une entrée/sortie, une sortie), une entrée vidéo Cinch
Connectique audio
  • Entrées/sorties par Péritels + une entrée stéréo RCA et une sortie stéréo RCA
Vitesse
  • SP/LP
Fonctions
  • Showview, décodeur Nicam, Jog/Shuttle, doublage et mixage son, Insertion, synchro-édition, mémorisation de 8 séquences.
Dimensions
  • L 40 × H 9,4 × P 34,8 cm
Poids
  • 4,8 kg
Prix indicatif
  • 6.000 F (915 €)